Opération paille et fumier des agriculteurs devant une entreprise de Sodiaal

Publié le 13/06/2017 - 08:21
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:31

Plusieurs dizaines d'agriculteurs de Haute-Saône ont mené une action coup de poing ce lundi soir 12 juin 2017 devant une entreprise de la coopérative laitière Sodiaal, à Port-sur-Saône près de Vesoul pour dire "non" à la baisse du prix du lait.

 ©
©

Pneus, paille et fumier: vers 22 heures, une trentaine d'agriculteurs venus avec une dizaine de tracteurs et des remorques, ont déversé des déchets et détritus devant le site d'Euroserum, une entreprise du groupe Sodiaal spécialisée dans la transformation du lait en poudre de lactosérum. Leur action, organisée à l'appel de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs de Haute-Saône s'est déroulée dans une ambiance bon enfant en présence des gendarmes, a constaté un journaliste de l'AFP.

Par cette "action coup de poing" les syndicats entendaient "mettre la pression" sur le groupe Sodiaal (marques Candia, Entremont, Yoplait) dont le
groupe tient une assemblée générale mercredi. Leur action s'inscrivait aussi dans le cadre d'un mot d'ordre national de mobilisation cette semaine, lancé par la FNSEA et les JA.

"Un prix d'achat du lait insuffisant"

Les syndicats d'agriculteurs de Haut-Saône estiment insuffisant le prix d'achat du lait (actuellement à 310 euros les 1.000 L) et revendiquent un prix
d'achat "d'au moins 340 euros". Ils demandent notamment une politique de soutien de la filière laitière qui suive la tendance des prix européenne et l'application de la loi Sapin pour intégrer le coût de production dans le prix du lait. "Le prix du lait remonte partout en Europe sauf chez nous comme le prix du beurre, qui se vend 5.400 euros la tonne, alors qu'il y a 2 ans il était à 1.800 euros", a déclaré Emmanuel Aebicher, président de la FDSEA de Haute-Saône.

Avant leur opération, les syndicats agricoles avaient fait passer "un oral" à des candidats LREM et FN aux législatives de deux circonscriptions de
Haute-Saône. Ils leur ont présenté leurs doléances lors d'une rencontre dans une ferme à Mont-le-Vernois, leur promettant de rester attentifs et vigilants après le scrutin législatif.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Grand Besançon Métropole reçoit près de 2 millions d’euros pour Besançon

Pour la deuxième année consécutive, Grand Besançon Métropole va recevoir une nouvelle Dotation politique de la Ville (DPV) pour l’année 2022 dont le montant s’élève à 1.813.985 millions d’euros. Les projets prévus avec cette dotation seront soumis au vote des élus de l’agglomération lors du prochain conseil communautaire le 11 mai.

Bourgogne Franche-Comté : un dispositif d’accueil personnalisé à destination des étudiants ukrainiens 

Les étudiants ukrainiens bénéficiaires de la protection temporaire, dispositif mis en place par l’Union européenne, sont accueillis au sein des résidences du Crous Bourgogne-Franche-Comté qui a mis en place un accompagnement personnalisé de ces étudiants, a-t-on appris dans un communiqué du 5 mai 2022. A ce jour, 14 étudiants ukrainiens sont accueillis à Dijon.

En détresse financière, un artisan du Doubs en grève de la faim depuis plus de 15 jours

Artisan sellier à Rouhe près de Quingey, André Mathey a entamé une grève de la faim il y a plus de 15 jours. Pourquoi ? Il souhaite alerter sur sa situation financière et faire valoir ses "droits à l'égalité dans les droits sociaux et aux aides covid pour sauver mon entreprise née en 2011". André Mathey a perdu 13 kilos, son état de santé se dégrade progressivement.

Menacée d’excision dans son pays, une fillette de 5 ans et sa famille demandent l’asile en France

Le collectif bisontin Solidarité Migrants Réfugiés (SolMiRé) a lancé un appel à l’aide au préfet du Doubs afin que Mariama, une petite fille âgée de 5 ans et sa famille, ne soit pas renvoyées au Sierra Leone, son pays d’origine où elle risque une mutilation sexuelle qui est couramment pratiquée.  

France : des aides personnelles s’ouvrent aux déplacés d’Ukraine

Afin d’aider les Ukrainiens réfugiés en France à accéder au logement, une fois passée la phase de l’hébergement d’urgence, le gouvernement a décidé de leur ouvrir droit, d’une part aux aides personnelles au logement majorées du complément familial, d’autre part à des prestations familiales d’entretien, apprend-on dans un communiqué officiel du 15 avril 2022.

Nouvelle mobilisation des accompagnants des élèves en situation de handicap le 5 avril à Besançon

Après deux journées de grève, les 19 octobre et 27 janvier, l'intersyndicale nationale appelle à une nouvelle journée de grève et de mobilisations le mardi 5 avril pour continuer à peser sur "la prise en compte de la précarité des AESH" et "des conditions indignes dans lesquelles elles et ils sont maintenu(e)s".

Taxis en colère contre la hausse des carburants : nouvelle opération escargot à partir de 15h au départ de Besançon

Les parcours • Les taxis repartent à 15h pour rejoindre la place Leclerc via le pont Canot et l'avenue Siffert. Toujours à  l'allure coccinelle, les taxis rejoindront la place Flore puis la rue de Belfort pour emprunter l'A36 à Marchaux. Ils sortiront ensuite à la sortie Besançon Ouest n°3 Chemaudin.  
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.73
ciel dégagé
le 18/05 à 0h00
Vent
1.32 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
94 %

Sondage