"Non à la suppression des emplois aidés dans les écoles"

Publié le 05/10/2017 - 16:55
Mis à jour le 06/10/2017 - 11:43

Une soixantaine de manifestants s'est rassemblée devant la préfecture du Doubs à Besançon ce mercredi 4 octobre 2017 en fin de journée  à l'appel du syndicat SNUipp-FSU du Doubs afin de soutenir une délégation reçue par le directeur du cabinet du préfet. 

1-rentree_2015_ecole_enfant-006.jpg
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ
  • En 2018, 200.000 contrats aidés seront financés, contre 320.000 cette année et près de 460.000 l’an passé. Une décision du gouvernement qui doute fortement de l’efficacité des emplois aidés en matière d’insertion.

Or, nombre de ces contrats étaient utilisés au sein même l’éducation nationale. « La suppression des contrats aidés est une situation dramatique pour les personnes et pour l’école ! Les bénéficiaires de contrats aidés se retrouvent brutalement sans emploi » dénonce le SNUipp-FSU, le syndicat majoritaire dans le premier degré. « La suppression de 23 157 emplois aidés dans l’Éducation nationale a des incidences directes sur le fonctionnement des écoles avec une quasi-disparition de l’aide administrative à la direction d’école « 

Si pour l’heure, les AVS (auxiliaire de vie scolaire pour l’accueil des enfants en situation de handicap) sont épargnés, l’aide administrative des directeurs d’établissement a été supprimée. Cela représente rien que sur Besançon la suppression de 50 emplois aidés, dont 16 sur le quartier de Planoise.

Appel à la grève le 10 octobre 

Quatre représentants syndicaux et une personne en «contrat aidé» ont été reçus peu après 17h par le directeur de cabinet qui selon le SNUipp-FSU n’a pu apporter aucune réponse concrète.

« A priori, on ne toucherait pas les contrats aidés « éducatifs » mais nous n’avons pas eu d’engagement ferme » déplore le syndicat qui appelle à la mobilisation le 10 octobre prochain lors de l’appel national à la grève. « Dans l’Éducation nationale se profilent des projets inquiétants pour les élèves et leur accès à une formation à la hauteur des enjeux : restriction de l’accès aux études supérieures, dévalorisation du baccalauréat en tant que diplôme national, recours accru à des personnels insuffisamment formés dans un contexte de hausse des effectifs (…) C’est pourquoi, le SNES avec la FSU, ainsi que toutes les organisations syndicales de la Fonction publique (CGT, Solidaires, FO, CFDT, UNSA, CFE-CGC, CFTC, FA) appellent les agents à se mettre en grève pour arrêter la casse du service public…« 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

Plus de 80 offres centrées sur l'emploi et l'insertion du bassin Grand Besançon sont disponibles depuis le 15 octobre 2019 sur le site internet de la Boussole des jeunes :    https://boussole.jeunes.gouv.fr/. 18 partenaires participent à cette action (Région, Département, CAF, Rectorat, CIRFA, MFR…)

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Le ministre de l'Éducation nationale est en visite dans le Doubs lundi 7 octobre 2019. Il s'est rendu à l'école primaire Bourgogne dans le quartier Planoise de Besançon à 9h30. Après un accueil en musique, il devrait échanger autour d'une table ronde avec les enseignants sur le dédoublement des classes de CP et CE1 et l’école inclusive.

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Les SNUipp-FSu du Doubs rejoint par le SE-UNSA et Sud éducation appellent les enseignant.es du premier degré à la grève et à se rassembler jeudi 3 octobre 2019 à Besançon, Montbéliard et Pontarlier pour rendre hommage à Christine Renon, une directrice d'école à Pantin (Seine-Saint-Denis) qui a mis fin à ses jours le 21 septembre dernier.

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Cadre de vie, offre de formations, coût du logement, transport, accueil des étudiants : le Magazine l'Étudiant vient de dévoiler son classement 2019-2020 de 44 villes étudiantes en France sur la base de 16 indicateurs regroupés en cinq critères :  attractivité, formation, vie étudiante, cadre de vie et emploi. En 19e position, Besançon grimpe de deux places au classement.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.48
couvert
le 20/10 à 12h00
Vent
1.54 m/s
Pression
1006.05 hPa
Humidité
79 %

Sondage