Alerte Témoin

Passeurs de Rives

Publié le 26/05/2016 - 20:01
Mis à jour le 26/05/2016 - 20:01

C’est le nom de la nouvelle exposition réalisée avec le musée des Beaux-Arts de Besançon et la boutique Jeanne Antide qui se tient jusqu'au 28 mai 2016 au centre diocésain de Besançon. Des portraits, peintures, dessins ou poèmes exposés qui sont le fruit de trois ans de travail entre des artistes plasticiens et des personnes bénéficiaires de l’accueil de jour, rue Champrond.

Ils sont SDF, migrants, sans papier ou égarées de la vie et bénéficiaires de l’accueil de jour, la boutique Jeanne Antide, au 3 rue Champrond à Besançon. Certains ont contribués à l’exposition Passeurs de Rives installée depuis le 9 et jusqu’au 28 mai 2016 au centre diocésain de Besançon. L’histoire a commencé il y a trois ans lorsqu’Isabelle Sombardier, chargée d’action de territoire et d’action culturelle pour le musée des Beaux-arts se rendait au travail. Sur la place de la révolution, elle voyait régulièrement des SDF, des personnes en grandes exclusions "je me suis demandée où ces personnes allées, c’est comme ça que j’ai découvert la boutique Jeanne Antide : ça a été un choc. Je me suis dit qu’il fallait faire quelque chose". C’est donc un véritable défi que s’est lancé cette employée de la ville : elle voulait créer une sorte de partenariat avec la boutique Jeanne Antide.  "Ce n’était pas gagné,nous confie-t-elle, car nous avons une approche très institutionnelle, une culture réputée pas facile d’accès mais qui pourtant apporter des répères et je pense que c’est ce donc ces personnes ont le plus besoin". Après de nombreuses discussions avec les éducateurs et travailleurs sociaux de l’accueil de jour, il a fallu mettre en place un projet "on s’est très vite rendu compte du problème de la barrière de la langue, il fallait donc un autre mode d’expression ; nous nous sommes tourné vers la pratiques artistiques".

Ce sont quatre artistes plasticiens, mandatés par la ville de Besançon qui ont travaillé pendant 3 ans sur ce projet, tous les 6 mois ils changeaient de types d’ateliers et de pratiques. Audrey Devos, médiatrice pour le musée des Beaux arts et artiste plasticienne avait un groupe de 4, 5 personnes, deux heures, toutes les deux semaines, avec lequelle elle a pu développer des techniques comme la lithographie ou encore l’argile. Chaque sujet s’inspirait des œuvres du musée. "Nous avons également réalisé une frise avec de nombreux animaux", explique-t-elle.

Cette exposition propose de nombreux portrait en noir et blanc, les couleurs sont aussi très présentes, les talents se dessinent au fur et au mesure que l’on avance …Des poèmes sont accrochés au mur comme celui d’Issac, 34 ans, bénéficiaire de la boutique Jeanne Antide.  Il a souhaité participer à ce projet car pour plus lui "c’est le genre d’idée tout à fait génératrice de bonne vibrations, c’est le genre de plateforme qui crée des connectiques entre les gens et je pense que c’est donc nous avons besoin aujourd’hui".

Infos pratiques

  • Centre diocésain de 14h à 18h, 20 rue Mégevand à Besançon
  • Entrée gratuite
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

« Il n’était pas envisageable de renoncer à Livres dans la Boucle » selon Anne Vignot

La cinquième édition du festival Livres dans la Boucle à Besançon a été inaugurée ce samedi 19 septembre 2020 à la Cité des Arts. À cette occasion, la maire et présidente de Grand Besançon Métropole a déclaré qu"'il n'était pas envisageable de renoncer à Livres dans la Boucle" alors que cette édition se déroule en pleine crise de la covid-19.

Le Gentil Godjo veut « faire la nique au marché de l’art » lors de sa prochaine expo

Artiste bisontin qu'on ne présente plus, le Gentil Godjo organise une exposition unique de ses œuvres picturales à la Maison de quartier municipale Grette Butte les 2, 3 et 4 octobre 2020. Pourquoi unique ? L'artiste invite les visiteurs à repartir avec une de ses œuvres gratuitement "pour faire la nique au marché de l'art qui ne parle que de gros sous". Le titre de cette expo : "La foire de l'art hors de prix du Gentil Godjo".

Le Lion et la Citadelle de Belfort, élus monuments préférés des Français

Cet été, le Lion de Bartholdi et la Citadelle ont été sélectionnés pour représenter la région Bourgogne Franche-Comté lors de l’édition 2020 du "Monument préféré des Français" parmi 14 nouveaux monuments en compétition. Finalistes au côté de deux autres monuments, le Lion et la Citadelle ont été élus.

"Livres dans la Boucle" : trois week-ends pour fêter la rentrée littéraire à Besançon

60 auteurs sur chaque week-end • Covid-19 oblige, le cinquième chapitre des "Livres dans la Boucle" de Grand Besançon Métropole  s'écrira sur trois week-ends les 19-20, 26-27 septembre et 3-4 octobre 2020. Une édition "particulière" sous un autre format, mais qui permettra de retrouver 180 auteurs et une soixantaine de rencontres avec des temps forts comme la lecture musicale d'Olivia Ruiz en ouverture et la désormais traditionnelle dictée.

Covid-19 et évènementiel : La Rodia en « alerte rouge » à Besançon. Pourquoi ?

Mardi 15 septembre, la tour de La Rodia était en rouge comme de nombreuses salles de concerts et de spectacles en France. Pourquoi ? Les prestataires du secteur de l'évènementiel sont au bord du gouffre suite à la crise sanitaire de la covid-19. Le syndicat professionnel de prestations techniques lance l'"alerte rouge"…

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     23.24
    couvert
    le 21/09 à 12h00
    Vent
    2.35 m/s
    Pression
    1015 hPa
    Humidité
    80 %

    Sondage