Alerte Témoin

Opérations de contrôle sur le chantier du TGV Rhin-Rhône

Publié le 05/05/2010 - 06:47
Mis à jour le 05/05/2010 - 06:47

230 personnes employées par 43 entreprises ont été contrôlées récemment sur le chantier de la ligne à grande vitesse.

Les gendarmes de la région de gendarmerie de Franche-Comté et fonctionnaires des Unions de recouvrement des cotisations sociales de sécurité sociale et d'allocations familiales (URSSAF) et de l'inspection du travail ont mené une vaste opération de contrôle sur différents points du chantier de la Ligne à grande vitesse (LGV) en construction dans cette région.
 
Sous l'égide de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE) et de la région de gendarmerie de Franche-Comté, une opération de contrôles simultanés engageant soixante-dix-huit gendarmes et vingt fonctionnaires de l'URSSAF et de l'inspection du travail a été conduite sur quatre départements (Territoire-de-Belfort, du Doubs, de la Haute-Saône et du Jura.) Elle visait plusieurs chantiers en cours de la LGV.
 
Cette opération de grande envergure était opérée dans le cadre de réquisitions délivrées par les parquets compétents. Un effort particulier a été porté sur le contrôle des zones comportant des infrastructures immobilières en construction (gares, viaduc, tunnels, etc.).
 
Deux cent trente personnes employées par quarante trois sociétés ont été contrôlées. Un étranger faisant l'objet d'une mesure de reconduite à la frontière et deux ressortissants turcs n'ayant pas fait de déclarations aux organismes sociaux ont été interpellés.
 
Des vérifications complémentaires seront menées par les organismes sociaux auprès des sociétés, notamment dans le domaine des contrats temporaires et du cheminement des contrats à durée déterminée.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Une mobilisation aujourd’hui à Besançon pour la « régularisation de tous »

L'assemblée locale des États Généraux des Migrations participe à une convergence nationale des appels en soutien à tous les sans papiers, soit une campagne nationale pour « l’égalité des droits et la régularisation de toutes et tous ! ». Un rassemblement aura lieu à Besançon le 20 juin à 15h place de la Révolution à Besançon.

Un fonds d’urgence de 270.000€ contre la précarité étudiante mis en place en Bourgogne-Franche-Comté

Dans le contexte de la crise sanitaire, de la fermeture des établissements et de la mise en place du confinement, les étudiant·e·s ont été confronté·e·s à de nombreuses difficultés : isolement, difficultés financières accrues suite notamment à l’annulation de stages rémunérés ou à la perte d’un job, au manque de matériel informatique ou à des problèmes d’accès à internet...Face à cette situation, la Région Bourgogne Franche-Comté et le Crous s'associent pour créer un fonds d'aide aux étudiants, selon un communiqué du 10 juin 2020.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     12.46
    nuageux
    le 13/07 à 0h00
    Vent
    2.07 m/s
    Pression
    1022 hPa
    Humidité
    46 %

    Sondage