Neige : difficultés de circulation en Bourgogne et Rhône-Alpes

Publié le 10/12/2021 - 11:53
Mis à jour le 10/12/2021 - 11:53

D’importantes chutes de neige ont provoqué des difficultés de circulation vendredi 10 décembre matin en Bourgogne-Franche-Comté, en particulier en Saône-et-Loire, ainsi qu’en Rhône-Alpes, a-t-on appris auprès des préfectures.

Archives © Hélène Loget
Archives © Hélène Loget

En Bourgogne

La préfecture à Mâcon a activé le Centre opérationnel départemental et interdit la circulation des poids lourds dans le sens Dijon-Lyon sur l'A39. Ailleurs dans la région, la circulation a été partiellement coupée dans la nuit de jeudi à vendredi avant d'être rétablie tôt dans la matinée sur l'A38 dans le sens Pouilly/Dijon.

Dans l'autre sens, 40 véhicules ont été bloqués quelques heures en début de matinée. La circulation a pu reprendre mais les "opérations de déneigement sont toujours en cours", indique la préfecture de région. La circulation a aussi été délicate sur une bonne partie de la Côte-d'Or, Dijon s'étant réveillée sous un beau manteau neigeux. Là encore, le retour à la normale était "envisagé en début de matinée", selon la préfecture.

Des difficultés en Rhône-Alpes

Les difficultés concernaient également Rhône-Alpes où quatre départements sont placés en vigilance orange : Savoie et Haute-Savoie (neige-verglas et avalanches), Isère (avalanches) et Ain (neige-verglas).

En Haute-Savoie, des restrictions de circulation ont été mises en place pour les poids lourds en transit vers l'Italie. Idem en Isère où elle a été interdite dans la matinée sur plusieurs axes. La préfecture de Savoie a également mis en garde les automobilistes accédant aux stations de ski, évoquant des "conditions de circulation particulièrement difficiles". Il est ainsi attendu "50 cm de neige au moins" au-dessus de 1.200 m
d'altitude. Toujours en Savoie, aucun autobus ne circulait dans l'agglomération de Chambéry.

Dans ces trois départements alpins, un millier de foyers étaient privés d'électricité vendredi matin, notamment autour du Val d'Arly et de Saint-Jean-d'Arves, a indiqué la compagnie gestionnaire Enedis. Quelque 150
agents ont été déployés mais font face à des difficultés d'accès en raison de la grande quantité de neige tombée.

Dans l'Ain, la mesure principale concerne l'interdiction préventive faite au poids lourds d'emprunter l'A40 à destination de la Haute-Savoie, ce qui provoque des bouchons à hauteur du noeud autoroutier de Pont-d'Ain.

Ailleurs en France, Météo-France a placé jeudi soir en vigilance orange pour pluie, inondation et risques d'avalanche les départements des Hautes-Pyrénées, de la Haute-Garonne et de l'Ariège.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Bourgogne Franche-Comté : un nouvel atlas sur les libellules

Le Conservatoire botanique national de Franche-Comté – Observatoire régional des Invertébrés et ses partenaires annonce la parution d’un tout nouvel atlas consacré aux libellules de Bourgogne-Franche-Comté. Avec plus de 100.000 données exploitées, l’aide d’un millier d’observateurs et un grand réseau d’auteurs bénévoles, cet atlas unique répertorie et décrit les 75 espèces de libellules présentes dans la région.

Citadelle de Besançon : les couleuvres vipérines remises en liberté dans le cadre de leur plan de sauvegarde

Dans le cadre d’un plan de sauvegarde de la Couleuvre vipérine, la LPO Bourgogne-Franche-Comté et la Citadelle de Besançon se sont associées pour protéger ce serpent complètement inoffensif durant les périodes de travaux sur leur zone d’habitat naturel. Après une phase de conservation en dehors de leur milieu naturel, leur remise en liberté est imminente.

YPSTÉ et Somewhere : deux bisontins se retrouvent autour du thé, du café et de l’écoresponsabilité

Nicolas Girard, 26 ans, fondateur d'YPSTÉ, est un passionné de thé. Pour Ophélie Braillard, 31 ans, propriétaire de Somewhere, torréfaction artisanale située rue des Tamaris à Besançon, c'est le café. Fin 2020, les deux bisontins, désormais amis, ont décidé de s'associer lors de la génèse de leurs deux projets. Tous deux sont unis par un même engagement : l'écoresponsabilité.

Longevilles-Mont-d’Or : une louve tuée près d’un troupeau de bovins « dans les conditions requises par la réglementation »

Ce mardi 20 septembre, vers 22h40, un binôme de lieutenants de louveterie a procédé au tir létal d’une louve sur une parcelle où un troupeau avait été prédaté dans la nuit du 18 au 19 septembre aux Longevilles-Mont-d’Or, informe la préfecture du Doubs dans un communiqué du 21 septembre.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.65
légère pluie
le 02/10 à 3h00
Vent
4.26 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
97 %

Sondage