Alerte Témoin

NPA : « Des circonscriptions obtenues en renonçant à la sortie du nucléaire »

Publié le 20/11/2011 - 19:29
Mis à jour le 20/11/2011 - 19:29

Comme le Front de gauche, le Nouveau parti anticapitaliste (NPA) dénonce l’accord entre le PS et les écologistes qui consiste pour ces derniers à obtenir des circonscriptions, comme à Besançon, contre un reniement sur le nucléaire.

« La sortie du nucléaire et l’arrêt des grands projets productivistes sont la condition même d’un plan de réorganisation de la production au service des besoins des populations respectueux des impératifs écologiques.?Nous ne laisserons pas l’écologie être évincée par les nucléocrates de l'UMP et du FN, par les néolibéraux du PS ou par la lutte pour des places de députés », estime le NPA.

« À ce stade des négociations entre le Parti Socialiste et Europe Écologie - Les Verts, ces derniers sont les grands gagnants en nombre de circonscriptions obtenues faisant même grincer quelques dents chez les socialistes : comme par exemple ici à Besançon après l'éviction de Fousseret au profit d'Alauzet.

Circonscriptions obtenues en renonçant à la sortie du nucléaire, en mettant sous le tapis les désaccords sur l'EPR de Flamanville et sur l'aéroport de Notre Dames des Landes, projets contre lesquels les mobilisations locales sont importantes, et en repoussant de 5 ans (une législature) la décision de fermeture des vieilles centrales de plus de 30 ans comme Fessenheim », poursuit le NPA.

« Le Parti socialiste a clairement fait son choix. Pierre Moscovici, député du Doubs, coordinateur de l'équipe de campagne de François Hollande, est également vice-président du Cercle de l'industrie, ce lobby patronal qui regroupe notamment Air France, Areva, EADS, EDF, GDF-Suez, PSA, Total ou encore Veolia Environnement...

Dans la  campagne électorale, comme dans les mobilisations, le NPA défendra une transition énergétique radicale articulant sortie du nucléaire en dix ans, réduction des émissions de gaz à effet de serre en diminuant l'utilisation des énergies fossiles. C’est possible par le développement massif des énergies renouvelables et la mise en place de politiques de sobriété et d’économies d’énergie (rénovation de l'habitat et construction d'un immobilier énergétiquement passif) qui seront créateurs d'emplois », souligne le Nouveau parti anticapitaliste.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Les maires écolo et la 5G : le pouvoir n’est peut-être pas là où on le croit…

Lors de la campagne pour le second tour de l'élection municipale, le sujet du déploiement de la 5G à Besançon avait été remis sur le tapis notamment par le candidat de la droite Ludovic Fagaut. À cette question, Anne Vignot la candidate EELV qui a été élue le 28 juin dernier a toujours précisé qu'elle n'est pas pour, tout comme de nombreux maires écologistes… Mais concrètement, que les maires soient pour ou contre, peuvent-ils décider du déploiement ou non de la 5G pour leur ville ?

Vivez en direct le conseil municipal d’installation

Diaporama • L'heure est historique pour Besançon. Après trois mandats et 19 ans à la tête de Besançon, Jean-Louis Fousseret va laisser son siège à la première femme-maire de Besançon qui sera également la toute première maire écologiste. Après le rappel des résultats, les  55 nouveaux conseillers municipaux éliront ensuite Mme la Maire.

Anne Vignot : « Besançon est entrée dans les grandes villes qui ont pris l’option de la transition »

Entretien • Elue maire de Besançon, Anne Vignot revient sur sa victoire au second tour de l'élection municipale. Dans un style bien à elle, s'éloignant volontairement des clichés traditionnels des "hommes politiques", elle souhaite avancer rapidement et sûrement sur plusieurs dossiers : la gestion post-crise, la relance économique ou encore la rentrée scolaire. Rencontre. 

Groupe d’Eric Alauzet au conseil municipal :  » On essaiera d’être les plus objectifs possible, on ne sera pas dans l’opposition systématique »

Trois heures avant le premier conseil municipal d'installation de la nouvelle maire de Besançon Anne Vignot ce vendredi 3 juillet 2020, Eric Alauzet a tenu une conférence de presse pour présenter son groupe politique au conseil, mais aussi pour énoncer cinq sujets que la maire devra "empoigner" dès ces prochains mois.

Jacques Grosperrin écrit à Anne Vignot

Le sénateur LR et colistier en position non éligible sur la liste "Besançon Maintenant !" de Ludovic Fagaut a écrit une lettre ouverte à la future maire de Besançon avant l'installation du nouveau conseil municipal. L'ancien chef de l'opposition sous l'ère de Jean-Louis Fousseret revient sur l'abstention et demande à Anne Vignot pragmatisme et rassemblement dans l'intérêt général.

Conseil municipal d’installation à Besançon : les modalités de participation du public

Le conseil municipal d’installation aura lieu le vendredi 3 juillet 2020 à 17 heures à la Chambre de commerce et d’Industrie du Doubs. Afin de respecter les consignes sanitaires en vigueur et au regard du nombre de conseillers municipaux, services, techniciens et journalistes, la participation du public sera limitée.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     15.47
    peu nuageux
    le 09/07 à 0h00
    Vent
    1.1 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    96 %

    Sondage