Parents d'élèves en colère dans six écoles de Besançon

Publié le 04/09/2012 - 17:58
Mis à jour le 05/09/2012 - 08:49

La rentrée des classes ne s'est pas faite tout sourire, mardi matin, pour les parents d'élèves des écoles Champrond, Helvétie, Rosemont, Granvelle, Rivotte et Paul Bert. Très mécontents de découvrir que leurs enfants risquaient d'être plus de 30 par classe, ils ont protesté en se rassemblant devant ou à l'intérieur des établissements concernés.

inquiétude

PUBLICITÉ
Les responsables académiques se sont déplacés dans plusieurs écoles, mardi, pour compter le nombre d’élèves. Le cas d’une quinzaine d’établissements susceptibles d’être réajustés en fonction des effectifs sera examiné jeudi par l’Inspection d’académie.
 
A l’école maternelle Champrond, au centre-ville de Besançon, les parents ont suspendu des draps sur les grilles où l’on pouvait lire: « L’école: une priorité. Pas plus de 30 enfants par classe ». Les parents demandent l’ouverture d’une classe supplémentaire dans cet établissement de trois classes pour 92 enfants. 
 
« Depuis trois ans on se bat pour avoir une quatrième classe. On en a ras-le-bol, on voudrait juste une rentrée normale avec des conditions d’enseignement décentes pour nos enfants », se désespérait une mère de famille à 8 heures 30 devant les grilles.
 
A l’école Jules Ferry, dans le quartier Rosemont, même mécontentement pour près de 200 parents rassemblés dans cet établissement qui passe de neuf à huit classes, avec 25 à 28 élèves par classe en moyenne.
 
« Notre école a la particularité d’accueillir des enfants de gens du voyage. Ces enfants, qui ne sont pas là à la rentrée et donc pas comptabilisés dans les effectifs, ne sont pas scolarisés toute l’année et ils ont besoin d’un accompagnement particulier de la part d’instituteurs déjà très occupés », a souligné la mère de deux enfants de CE1 et CM1. Elle craint que cette « école super avec une mixité sociale réussie » ne pâtisse d’une surcharge des classes.
 
Les parents de l’école Rosemont ont reçu le soutien du maire de Besançon Jean-Louis Fousseret, de la députée du Doubs Barbara Romagnan et du président du conseil général Claude Jeannerot qui ont fait le déplacement.
 
Dans le cadre du plan d’urgence du gouvernement, le département du Doubs a obtenu quatre postes de professeurs des écoles supplémentaires, sur 10 en Franche-Comté.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

Plus de 80 offres centrées sur l'emploi et l'insertion du bassin Grand Besançon sont disponibles depuis le 15 octobre 2019 sur le site internet de la Boussole des jeunes :    https://boussole.jeunes.gouv.fr/. 18 partenaires participent à cette action (Région, Département, CAF, Rectorat, CIRFA, MFR…)

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Le ministre de l'Éducation nationale est en visite dans le Doubs lundi 7 octobre 2019. Il s'est rendu à l'école primaire Bourgogne dans le quartier Planoise de Besançon à 9h30. Après un accueil en musique, il devrait échanger autour d'une table ronde avec les enseignants sur le dédoublement des classes de CP et CE1 et l’école inclusive.

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Les SNUipp-FSu du Doubs rejoint par le SE-UNSA et Sud éducation appellent les enseignant.es du premier degré à la grève et à se rassembler jeudi 3 octobre 2019 à Besançon, Montbéliard et Pontarlier pour rendre hommage à Christine Renon, une directrice d'école à Pantin (Seine-Saint-Denis) qui a mis fin à ses jours le 21 septembre dernier.

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Cadre de vie, offre de formations, coût du logement, transport, accueil des étudiants : le Magazine l'Étudiant vient de dévoiler son classement 2019-2020 de 44 villes étudiantes en France sur la base de 16 indicateurs regroupés en cinq critères :  attractivité, formation, vie étudiante, cadre de vie et emploi. En 19e position, Besançon grimpe de deux places au classement.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.07
couvert
le 22/10 à 9h00
Vent
1.05 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
91 %

Sondage