Opération Barkhane : dernière phase d’entraînement pour l’état major de la 1re division de Besançon avant déploiement sur le théâtre des opérations

Publié le 12/03/2019 - 14:10
Mis à jour le 12/03/2019 - 17:28

200 militaires, dont une trentaine de l’état-major de la 1re division de Besançon, ont participé, du 26 février au 7 mars 2019, à la phase finale de la préparation à l’engagement opérationnel du poste de commandement interarmées de théâtre (PCIAT) de l’opération Barkhane dans la bande sahélo-saharienne. Dans quelques jours, les premiers militaires déployés rejoindront N’Djamena au Tchad afin de prendre la relève de leurs camarades de la 1re division sur place depuis l’automne 2018.

PUBLICITÉ

Lancée le 1er août 2014 à la suite des opérations Serval et Épervier, l’opération Barkhane vise à lutter contre les groupes armés terroristes dans la région du Sahel. 80 militaires bisontins de l’état-major de la 1re division vont progressivement revenir de six mois de mission. Une vingtaine va prendre le relais. Le général Blachon, commandant la 1re division, est sur place et reste le commandant de la force Barkhane jusqu’à cet été.

Exercice dans un environnement proche de la réalité

Durant 10 jours, du 26 février au 7 mars 2019, un exercice dans des conditions réelles s’est tenu au centre d’entraînement et de contrôle des postes commandements de Mailly-le-Camp (10). Il a permis à 200 militaires de l’état-major de la 1re division de Besançon et issus de renforts interarmées, de travailler en utilisant les données du théâtre et son environnement : G5 Sahel (Mali, Burkina Faso, Niger, Tchad et Mauritanie), coopération multinationale, déploiement d’unités étrangères….

Les militaires se sont également appuyés sur la présence et l’expertise d’une cinquantaine d’officiers déployés actuellement en bande sahélo-saharienne. « Planification des opérations, suivis de celles qui sont en cours, soutien logistique d’une force de 4500 hommes sur un territoire grand comme l’Europe, etc. ; tous ces aspects ont été éprouvés afin de remplir leur mission dans les meilleures conditions » indique l’état major de la 1re division dans un communiqué.

La 1re Division est en période de projection sur l’opération Barkhanne depuis fin 2018 avec la présence de ses trois brigades interarmes :  la 27e brigade d’infanterie de montagne, la 9e brigade d’infanterie de marine et la 7e brigade blindée, ainsi que des éléments français de la brigade franco-allemande. Les militaires se succèdent sur le théâtre au sein des groupements tactiques déserts déployés principalement au Mali.

À propos de la 1re Division

La 1re division a été créée le 1er juillet 2016 avec un état-major implanté à Besançon. Cet état-major compte environ 270 militaires d’active dont trois officiers alliés (deux Britanniques, dont le général adjoint et un officier canadien), 65 réservistes et 12 personnels civils.

La 1re Division regroupe quatre brigades :

  • légère : 27e brigade d’infanterie de montagne ;
  • médiane : 9e brigade d’infanterie de marine ;
  • lourde : 7e brigade blindée ;
  • brigade franco-allemande (BFA).

Elle conduit la préparation opérationnelle et l’engagement des brigades interarmes et de leurs régiments, tout en contribuant à une déconcentration des responsabilités cohérente avec la maturité atteinte par l’armée de Terre. Le 5e régiment de dragons (5e RD) est densifié à Mailly.

Sa principale mission est de fournir des unités Terre structurées, formées, entraînées pour répondre aux contrats opérationnels de l’armée de Terre.

(Source : ministère des armées)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Pour montrer sa motivation, un Bisontin parcourt 418 kilomètres à pied pour postuler chez Nike

Insolite • Assaad El Mellouki a eu une idée pour le moins insolite… lancer une campagne sur les réseaux sociaux afin de postuler pour un poste chez Nike. Le challenge ? "Un Like", "Un kilomètre ". Ce 22 mars 2019, il a déjà recueilli plus de 452 likes.  Il rejoindra donc la semaine prochaine le siège de Nike France à Saint-Ouen-L'Aumône.

L’actualité algérienne vue par un étudiant algérien à Besançon : « La chose qui nous fait et nous fera peur, c’est le système actuel de Bouteflika »

VIDEO • Mohand Takabait, 26 ans, Algérien, étudiant en mathématiques à l'Université de Franche-Comté à Besançon depuis 1 ans ½, suit avec une grande attention les évènements politiques et sociaux qui se déroulent actuellement dans son pays. Il nous livre son témoignage sur la politique du clan Bouteflika et son rêve d'avenir "libre" pour l'Algérie…

Violences conjugales : le Département du Doubs participe au dispositif ‘Téléphone Grave Danger’

Christine Bouquin, présidente du Département du Doubs, a proposé à l’occasion de l’Assemblée plénière du Département de ce lundi 18 mars 2019, un accompagnement financier du dispositif 'Téléphone Grave Danger' (TGD) qui a pour but d’apporter aux victimes de violences conjugales une solution technique associée à un accompagnement croisé. L’Assemblée a voté ce rapport à l’unanimité.

Le récap’ des « Questions (pas si) cons » de la semaine

SAINT-PATRICK • Le 4 mars 2019 marquait le commencement d'une nouvelle rubrique sur maCommune.info intitulée "La question (pas si) con". La première semaine était dédiée à la voirie et la deuxième à la fête de la Saint-Patrick célébrée initialement en Irlande le 17 mars. Retour sur les questions de la semaine…  

Entraînement militaire pour les rugbymen de l’Olympique de Besançon…

Le 6e régiment du matériel à Besançon organise une activité de partenariat à dominante préparation physique opérationnelle avec le Club Olympique Bisontin samedi 16 mars 2019, au profit des joueurs de rugby. Objectif : "améliorer leur performance physique, leur dépassement de soi, leur cohésion et leur leadership."

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.09
ciel dégagé
le 23/03 à 18h00
Vent
1.32 m/s
Pression
1026.37 hPa
Humidité
72 %

Sondage