Nouvelle réglementation pour 69 entreprises de sécurité du Doubs

Publié le 06/03/2012 - 16:28
Mis à jour le 06/03/2012 - 16:42

Suite à une loi publiée le 14 mars 2011, les sociétés de sécurité privées sont soumises à de nouvelles modalités de régulation. Elles doivent déposer une demande d’autorisation ou d’agrément avant le 23 mars 2012 pour continuer à exercer leurs activités. Dans le Doubs, 69 établissements sont concernés.

Réglementation

PUBLICITÉ

« Faute de se conformer à cette obligation dans le délai prescrit, leur agrément ou leur autorisation ne sera plus valable » avertit la Préfecture du Doubs qui a envoyé 69 courriers aux entreprises concernées pour les informer de cette nouvelle démarche obligatoire.

Les sociétés dites de “sécurité“ sont des établissements qui exercent une activité réglementée par une loi du 12 juillet 1983. Il peut s’agir d’entreprises de surveillance et de gardiennage, de télésurveillance, de protection physique des personnes, de transport de fonds, de sureté aéroportuaire, etc…

Les métiers de la sécurité privée sont variés et la demande de sécurité augmente. Le secteur aurait connu une croissance de 13,5% en moyenne par an entre 2005 et 2010, selon le chiffre publié sur le site du Ministère de l’Intérieur.

C’est l’idée qui ressort des chiffres communiqués par l’entreprise Sécuritas Direct, l’un des leaders sur le marché de la sécurité privée en France. Ses installations d’alarmes sur un an (février 2012 – janvier 2012) auraient connu une hausse de 192% dans le Doubs par rapport à la même période l’année précédente (février 2010 – janvier 2011).

Si le thème de la sécurité est dans l’air du temps, l’objectif des autorités est bien de renforcer le contrôle des activités dans ce domaine.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Reprise des traitements de Vincent Lambert : « cela ressemble vraiment à de l’acharnement thérapeutique »

Reprise des traitements de Vincent Lambert : « cela ressemble vraiment à de l’acharnement thérapeutique »

Le cas de Vincent Lambert, resté paraplégique après un grave accident de la route en 2008, suscite de vifs débats en France. Ces derniers se sont intensifiés depuis l'arrêt des soins et le volte-face ce lundi soir de la cour d'appel de Paris qui ordonne leurs reprises. Que dit la loi ? Réponses…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.26
légère pluie
le 27/05 à 12h00
Vent
3.55 m/s
Pression
1011.47 hPa
Humidité
85 %

Sondage