Pierre Moscovi : « avec Hollande les agriculteurs seront un peu mieux défendus »

Publié le 26/02/2012 - 21:10
Mis à jour le 27/02/2012 - 13:03

Alors que le salon de l’agriculture battait son plein ce dimanche à Paris, Pierre Moscovici, directeur de campagne de François Hollande, était l’invité du « Grand rendez-vous » Europe1/i-Télé/Le Parisien-Aujourd’hui en France. Petit florilège des propos tenus par le député du Doubs…

1304872748.jpg
Pierre Moscovici ©blog pm

Ambiance de campagne

PUBLICITÉ

 

Sur François Hollande et l’agriculture

Pierre Moscovici a affirmé que les agriculteurs seront « un peu mieux défendus » au niveau européen si le candidat PS est élu à l'Elysée, minimisant ses mauvais scores dans les sondages auprès de cet électorat. En effet deux études Ifop Fiducial et Opinion Way annoncent respectivement 4% et 12% d'intentions de vote pour le candidat socialiste à la présidentielle contre 40% à chaque fois pour Nicolas Sarkozy.

M. Moscovici a par ailleurs réfuté que M. Hollande participe à un « concours d'heures » en prévoyant de passer dix heures au salon de l’agriculture mardi prochain. « L'attachement à la ruralité et au monde paysan n'est pas quelque chose de feint », « ce n'est pas un exercice imposé », et pour François Hollande, « ce sera quelque chose qu'il aime, il vient de cette France là, il est élu d'un département rural » (la Corrèze, ndlr), a poursuivi le député du Doubs à propos de cette visite.

« La Commission européenne a prévu un projet de budget qui fait baisser les aides directes et les interventions de marché de 12%, et bien ça, ça n'est pas acceptable! » a-t-il lancé. Puis il a ajouté qu'après la présidentielle seraient fixées à Bruxelles les « perspectives financières européennes », à savoir notamment le montant des crédits affectés à la Politique agricole commune (Pac), et qu'à ce moment là, s'il y a eu alternance, le nouvel exécutif de gauche s'opposerait à une baisse de ces crédits.

 

Sur la proposition de référendum de François Bayrou

Pierre Moscovici (PS) s'est déclaré opposé à la proposition de François Bayrou d'un référendum de "moralisation" de la vie publique, jugeant que le candidat du MoDem à l'Elysée avait « tort de mettre dos à dos l'UMP et le PS » sur ces sujets.

« Sur le référendum », a-t-il enchaîné, « moi je préfère que, si ces sujets sont des sujets consensuels, on essaie de travailler de manière transpartisane et que le Parlement joue son rôle ». « Je ne suis pas pour des référendums à tous les étages, je ne suis pas pour des référendums Sarkozy à tous les étages, je ne suis pas pour la réforme Bayrou » a t’il ajouté, arguant que la date des législatives était avant tout « le moment où on élit les députés et on les élit (…) d'abord sur les questions économiques et sociales qui sont fondamentales pour les Français ».

 

Sur le bilan de Nicolas Sarkozy

Pierre Moscovici a accusé Nicolas Sarkozy de « jouer sur l'amnésie des Français » et de mener une campagne « à l'américaine » sur un mode « extraordinairement artificiel », se réduisant selon lui à de la communication.

Selon le responsable PS, « ce président ne fera pas oublier son bilan, les Français ne sont pas amnésiques ».

Pour Pierre Moscovici, M. Hollande « fera, lui, une campagne de sincérité, de vérité, qui lui ressemble, il ne changera pas, il ne va pas se travestir ».

 

(Avec: AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Christine Bouquin, présidente du Conseil Départemental du Doubs, a présenté ce 21 octobre 2019 les grandes orientations budgétaires pour l’année 2020. Et selon elle, «on continue de monter en puissance » avec 80 millions d'euros d'investissements prévus pour l'an prochain…

Port du voile par les accompagnatrices scolaires : un projet de loi soutenu par Alain Joyandet sera examiné au Sénat

Port du voile par les accompagnatrices scolaires : un projet de loi soutenu par Alain Joyandet sera examiné au Sénat

Le Palais du Luxembourg examinera le mardi 29 octobre 2019 une proposition de loi à l'initiative du groupe Les Républicains, qui sera défendue par Jacqueline Eustache-Brinio avec le plein soutien d'Alain Joyandet. L'objet est de fixer dans le droit l'obligation pour toutes les personnes qui concourent au service public de l'éducation nationale "de faire preuve d'une totale neutralité religieuse".

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Eric Alauzet, député du Doubs et candidat LREM à l'élection municipale à Besançon en 2020, annonce ce samedi 19 octobre 2019 ses premières "grandes propositions" dans le domaine des transports et de la mobilité. Il souhaite notamment réaliser un projet sur l'axe ferroviaire nord-sud de Mamirolle aux Auxons avec un transport inspiré du tramway. Il souhaite également rendre gratuit le stationnement entre midi et 14 heures au centre-ville...

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Entretien • Officiellement candidat depuis le 31 janvier 2019 et investi fin mars par le parti socialiste, Nicolas Bodin rejoint finalement "l'Équipe" qui rassemble déjà EELV, le parti communiste, Génération(s) et À Gauche citoyen avec Anne Vignot en tête de liste...

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

MUNICIPALE 2020 • Dans un communiqué de jeudi 17 octobre 2019, Eric Alauzet, candidat En Marche à l'élection municipale de Besançon réagit suite à la décision du Parti socialiste de se rallier à l'Equipe, unissant les gauches, menée par Anne Vignot. Selon le candidat, "le choix effectué par la section socialiste de Besançon signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon." Notons que 86% des militants du PS de Besançon ont voté "pour" se rallier à l'Equipe.

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Le président du groupe RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté Julien Odoul, qui avait demandé vendredi 11 octobre 2019 à ce qu'une femme dans le public retire son voile, a dénoncé jeudi une "opération de victimisation" après que cette dernière a annoncé porter plainte.

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Contactée ce jeudi 16 octobre 2019 par téléphone, nous avons fait le point avec Alexandra Cordier, référente départementale En Marche et éventuelle candidate à l'élection municipale à Besançon en 2020. Si une rupture s'est créée entre elle et Eric Alauzet, candidat officiel d'En Marche, Alexandra Cordier n'a pas pour autant l'objectif de se rallier à Ludovic Fagaut, candidat pour Les Républicains. Entretien.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.13
légère pluie
le 21/10 à 18h00
Vent
1.06 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
97 %

Sondage