Nouveaux rythmes scolaires : "une mauvaise réforme" pour Annie Genevard

Publié le 02/09/2014 - 15:05
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:31

Alors que tous les élèves francs-comtois font actuellement leur rentrée, la députée du Doubs (par ailleurs enseignante de formation) remet en cause l’application de la nouvelle réforme sur les rythmes scolaires.

 ©
©

Et vous ? Pour ou contre…

Dans un communiqué, Annie Genevard rappelle les conditions inadmissibles dans lesquelles cette réforme a été décidée :

  • "sans concertation avec les collectivités sommées de payer les décisions inconséquentes du  ministre Peillon. Cette réforme, dont le coût est évalué à un milliard d'euros pour les communes, était-elle vraiment une priorité à un moment où leurs capacités financières sont dramatiquement en baisse?  Elle coûtera aussi aux familles déjà bien pénalisées par les décisions du gouvernement,
  • sans assurance du bénéfice que peuvent en tirer des élèves pour lesquels la priorité devrait être la recherche de la réussite à l’école,
  • sans prendre en compte les contraintes très difficiles imposées aux parents qui travaillent et enparticulier aux femmes,
  • sans considération des inégalités territoriales pour mettre en œuvre cette mauvaise réforme."

La députée dit également regretter la succession "à un rythme inédit" des ministres socialistes de l'éducation. "Najat Valaut Belkacem dès ses premières déclarations, a montré que derrière les sourires de façade se dissimulent l'intransigeance et le dogmatisme", conclut Annie Genevard.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Classement des collèges de France : quels sont les meilleurs établissements de Besançon ?

Après les résultats du brevet, c'est au tour des collèges d'être évalués par le magazine L’Etudiant qui a publié le 18 juillet 2024 le classement 2024-2025 des meilleurs collèges de France. À Besançon, les notes des établissements vont de A (meilleure note) à E (moins bonne note). Quels sont les meilleurs établissements ? Réponses.

Un accompagnement spécifique pour les projets d’installation agricole en Bourgogne-Franche-Comté

L’AFOCG du Doubs, le CIVAM le Serpolet, Terre de Liens et le collectif InPACT proposent le parcours "de l’idée au projet", en partenariat avec le Grand Besançon Métropole et la région Bourgogne Franche Comté. Celui-ci vise à accompagner "l’émergence de tous types de projets" en lien avec l’installation agricole durant un parcours de 11 jours qui débutera en octobre prochain à Besançon. 

Le taux de réussite au brevet en baisse dans l’académie de Besançon

Comme au niveau national, le taux de réussite au brevet est en baisse dans l’académie de Besançon avec un taux, toutes séries et tous candidats confondus qui s’élève à 85,4 % pour la session 2024. Soit une baisse de 2,8 points par rapport à 2023. Voici les résultats plus en détail communiqués par le rectorat de Besançon.

L’Université de Franche-Comté recherche des patients standardisés pour les examens de médecine

Afin d’aider les étudiants en médecine à développer leurs capacités cliniques et relationnelles, l’université de France-Comté réitère sa recherche de volontaires afin de jouer le rôle de patients standardisés lors des examens des étudiants en 4e, 5e et 6e année de médecine.

Législatives 2024 : la présidente de l’université de Franche-Comté appelle à ”rejeter” le Rassemblement national

La présidente de l’université de Franche-Comté, Macha Woronoff, a partagé un communiqué le 1er juillet 2024 signé de France Universités, de la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CdeÞ), de la Conférence des grandes écoles (CGE) et de la Conférences des directeurs des écoles françaises de management (CDEFM) appelant à dire ”non” au Rassemblement national au deuxième tour des élections législatives anticipées le 7 juillet.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.23
légère pluie
le 21/07 à 21h00
Vent
1.38 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
83 %