Partielle/Doubs: l'ascension du FN, un avertissement pour les scrutins à venir

Publié le 09/02/2015 - 09:38
Mis à jour le 09/02/2015 - 09:38

La plupart des éditorialistes mettent en avant lundi 9 février 2015 la progression "sidérante" du Front national et non la courte victoire du PS à l'issue de la législative partielle du Doubs, dont les résultats résonnent comme un "avertissement" pour les scrutins à venir, aussi bien pour le PS que pour l'UMP.

electionvote002.JPG
electionvote002.JPG
PUBLICITÉ
  • « Le PS aurait tort de voir dans sa petite victoire d’hier le signal de la reconquête« , souligne Paul-Henri du Limbert (Le Figaro). « Le FN a devancé la gauche au premier tour, et s’est incliné de justesse au second, signe le plus tangible de la grande migration de l’électorat populaire vers le parti de Marine Le Pen« . « Mais« , ajoute-t-il, « l’avertissement le plus sévère » vise l’UMP, « éliminée au soir du premier tour et incapable d’adresser un message clair à ses électeurs ».
  • « Le FN n’était pas loin de l’emporter dans cette vieille circonscription socialiste« , écrit Laurent Joffrin (Libération). » La gauche a senti le vent du boulet: elle doit se livrer au plus vite à un examen de conscience. »
  • La « sidérante l’ascension du Front National, se hissant aux lisières d’une première conquête historique en duel », analyse Alain Dusart (L’Est Républicain) est un « avertissement » et un « prélude à d’autres lendemains électoraux qui déchanteront ». « L’UMP s’en sort aussi groggy, avec un président mis en minorité et une porosité désormais évidente dans les reports de voix UMP et FN », poursuit-il. « Par effet mécanique, la dynamique FN est enclenchée malgré les apparences trompeuses de cette frêle victoire, révélatrice d’une rupture cruelle entre les stratèges des états-majors politiques parisiens et la souffrance d’un électorat, notamment rural, prêt à renverser la table« .
  • « Dans une circonscription meurtrie par la désindustrialisation avec le déclin de l’usine Peugeot, les politiques traditionnelles trouvent de moins en moins d’écho », renchérit Matthieu Verrier (La Voix du Nord).
  • « Le PS gagne, le FN chante, l’UMP trinque« , résume Jean-Louis Hervois dans La Charente Libre, soulignant que « la férocité des échanges entre Sarkozy et Juppé donne le ton de ce que sera la primaire à droite » tandis que « Le Pen en embuscade s’en régale déjà. »
  • Pour Jacques Camus (La Montagne) c’est « une cote d’alerte qui a été atteinte hier. Certes, le candidat socialiste a gagné sur le fil, mais dans ce duel de second tour, le FN a approché la barre des 50 %. Autrement dit, le parti de Marine Le Pen s’installe pleinement dans le scrutin majoritaire en confirmant l’émergence dans notre pays d’un tripartisme politique qui bouleverse les cartes. »
  • « Le mouvement de Marine Le Pen grignote, s’installe, s’enracine », martèle Pascal Coquis des Dernières Nouvelles d’Alsace. « Il faudra une vraie réponse politique, économique et sociétale pour espérer enrayer cette progression-là. »
  • Or « la façon dont PS et UMP ont réagi lors de cette partielle est plus qu’inquiétante« , avertit Raymond Couraud (L’Alsace). Les socialistes au pouvoir poursuivent imperturbablement « des réformes impopulaires, aux résultats aléatoires » tandis que l’UMP « fait ce qu’elle sait faire de mieux: le pire, avec ses joutes internes qui camouflent une absence de programme« .

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le décret sur la réforme de l’assurance chômage publié au JO

Le décret sur la réforme de l’assurance chômage publié au JO

Le ministère du Travail a publié dimanche 28 juillet 2019 au Journal officiel le décret mettant en oeuvre la réforme vaste et controversée de l'assurance chômage annoncée le 18 juin. Ce texte de six articles comprend surtout une annexe de 190 pages qui constitue le nouveau règlement de l'assurance chômage. Par ailleurs, une expérimentation est prévue en Bourgogne-Franche-Comté et Centre-Val de Loire "d'un journal de la recherche d'emploi" tenu par les chômeurs.  

Plan social à GE : Le Maire assure l’intersyndicale de son « engagement total »

Plan social à GE : Le Maire assure l’intersyndicale de son « engagement total »

Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a assuré l'intersyndicale de General Electric (GE) à Belfort de son "engagement total pour garantir la pérennité du site industriel", marqué par un plan de suppression d'un millier d'emplois, dans un courrier obtenu ce vendredi 26 juillet 2019 par l'AFP.

La PMA pour toutes commence à voir le jour…

La PMA pour toutes commence à voir le jour…

Au terme d'une longue gestation, l'accouchement débute ce mercredi 24 juillet 2019 avant le faire-part de naissance dans quelques mois : la première grande réforme sociétale du quinquennat Macron, l'extension de la PMA à toutes les femmes, est présentée en Conseil des ministres avant son examen à l'Assemblée à la rentrée.

Vote sous tension à l’Assemblée sur le Ceta

Vote sous tension à l’Assemblée sur le Ceta

Après des débats musclés, l'Assemblée s'apprête à voter ce mardi 23 juillet vers 16h15 la ratification du controversé traité de libre-échange entre l'UE et le Canada (Ceta), "positif" pour l'économie française selon ses défenseurs, mais porteur de "risques" environnementaux et sanitaires d'après ses opposants.

Ceta: Hulot appelle les députés à avoir « le courage de dire non »

Ceta: Hulot appelle les députés à avoir « le courage de dire non »

A la veille du vote à l'Assemblée nationale sur le traité de libre-échange UE-Canada (Ceta), Nicolas Hulot a exhorté lundi 22 juillet 2019  les parlementaires à voter contre cet accord qui risque à ses yeux d'ouvrir la porte à des substances dangereuses via un abaissement des normes sanitaires.

Municipale 2020 à Besançon : le candidat Jean-Philippe Allenbach dévoile ses premières propositions

Municipale 2020 à Besançon : le candidat Jean-Philippe Allenbach dévoile ses premières propositions

"Liste Utinam" • Le régionaliste a tenu une conférence de presse jeudi 18 juillet 2019 afin de faire connaître sa candidature officielle pour l'élection municipale de mars 2020à Besançon. Jean-Philippe Allenbach dit avoir déjà au moins une vingtaine de noms sur sa liste et dévoile les propositions que les autres candidats " ne pourront pas lui prendre". 

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

Alors que nous apprenions ce mercredi 10 juillet 2019 vers 22h16 l'officialisation de l'investiture d'Eric Alauzet par le bureau exécutif La République En Marche, le ton est monté à Paris, selon Le Parisien, qui relate les propos tenus par la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 27.06
ciel dégagé
le 24/08 à 9h00
Vent
0.49 m/s
Pression
1020.4 hPa
Humidité
59 %

Sondage