Alerte Témoin

Pierre Moscovici menace de fermer son blog

Publié le 29/03/2009 - 21:09
Mis à jour le 29/03/2009 - 21:09

L’ancien ministre estime que «la stérilité des débats qui s'y déroulent est frappante» et appelle à la modération pour que son blog ne se transforme pas « en foire d’empoigne et en forum de la discorde des socialistes».

«Je tiens ce blog depuis mon élection à l'Assemblée nationale en juin 2007. Malgré quelques occupations, je m'efforce d'y écrire très régulièrement, 3 à 4 fois par semaine au moins, parfois tous les jours. Je le fais avec plaisir et par plaisir (…). Ce blog est un des plus lus de la « blogosphère » politique, peut-être même le premier. En semaine, il enregistre en moyenne 3.000 connexions quotidiennes, chacun de mes posts fait l'objet de plus de 100 commentaires, beaucoup sont repris par la presse, bref c'est un succès », considère Pierre Moscovici.
 
« Ce succès est-il pour autant complet ? Non, car j'observe certaines dérives. En effet, quel que soit le sujet traité, qu'il s'agisse du retour de la France dans l'Otan, des manifestations des 29 janvier et 19 mars, de mon voyage au Québec, des élections en Israël, des propos du pape, de la politique économique de Nicolas Sarkozy, de mon action dans le Pays de Montbéliard, de la situation du PS aussi..., le débat dégénère très vite dans une foire d'empoigne, au ton pas toujours très digne, sans argumentations dignes de ce nom, autour d'un thème obsessionnel : Ségolène ou Martine, avec périodiquement le retour de DSK, et sporadiquement l'émergence de telle ou telle personnalité plus jeune, jugée tantôt charismatique, tantôt médiocre.
 
(…) Je sais qu'il s'agit d'un symptôme, d'un mal-être plus général, que ce n'est pas spécifique à ce blog. Mais parce qu'il est le mien, parce que j'ai une certaine conception, j'espère même une certaine éthique de la politique, je ne veux pas que celui-ci se transforme en forum de la discorde des socialistes. Je ne vais pas d'emblée arrêter de le nourrir, même si j'éprouve, je l'avoue, l'envie de ralentir ma production. Mais je vais observer attentivement le déroulement de vos échanges, puis en tirer des conséquences. Je demande donc que ceux-ci se modèrent d'eux-mêmes, et qui sait, si possible – je sais qu'il s'agit d'une prétention excessive – qu'ils s'intéressent parfois à ce que j'écris ! Cette dérive, je le sais, est le fait de quelques uns, qui noient l'expression des autres, et fatiguent ceux, les plus nombreux, qui lisent ces textes sans les commenter. Je trouverais juste que ces derniers soient respectés, pour que ce blog puisse continuer, ce qui reste mon souhait », conclut-il.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Quels élus pour le futur bureau exécutif de Grand Besançon Métropole ?

Les 123 élus du conseil communautaire de Grand Besançon Métropole se réuniront le jeudi 16 juillet 2020 au palais des sports de Besançon en vue de l'élection des membres du bureau :  président, vice-présidents et conseillers communautaires délégués. Ils formeront le bureau exécutif de la communauté urbaine. A l'issue du vote, Anne Vignot devrait être élue présidente. Gabriel Baulieu, maire de Serre-les-Sapins, devrait quant à lui être reconduit au poste de premier vice-président.

Les maires écolo et la 5G : le pouvoir n’est peut-être pas là où on le croit…

Lors de la campagne pour le second tour de l'élection municipale, le sujet du déploiement de la 5G à Besançon avait été remis sur le tapis notamment par le candidat de la droite Ludovic Fagaut. À cette question, Anne Vignot la candidate EELV qui a été élue le 28 juin dernier a toujours précisé qu'elle n'est pas pour, tout comme de nombreux maires écologistes… Mais concrètement, que les maires soient pour ou contre, peuvent-ils décider du déploiement ou non de la 5G pour leur ville ?

Vivez en direct le conseil municipal d’installation

Diaporama • L'heure est historique pour Besançon. Après trois mandats et 19 ans à la tête de Besançon, Jean-Louis Fousseret va laisser son siège à la première femme-maire de Besançon qui sera également la toute première maire écologiste. Après le rappel des résultats, les  55 nouveaux conseillers municipaux éliront ensuite Mme la Maire.

Anne Vignot : « Besançon est entrée dans les grandes villes qui ont pris l’option de la transition »

Entretien • Elue maire de Besançon, Anne Vignot revient sur sa victoire au second tour de l'élection municipale. Dans un style bien à elle, s'éloignant volontairement des clichés traditionnels des "hommes politiques", elle souhaite avancer rapidement et sûrement sur plusieurs dossiers : la gestion post-crise, la relance économique ou encore la rentrée scolaire. Rencontre. 

Groupe d’Eric Alauzet au conseil municipal :  » On essaiera d’être les plus objectifs possible, on ne sera pas dans l’opposition systématique »

Trois heures avant le premier conseil municipal d'installation de la nouvelle maire de Besançon Anne Vignot ce vendredi 3 juillet 2020, Eric Alauzet a tenu une conférence de presse pour présenter son groupe politique au conseil, mais aussi pour énoncer cinq sujets que la maire devra "empoigner" dès ces prochains mois.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     17.67
    peu nuageux
    le 12/07 à 9h00
    Vent
    5.71 m/s
    Pression
    1022 hPa
    Humidité
    50 %

    Sondage