Population en Bourgogne Franche-Comté : la seule région française à perdre des habitants entre 2012 et 2017

Publié le 30/12/2019 - 16:43
Mis à jour le 30/12/2019 - 15:22

L'Insee a publié lundi 30 décembre 2019 une étude sur la population en Bourgogne Franche-Comté entre 2012 et 2017. Le bilan fait état de près de 5400 habitants perdus pendant cette période.

ville de Besançon
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Avec 2 811 423 habitants au 1er janvier 2017, la Bourgogne-Franche-Comté rassemble 4,3 % de la population de France métropolitaine. Entre 2012 et 2017, elle est la seule région de métropole à perdre des habitants : près de 5 400. La baisse reste modeste, mais elle devrait s’accentuer dans les années à venir selon l'Insee Bourgogne Franche-Comté. Cette évolution démographique est portée par un solde naturel faible sur cinq ans, les naissances l’emportant encore sur les décès jusqu’en 2015. Le solde migratoire reste légèrement déficitaire.

Décroissance démographique partout sauf dans le Doubs et en Côte-d'Or

Entre 2012 et 2017, six des huit départements sont désormais en décroissance démographique.

Dans la Nièvre, la perte de population continue et s’accélère. C’est le département qui connaît le décrochage le plus important de métropole, devant la Haute-Marne et les Ardennes.

Le Jura, la Saône-et-Loire, l’Yonne, la Haute-Saône ainsi que le Territoire de Belfort, qui gagnaient encore des habitants entre 2007 et 2012, en perdent désormais. Le retournement est particulièrement marqué pour la Haute-Saône et le Territoire de Belfort.

Grâce à leur solde naturel positif, le Doubs et la Côte-d’Or sont les deux seuls départements de la région à gagner des habitants, mais à un rythme toutefois inférieur à la moyenne nationale.

5 400 habitants en moins depuis 2012 en Bourgogne-Franche-Comté - Évolution de la population de Bourgogne-Franche-Comté
©Insee, Recensements de la population

Dijon gagne des habitants, Besançon en perd, mais le Grand Besançon en gagne

À l’image de la région, les plus grandes communes perdent des habitants, à l’exception de Chalon-sur-Saône et surtout de Dijon qui gagne près de 4 900 habitants en cinq ans. Cependant, si la population de Besançon diminue, ce n’est pas le cas de son intercommunalité dont la croissance démographique s’est amplifiée. Situées aux franges de la région, Sens et Mâcon profitent du dynamisme des régions limitrophes, respectivement l’Île-de-France et Auvergne-Rhône-Alpes : leur population augmente sensiblement.

Enfin, les pertes d’habitants s’accélèrent dans les communes isolées, ou situées dans des zones économiquement fragilisées. C’est le cas notamment d’Autun, de Cosne-Cours-sur-Loire, d’Audincourt et de Saint-Claude.

Mâcon et Sens profitent du dynamisme des régions limitrophes et gagnent des habitants - Évolution de la population des principales communes de Bourgogne-Franche-Comté
©Insee, Recensements de la population

Intercommunalités : des évolutions contrastées
- Évolution de la population dans les principales intercommunalités de Bourgogne-Franche-Comté
Note : CU : communauté urbaine, CA : communauté d’agglomération, CC : communauté de communes.
©Insee, Recensements de la population

Infos +

Précision de l'Insee : afin d’améliorer la prise en compte de la multi-résidence, notamment pour les enfants en résidence partagée, le questionnaire du recensement de la population a changé en 2018. L'évolution de population mesurée entre 2012 et 2017 est ainsi affectée d’un très léger effet questionnaire qui est négligeable sur cette période.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

En Bourgogne Franche-Comté, 12% des enfants vivent dans une famille recomposée

Selon une récente étude de l'Insee, 569.000 enfants mineurs habitent avec au moins un de leurs parents dans la région. Plus des deux tiers vivent dans une famille composée d’un couple et de leur(s) enfant(s). 12 % font partie d’une famille recomposée. Et plus les enfants grandissent, moins ils vivent en famille dite "traditionnelle"

Incidents à Besançon : les habitants de Planoise veulent se réapproprier « leur quartier »

La salle du centre Nelson Mandela était pleine à craquer mercredi 15 janvier 2020 en fin de journée pour la réunion publique de la Ville de Besançon et de la préfecture du Doubs suite à l'incendie de la fourrière municipale et aux tirs en série dans le quartier Planoise. En début d'après-midi, près de 200 habitants du quartier s'étaient rassemblés pour se "réapproprier (leur) quartier". Les habitants ont réaffirmé qu'il souhaitaient un véritable retour à la tranquillité et qu'ils attendaient des solutions concrètes émanant des pouvoirs publics.

Planoise : 200 personnes rassemblées cet après-midi, près de 400 à la réunion publique

Après l'incendie de la fourrière municipale le 31 décembre 2019 et les tirs en série dans le quartier Planoise, 200 habitants se sont rassemblés dans le calme à partir de 14 heures mercredi 15 janvier 2020 place Cassin à Besançon pour soutenir les commerçants du secteur et dénoncer les violences. Un rassemblement avant la réunion publique réunissant près de 400 habitants au centre Mandela ce soir depuis 17 heures.

Le nouveau Collectif grand bisontin du Pacte pour la Transition s’invite à l’élection municipale…

La collectif grand bisontin du Pacte pour la Transition vient de voir le jour à Besançon dans le but de "participer activement à la construction de politiques publiques à la hauteur des enjeux climatiques et sociaux de notre temps", nous informe-t-on ce lundi 13 janvier. L'occasion de soumettre aux candidats à l'élection municipale de Besançon plusieurs propositions à ajouter à leur programme…

Un record historique pour la SPA avec 42 971 adoptions responsables en 2019

Alors que sonne la nouvelle année, la SPA annonce que l’adoption responsable continue sa progression constante en 2019 face à l’acquisition classique d’animaux notamment dans les animaleries. Pour la deuxième fois depuis la création de l’association, les adoptions à la SPA dépassent le nombre de 40 000 animaux pour atteindre un record historique de 42 971, soit 13 % d’augmentation par rapport à 2018.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.11
ciel dégagé
le 20/01 à 12h00
Vent
4.49 m/s
Pression
1040 hPa
Humidité
45 %

Sondage