Pôle St Jacques : la cour d’honneur Paulette Guinchard inaugurée le 4 mars à Besançon

Publié le 01/03/2023 - 11:07
Mis à jour le 01/03/2023 - 11:09

La maire de Besançon Anne Vignot et son adjointe à la Culture Aline Chassagne inaugureront la cour d’honneur de l’ancien hôpital Saint Jacques du nom de Paulette Guinchard samedi 4 mars, deux ans jour pour jour après son décès.

Dans le cadre de la future transformation de l’ancien hôpital Saint-Jacques et de son quartier, la cour d’honneur sera nommée Paulette Guinchard en hommage à cette ancienne députée du Doubs, adjointe à l’Environnement sous Robert Schwint à Besançon, mais aussi secrétaire d’État aux personnes âgées du gouvernement Jospin et vice-présidente du l’Assemblée nationale. 

Paulette Guinchard est décédée le 4 mars 2021 à l’âge de 71 ans. Elle est connue pour son engagement politique et son combat à l’Assemblée nationale pour créer l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) en 1999 pour aider les personnes âgées dépendantes, toujours d’actualité. 

La Cour Saint Jacques se nommera Cour Paulette Guinchard à partir du 4 mars 2023. © Alexane Alfaro

Souffrant pendant de longues années d’une maladie, Paulette Guinchard avait choisi de mettre fin à ses jours à travers le suicide assisté en Suisse.

L’inauguration de la cour d’honneur se déroulera en présence de la famille et des ami(e)s de l’ancienne députée, dont Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté, amie de Paulette Guinchard. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Qui sont les travailleurs indépendants en Franche-Comté ?

Depuis novembre 2022, le nombre de travailleurs indépendants (TI) n’a cessé d’augmenter en Franche-Comté avec un rythme moins soutenu qu’en 2021, selon les dernières donnés de l'Urssaf Franche-Comté. La région compte désormais 59.500 indépendants dont 27.900 travailleurs indépendants classiques et 31.600 auto-entrepreneurs (AE).

Un Français n’obtient pas la naturalisation suisse… après avoir tondu le gazon les jours fériés

INSOLITE • Un résident français de Clos-du-Doubs, commune suisse du canton du Jura, s’est vu refuser la naturalisation suisse lors de l’assemblée communale du canton du Jura le 10 avril 2024. Pourquoi ? Il lui a été reproché notamment d’avoir tondu sa pelouse pendant des jours fériés, rapporte nos confrères du Quotidien Jurassien.

Besançon et Montbéliard : 4.500 personnes et 3.500 véhicules contrôlés en 5 jours

Du 8 au 12 avril 2024, une opération "Place Nette" de grande ampleur s’est déroulée dans le département du Doubs. Réalisée en étroite coordination avec les procureurs de Besançon et de Montbéliard, cette action "coup de poing" s’inscrit dans le cadre des actions de lutte contre la délinquance liée aux trafics de stupéfiants, à l’économie souterraine et au proxénétisme voulues par le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et le Garde des Sceaux. L'heure est au bilan...

Effondrement rue de Vesoul : une période charnière commence…

Les études, investigations et travaux menés jusqu’ici permettent de dire que la période actuelle est une période charnière, selon le dernier communiqué du Département du Doubs en date du 12 avril 2024 : les travaux restant à effectuer et leurs délais de réalisation pour le rétablissement de la route départementale 572 demeurent de plus en plus concrets.

La maire de Besançon harcelée en ligne après sa plainte contre les pancartes anti-migrants

La maire de Besançon Anne Vignot a annoncé vendredi 12 avril 2024 porter plainte après avoir été la cible d'un cyber-harcèlement "d'une extrême violence" faisant suite à une première plainte de l'élue contre des pancartes anti-migrants brandies dimanche lors du carnaval de sa ville.
 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.2
légère pluie
le 17/04 à 18h00
Vent
2.03 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
91 %