Occupation de la fac de lettres au centre-ville de Besançon

Publié le 14/02/2018 - 08:47
Mis à jour le 14/02/2018 - 11:04

Ce mercredi 14 février 2018 depuis 8h, une trentaine d’étudiants sont retranchés depuis mardi soir dans la faculté de lettres au centre-ville de Besançon.

 ©
©

"A la fac, comme aux frontières, refusons le tri macroniste !" peut-on lire sur une banderole de la fac de lettres en souvenir du blocage du conseil d'administration au siège de l'université il y a tout juste un an le 14 février 2017. 

L'amphithéâtre Donzelot, dans lequel une discussion est programmée à 10h00, a été bloqué depuis la nuit dernière alors que certains étudiants nous confiaient qu'ils souhaitaient aller en cours. Les agents de l'université ont découvert ce mercredi à 6h30 que le site de Mégevand était bloqué par une trentaine d'étudiants a confirmé le doyen de la faculté prêt à recevoir une délégation mais les manifestants ont pour l'heure refusé tout rencontre.

Selon André Mariage, le doyen de l’UFR SLHS,"il n'y a pas de sélection à l'université Franche-Comté à part un examen de dossier. Il y a des filières en tension comme la psychologie, mais nous avons une marge. Tous les étudiants de l'académie de Besançon qui vont demander à entrer à l'université, que cela soit dans cette UFR ou dans une autre, seront admis". 

Ce mardi 13 février 2018, une assemblée générale regroupant des étudiants et des personnels éducatifs a voté en faveur de l'amphitéatre Donzelot et du blocage de la faculté SLHS (Sciences du Langage de l'Homme et de la Société) avant la participation à la journée de grève nationale du 15 février au lendemain des annonces attendues sur la réforme du baccalauréat.

"Non à la faculté d’élite !" 

"Cette décision a été prise suite à deux semaines intenses de volonté d’informer les étudiants et les professeurs concernant la réforme Vidal, sans succès" explique le syndicat Ameb dans un communiqué. "Ce blocage a été mis en place afin de montrer l’importance et la gravité de la situation vis-à- vis de nos poursuites d’études et celle des prochaines générations (…) Nous voulons nous opposer à une faculté d’élite, à la sélection sociale et nous battre pour une fac libre, ouverte, gratuite et émancipatrice pour tous !"

Les revendications de l'Ameb   

  • Retrait de la loi Vidal et Ore
  • Non à la hausse des frais de scolarité (Master à 4500€)
  • Oui à l’augmentation des capacités d’accueil, des budgets dédiés à l’éducation, des postes de personnels
  • Oui à des bourses qui permettent de vivre décemment et d’étudier sans travailler
  • Oui à la compensation et aux AJAC
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Livre élu 2024 : 3.500 élèves du Doubs exposent leurs créations à Besançon

Durant toute l’année scolaire 2023-2024, 3.500 élèves de Besançon et ses environs ont participé au Livre élu 2024. Après avoir lu et échangé, ils ont conçu des créations inédites qui seront présentées lors d’une exposition, du 19 juin au 3 juillet, à la Maison de quartier Grette-Butte.

Amiante à l'école : "pas de danger pour les enfants" affirme la Ville

En octobre 2023, Anne Vignot, la maire de Besançon, avait effectué un point presse suite aux interpellations des élus de l’opposition qui s’inquiétaient de l’état des écoles de la ville au sujet de l'amiante. Si elle s’était déjà voulu rassurante à l’époque, elle le reste aujourd’hui et indique qu’une commission du conseil municipal s’est tenue à quatre reprises pour élaborer un état des lieux et établir des préconisations ainsi qu’un plan d’actions. Ces résultats seront présentés jeudi 20 juin 2024 devant les élus.

L’ENIL de Mamirolle finaliste du premier concours culinaire de la région

La remise des prix du premier concours régional "Tous à table" à destination des équipes de cuisine des lycées de Bourgogne-Franche-Comté a eu lieu ce mercredi 5 juin au lycée François Mitterrand à Château-Chinon en Bourgogne. Seul représentant comtois, l’ENIL de Mamirolle a été devancé par les lycées bourguignons. 

Classement QS World : l’Université de Franche-Comté progresse au classement mondial

Dans un communiqué du 6 juin 2024, l’université de Franche-Comté indique qu’elle fait partie des rares universités françaises à progresser cette année dans le prestigieux classement qui distingue 1.500 établissements à travers le monde et parmi lesquels figurent seulement 35 français.

Derrière le lion, le réseau des Alumni comtois…

PUBLI-INFO • Parce que nous avons besoin de liens durables dans une société en pleine mutation, découvrez la plateforme digitale innovante que l’université de Franche-Comté a souhaité mettre à la disposition de ses étudiants, anciens et actuels et ses partenaires, un outil utile, performant et à la pointe de l'innovation. D’ores et déjà, il a rapproché des milliers de membres et a développé leurs échanges professionnels.

Parcoursup : Ouverture de la phase d’admission ce jeudi 30 mai

La phase d’admission Parcoursup débutera ce jeudi 30 mai à 19h pour les 945.000 candidats qui ont validé au moins 1 vœu dans l'enseignement supérieur sur Parcoursup. La plateforme sera disponible en mode consultation dans un premier temps puis plus tard dans la soirée, les élèves pourront répondre aux propositions d’admission.

Groupes de niveau au collège : les parents d’élèves de Valdahon appellent à manifester

Le mercredi 29 mai 2024, les parents d’élèves du collège Edgar Faure de Valdahon appellent les autres parents à ne pas mettre leurs enfants au collège en vue d'une action "collège mort". La raison ? Montrer leur indignation face au fait que les élèves des classes de 6ème et 5ème seront triés par groupe de niveau dès la rentrée prochaine. Une manifestation est prévue dans la matinée du mercredi 29 mai.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.21
légère pluie
le 26/06 à 0h00
Vent
1.05 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
89 %