NPA : "Pas une voix ne doit manquer" contre Joyandet et Montel

Publié le 15/03/2010 - 14:04
Mis à jour le 15/03/2010 - 14:04

Dans un communiqué, le NPA d’Olivier Besançenot, qui a obtenu 3,28% des voix au premier tour des régionales, appelle «le peuple de gauche à se mobiliser» contre Alain Joyandet (UMP) et Sophie Montel (FN).

 ©
©
Le communiqué de Laurence Lyonnais, tête de liste régionale du NPA :
 
« Nous remercions les 13 086 électrices et d’électeurs qui ont permis d’affirmer à travers leur vote pour la liste présentée par le NPA la présence d’un courant exprimant une gauche anticapitaliste et écologiste, résolument opposée à la droite et au patronat et indépendante de la gestion libérale du PS et de ses alliés.
 
L'abstention record manifestée lors de ces élections illustre une défiance vis à vis des politiques des partis institutionnels qui sont responsables de la crise sociale, écologique et démocratique. La vigueur du rejet de la droite et de Sarkozy au pouvoir, complices des grands actionnaires et des classes les plus riches, qui font payer la facture à la majorité de la population, qui détruisent les services publics et les acquis sociaux, a nourri la poussée du PS et d’Europe Ecologie.

Ce rejet de la droite a permis au PS et à ses alliés qui gouvernent 20 régions depuis 2004 de ne pas être sanctionnés sur leur bilan. Par ailleurs, la campagne aux accents racistes et sécuritaires menée par l'UMP a profité au FN et aux listes d'extrême droite. Cette dérive doit être combattue énergiquement car elle est une impasse pour les classes populaires et un danger majeur pour l'ensemble des droits démocratiques.

 
Face au bloc droite-extrême et droite, nous appelons le peuple de gauche à se mobiliser pour ce second tour. Pas une voix ne doit manquer pour faire barrage à Joyandet, ministre de la réaction sarkozyste et à Montel, expression du racisme. Sanctionner la droite est une nécessité absolue, même si nous pensons que les futures majorités de gauche ne seront pas plus un rempart contre la politique de Sarkozy qu’elles ne l’ont été ces dernières années.
 
Par ailleurs, ce rejet de la droite et de ces contre-réformes doit trouver son expression dans les mobilisations sociales des semaines à venir. Le 23 mars constitue une première étape de la convergence des luttes pour les retraites, les salaires, l'interdiction des licenciements. C'est autour de ces exigences que nous devons construire l'unité la plus large et infliger une défaite sociale à la droite, aux patrons et aux banquiers ».
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Le Sénat approuve l’inscription de l’IVG dans la Constitution, le Congrès réuni lundi

Les sénateurs ont largement voté mercredi 28 février 2024 en faveur de l’inscription de l’IVG dans la Constitution en des termes identiques à ceux de l’Assemblée, assurant de ce fait une "liberté garantie" aux femmes d’avoir recours à l’avortement. Cette modification de la Constitution doit désormais être soumise au Congrès qui se réunira dès lundi à Versailles.

L’inscription de l’IVG dans la Constitution française sera-t-elle votée par le Sénat ?

Le Sénat se prononcera mercredi 28 février 2024 après-midi sur l'inscription de l'IVG dans la Constitution, un vote rendu très incertain par les réticences de la droite et qui pourrait bouleverser le calendrier parlementaire de la réforme. C'est l'étape la plus périlleuse de la révision constitutionnelle promise par le président de la République, Emmanuel Macron : l'exécutif ne pourra la faire aboutir sans un vote majoritaire des 348 parlementaires du Palais du Luxembourg.

Hommage aux Manouchian à Besançon : une ”instrumentalisation” du Parti communiste selon Besançon maintenant

Une cérémonie en hommage aux résistants du groupe Manouchian s’est tenue place du 8 Septembre à Besançon, organisée par le Parti communiste français et la Ville de Besançon. Pour Ludovic Fagaut (LR), chef du groupe Besançon maintenant au conseil municipal, parle d’une ”instrumentalisation à des fins partisanes”.

À Besançon, une centaine de personnes rassemblées en hommage au groupe Manouchian

Alors que le couple de résistants communistes, Missak et Mélinée Manouchian étaient panthéonisés lors d’une cérémonie d’hommage national à Paris mercredi 21 février, en même temps à Besançon, une cérémonie s’est  tenue place du 8 Septembre en présence d’une centaine de personnes.

Visas, pesticides, simplification : Gabriel Attal donne des gages aux agriculteurs avant le Salon

Un mois après le début d'un mouvement d'exaspération des paysans, Gabriel Attal a placé mercredi 21 février 2024 l'agriculture "au rang des intérêts fondamentaux" du pays, récapitulant les engagements déjà pris par le gouvernement et annonçant quelques nouvelles mesures sur les saisonniers étrangers, les pesticides et la rémunération.

Reçus à l’Elysée, FNSEA et JA attendent des “décisions claires” avant le Salon de l’agriculture

Les dirigeants des deux syndicats agricoles majoritaires, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA), ont dit attendre des "décisions claires" d'Emmanuel Macron qui les reçoit mardi 20 février 2024 dans l'après-midi à l'Elysée, à quatre jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture à Paris.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.09
couvert
le 03/03 à 0h00
Vent
1.15 m/s
Pression
999 hPa
Humidité
80 %