Pour Ensemble ! BFC, "il y a urgence à reconstruire une Gauche véritable"

Publié le 09/12/2015 - 18:12
Mis à jour le 16/04/2019 - 14:59

Le mouvement politique Ensemble ! de Bourgogne Franche-Comté a souhaité s'exprimer à propos des résultats du premier tour des élections régionales qui "marquent une nouvelle étape dans la crise politique que traverse aujourd’hui notre pays" dans un communiqué de ce mercredi 9 décembre 2015.

logo.png
logo Ensemble !
PUBLICITÉ

Le mouvement du Front de Gauche a déploré la situation du FN qui est arrivé en tête dans 6 régions, dont la Bourgogne-France-Comté, lors du premier tour des régionales. Selon eux, « le FN s’affirme de plus en plus comme une force qui prétend gouverner le pays en exacerbant les divisions, le racisme et la xénophobie au sein du peuple. Il constitue une menace pour les droits démocratiques et sociaux qui existent encore dans le pays et constituent l’acquis de luttes collectives« .

Moins de 5%

La liste de rassemblement l’Alternative à Gauche à laquelle a participé le collectif Ensemble ! n’a pas atteint le seuil des 5%. Selon les représentants BFC du parti, « l’espoir à gauche ne parvient pas à émerger face aux politiques libérales et d’austérité du gouvernement Valls-Macron, aux réformes territoriales imposées, qui creusent le lit de l’extrême droite« . 

Le Front de Gauche a souhaité poursuivre : « nous comprenons le sentiment de colère,  de trahison et d’abandon ressenti par celles et ceux qui ne  veulent plus voter pour le PS, et nous le partageons en bonne partie. Mais au delà de cette élection, il y a urgence à reconstruire  une Gauche véritable, sociale, solidaire et écologiste, qui ne renonce pas à défendre les intérêts des classes populaires« . 

« Faire barrage au FN »

Les militant-e-s d’Ensemble ! Bourgogne-Franche-Comté ont annoncé être « disponibles pour toute initiative permettant de travailler à ce regroupement et cette dynamique citoyenne« . Ces derniers souhaitent « qu’aucune voix dimanche prochain ne renforce encore la droite et l’extrême-droite« . Pour eux, il faut « faire barrage à la main-mise du FN sur la région car cela aurait des conséquences graves pour le quotidien des femmes, des jeunes, des personnes d’origine étrangère, pour la culture et pour les valeurs de partage et de solidarité, sans parler de la violence et de la haine ainsi libérées et publicisées« .

(Communiqué) 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Eric Alauzet, député du Doubs et candidat LREM à l'élection municipale à Besançon en 2020, annonce ce samedi 19 octobre 2019 ses premières "grandes propositions" dans le domaine des transports et de la mobilité. Il souhaite notamment réaliser un projet sur l'axe ferroviaire nord-sud de Mamirolle aux Auxons avec un transport inspiré du tramway. Il souhaite également rendre gratuit le stationnement entre midi et 14 heures au centre-ville...

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Entretien • Officiellement candidat depuis le 31 janvier 2019 et investi fin mars par le parti socialiste, Nicolas Bodin rejoint finalement "l'Équipe" qui rassemble déjà EELV, le parti communiste, Génération(s) et À Gauche citoyen avec Anne Vignot en tête de liste...

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

MUNICIPALE 2020 • Dans un communiqué de jeudi 17 octobre 2019, Eric Alauzet, candidat En Marche à l'élection municipale de Besançon réagit suite à la décision du Parti socialiste de se rallier à l'Equipe, unissant les gauches, menée par Anne Vignot. Selon le candidat, "le choix effectué par la section socialiste de Besançon signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon." Notons que 86% des militants du PS de Besançon ont voté "pour" se rallier à l'Equipe.

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Le président du groupe RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté Julien Odoul, qui avait demandé vendredi 11 octobre 2019 à ce qu'une femme dans le public retire son voile, a dénoncé jeudi une "opération de victimisation" après que cette dernière a annoncé porter plainte.

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Contactée ce jeudi 16 octobre 2019 par téléphone, nous avons fait le point avec Alexandra Cordier, référente départementale En Marche et éventuelle candidate à l'élection municipale à Besançon en 2020. Si une rupture s'est créée entre elle et Eric Alauzet, candidat officiel d'En Marche, Alexandra Cordier n'a pas pour autant l'objectif de se rallier à Ludovic Fagaut, candidat pour Les Républicains. Entretien.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.11
légère pluie
le 21/10 à 3h00
Vent
2.96 m/s
Pression
1013.94 hPa
Humidité
96 %

Sondage