Nouvelle prison à Lure : un point sur l'avancée du projet

Publié le 24/10/2017 - 16:49
Mis à jour le 25/10/2017 - 11:45

Suite à la fermeture de la maison d'arrêt de Lure en 2014 et à l'annonce d'un nouvel étalissement pénitentiaire à Lure en Haute-Saône en 2015. Le comité de pilotage s'est de nouveau réuni le lundi 23 octobre 2017 pour faire le point sur l'avancée du projet. L'ensemble des études techniques devrait être réalisé d'ici la fin du premier trimestre 2018.

maisonarrtprisonlure.jpg
La maison d'arrêt de Lure ©LG
PUBLICITÉ

Plusieurs diagnostic sont en cours à savoir :

  • le diagnostic faune et flore.
  • le diagnostic zone humide,
  • le diagnostic des réseaux (électricité, eau, téléphonie, fibre optique, assainissement, chauffage)

Les procédures administratives en cours ou à conduire ont été rappelées comme : le Plan local d’urbanisme intercommunal, la déclaration d’utilité publique, l’étude d’impact environnemental, la déclaration ou autorisation au titre de la loi sur l’eau.

Les prochaines étapes de conduite du dossier ont également été annoncées :

  • lancement d’éventuelles études techniques complémentaires (géotechniques, hydrogéologique …), lancement du programme d’opération, demande de permis de
  • construire et enfin réalisation des travaux. Un planning plus précis pourrait être arrêté en juin 2018.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Anne Gay-Mignerot, 40 ans, et Karine Mary-Odelot, 44 ans, prendront le départ de la 30ème édition du rallye Aïcha des Gazelles au Maroc l’an prochain, le 13 mars 2020. Une course folle qui nécessite de l’entraînement et une entente irréprochable. Mais avant cela, les deux copines devront trouver quelques sponsors pour participer à cette aventure.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24
nuageux
le 18/06 à 18h00
Vent
2.39 m/s
Pression
1012.72 hPa
Humidité
75 %

Sondage