Alerte Témoin

"Plan stratégique 2015-2020" à La Poste : un préavis de grève illimité à partir du 23 mars 2016

Publié le 22/03/2016 - 17:41
Mis à jour le 22/03/2016 - 17:43

La fédération SUD PTT a déposé un préavis de grève illimité à compter du 23 mars 2016 pour toutes les catégories de personnel de l’ensemble des services de la Poste. En Franche-Comté, la CGT a rejoint l’appel du syndicat SUD pour la journée du 23 mars. 

capture_decran_2015-03-04_a_11.19.55.png
©Roman

La Poste déroule son "plan stratégique 2015-2020". La société "déploie une importante communication pour présenter ses services innovants, censés garantir le développement de l’entreprise" selon la fédération SUD PTT.

Pour le personnel, selon la fédération, "cela se traduit concrètement par des restructurations permanentes à marche forcée, la fermeture des services, les suppressions d’emplois et l’austérité salariale.  La fermeture des bureaux de poste se poursuit."

En Franche-Comté, la fermeture de la Plateforme Industrielle Courrier "oblige un reclassement difficile au personnel, qui subit un chantage à l’emploi" "les seules propositions de postes ont été d’aller travailler à Dijon, de devenir facteur remplaçant ou de partir en retraite anticipée ou retraite, sans l’avoir réellement choisi."

A partir du 4 avril, le courrier économique part sur Dijon et le 17 avril, l’ensemble du traitement le suivra. De nombreux agents sont donc aujourd’hui dans l’attente d’une proposition de reclassement. 

Les revendications

Le préavis de grève est motivé par "le refus du plan stratégique et la revendication de négociations sur la politique appliquée actuellement à la Poste, dont les effets sont catastrophiques aussi bien pour le personnel que pour la population" explique SUD PTT. Le syndicat revendique "la revalorisation immédiate de l’ensemble des rémunérations de 5% de tous les personnels et la reconnaissance de la pénibilité dans tous les métiers."

La fédération SUD PTT "exige" l’arrêt des réorganisations, des mobilités forcées, du recours à la sous-traitance, le comblement de tous les emplois vacants, le maintien du réseau des bureaux et un débat public sur les missions du service public postal.

Le syndicat appelle à une manifestation nationale le 23 mars à Paris, qui débutera devant le Siège de la Poste et amènera les manifestants jusqu’à la Cour des comptes, dont le récent rapport concernant la distribution du Courrier a été perçu par les factrices et facteurs comme "une véritable provocation" selon SUD PTT. "En effet, la Cour des comptes estime dans son rapport que les facteurs sont « sous-occupés » et conseille à La Poste d’effectuer de la productivité supplémentaire en accélérant les restructurations ! L’instance n’est visiblement pas informée de la réalité actuelle du métier de facteur-trice !"

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Les musées de Besançon au bout du fil pour rompre l’isolement des plus fragiles

Les musées du Centre à Besançon tentent, depuis début avril 2020, d'adoucir le quotidien des personnes les plus fragiles et en situation d'isolement dans le cadre du confinement. Comment ? En proposant à ces publics un nouveau type de médiation culturelle : des visites par téléphone. Explications...

Des aides alimentaires et distributions de masques pour les plus vulnérables

Dans le cadre du plan d'urgence pour l'aide alimentaire, Joël Mathurin, préfet du Doubs, s'est rendu ce 20 mai 2020 au Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) Le Roseau, géré par l’ADDSEA, dans le cadre de la mise en œuvre de l’aide alimentaire et de la distribution de masques aux  personnes en situation de précarité.

Action « casserolade » des Blouses Blanches à Besançon

Dans le cadre des actions nationales des “Jeudis de la colère“ les différents collectifs de Blouses Blanches du secteur (CIU, CIH, collectif Blues Blanches, Printemps de la Psy), soutenus par SUD Santé, organisent ce jeudi 28 mai 2020 à 14 heures sur le parvis du CHRU Jean Minjoz, une action “Casserolade“ intitulée “Je#dis ma colère“.

Les Gilets Jaunes de retour à Besançon

Ils sont toujours là et ils l'ont à nouveau chanté. Moins d'une semaine après le déconfinement, les Gilets Jaunes ont décidé de poursuivre leur mobilisation ce matin à Chalezeule et en début d'après-midi eu centre-ville de Besançon en soutien aux "premiers de corvée"

Covid-19 : des milliers de chèques services distribués aux personnes démunies en Haute-Saône

Début avril 2020, le ministre chargé de la Ville et du Logement a lancé un dispositif exceptionnel de distribution de chèques services pour permettre aux personnes sans domicile et sans ressources de se procurer des denrées alimentaires et des produits d’hygiène. Après le Doubs, c'est au tour de la Haute-Saône de distribuer plusieurs milliers de chèques services aux personnes les plus vulnérables, est-il annoncé ce mardi 21 avril.

La BAF distribue des produits locaux aux étudiants pendant le confinement

Afin de permettre aux étudiant.e.s d’accéder à des produits alimentaires locaux, la Ville de Besançon ainsi que Grand Besançon Métropole ont souhaité apporter leur soutien à la BAF (Besançon et ses Associations Fédérées), fédération des associations étudiantes de Franche-Comté. La première distribution s'est déroulée samedi 18 avril.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.7
partiellement nuageux
le 03/06 à 3h00
Vent
1.15 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
95 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune