Nous Rassemble : une start-up citoyenne arrive à Besançon

Publié le 11/07/2016 - 12:30
Mis à jour le 11/07/2016 - 12:30

Nous rassemble est une start-up citoyenne ayant pour projet d’ouvrir une plateforme web de participation citoyenne pour l’ensemble des villes françaises. Besançon vient rejoindre les 7 premières villes de France équipées …

 ©
©

Démocratie 2.0

Fondé par Grégory Bertrand, Nous Rassemble est une entreprise de l'économie sociale et solidaire (en cours d'agrément) qui a pour objectif de connecter la démocratie locale. Cette initiative indépendante de tout parti dépeint une démocratie passant par une politique "connectée" dans laquelle les citoyens contribuent davantage. En recueillant les projets et attentes des habitants et associations locales d’une ville, le site de participation devient un outil au service des élus locaux pour leur permettre de mieux connaître les attentes de la population et communiquer en retour sur l’action municipale. 

La citoyenneté 2.0

Nous rassemble est une start-up non militante qui a pour objectif de faciliter l'action des citoyens et des associations locales impliquées dans leur vie dans le but de lutter contre l’abstention et le désintérêt pour la chose publique. Pour cela, Nous rassemble a mis en place 8 plates formes participatives :

  • Bagnolet
  • Béziers
  • Brioude
  • Fort de France
  • Marseille
  • Nie
  • Saint Laurent du Var

Besançon vient rejoindre ces villes choisies pour leur diversité (taille, sociologie, orientation partisane). Pour l’instant, aucunes d’entre elles n’ont sollicité les services de Nous Rassemble mais elles ont néanmoins accès aux données collectées (notamment les adresses mails). Cet accès leur permettra de devenir acteurs dans la relation numérique aux citoyens. Elles sont aussi invitées à participer en publiant la page Nous Rassemble sur leur site, page facebook ou twitter. Plus de 300 plateformes seront crées d'ici la fin de l'année et 3000 d'ici les élections présidentielles. L'objectif final est d'offrir ce service à l'ensemble de la population française. 

Un service gratuit avec des options payantes

Nous Rassemble crée les plateformes et en assure la modération et l'hébergement gratuit. La participation est gratuite de même que les services essentiels aux élus. L'offre de base comprend : 

  • Publier des propositions
  • Publier des demandes de participation (et enrichir votre base de contacts)
  • Consulter les sujets importants pour les habitants
  • Publier les réponses de la municipalité aux propositions populaires

La formule payante propose l'intégration d'un widget sur le site des associations locales, l'intégration de la page Nous Rassemble sur le site de la ville et l'analyse fine de l'activité. Les collectivités locales peuvent aussi avoir accès à un tableau de bord de la participation et une analyse fine de sujets sensibles. 

Cette initiative à l'image de grenoble.nousrassemble.com cherche à répondre à un idéal démocratique dans lequel les citoyens seraient participants égaux aux propositions, aux créations et à l'application des lois. Le web est - il l'avenir de la démocratie ? L'avenir nous le dira mais la cyberdémocratie est en route ...

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Journée mondiale de solidarité pour la migraine : zoom sur le traitement de la maladie en Bourgogne – Franche-Comté

Le 21 juin 2024, comme tous les ans, c’est la journée mondiale de solidarité pour la migraine. Pour l’occasion, l’association La Voix des migraineux et l’institut de sondage Opnion Way, ont soutenu une initiative de la société pharmaceutique Pfizer. Ainsi, plus de 4.000 personnes en France ont été interrogées sur le thème des migraines, laissant apparaitre des différences selon les régions…

Le Rassemblement national, un programme “au service des plus riches” ?

À dix jours du premier tour des élections législatives, l’intersyndicale a souhaité tenir une conférence de presse jeudi 20 juin 2024 à Besançon afin d’apporter son point de vue sur la situation. Elle a notamment voulu rappeler les mesures contre lesquelles l’extrême droite s’est opposée…

Marche des croquettes à Besançon : un kilomètre parcouru, un repas offert aux animaux des refuges

C’est en soutien aux refuges accueillant les animaux abandonnés que l’association Lianes (Lien avec l’animal et contre l’exclusion sociale), organise une marche solidaire : la Marche aux croquettes. A l’initiative de Solidarité Peuple Animal, ellese déroulera mercredi 3 juillet 2024.

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Problèmes de management : nouvel appel à la grève aux musée des Arts et du Temps à Besançon

Après un premier mouvement de grève le 12 avril dernier, des agents des musées des Arts et du Temps de Besançon se mettront de nouveau en grève vendredi 31 mai 2024. Malgré des signalements à des élues de la maire concernant des problèmes de management de la part de leur directrice, les syndicats déplorent leur inaction.

Opération “portes closes” : de nombreuses pharmacies fermées et une manifestation le 30 mai à Besançon

Un préavis de grève a été déposé par la Fédération syndicale des pharmacies de France (FSPF) et l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) jeudi 30 mai 2024, invitant les officines à participer une opération "portes closes". À Besançon, une manifestation est prévue place de la Révolution.

Audiovisuel public en grève : ”Un danger majeur pour la pérennité de la radio de service public”

Un appel général à la grève a été lancé par les syndicats de l’audiovisuel public jeudi 23 et vendredi 24 mai 2024 contre la réforme de l’audiovisuel public votée au Sénat en juin 2023 qui consiste notamment à faire fusionner les médias publics.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.09
ciel dégagé
le 25/06 à 6h00
Vent
2.42 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
90 %