Primaire à gauche ? Pour le PS du Doubs c'est tout vu...

Publié le 30/05/2016 - 09:49
Mis à jour le 30/05/2016 - 16:11

La fédération du PS du Doubs a souhaité définir une position officielle quant aux modalités de désignation du candidat PS lors de la future élection présidentielle de 2017. Après un vote qui s’est déroulé jeudi 26 mai 2016, « une primaire citoyenne de la gauche » a été choisi.

 ©
©

Présidentielles

Selon la fédération du PS du Doubs, "La primaire citoyenne de gauche est une condition indispensable du rassemblement des forces de gauche et de la mobilisation citoyenne, pour permettre à la gauche de gagner l'élection présidentielle en 2017."
 
Le Conseil Fédéral du PS du Doubs appelle ainsi au soutien des trois conditions minimales posées  par "Notre Primaire", notamment "l’ouverture sans préalable des candidatures à toutes celles et ceux qui se reconnaissant dans les valeurs de la gauche et de l’écologie, ainsi que la possibilité pour un mouvement politique d’avoir le cas échéant plusieurs candidats issus de ses rangs" et "cinq semaines de débats avant un scrutin qui se déroulerait au plus tard en décembre 2016". Enfin, en adéquation avec ses statuts nationaux, "une reconnaissance et un soutien de la gagnante ou du gagnant par les autres candidates et candidats."
 
Lors du prochain conseil national du 18 juin prochain, le Parti socialiste décidera "dans l’esprit de pluralité, des modalités de candidature à la candidature à la primaire citoyenne."
 
"On constate à l’heure actuelle les véritables difficultés liées à l'organisation véritable de ces primaires citoyennes", indique la fédération PS du Doubs. Elle souhaite "défendre le respect des statuts internes du PS instituant la désignation de son candidat par un processus de Primaires". Elle demande donc, que le candidat du PS soit désigné selon un processus analogue à celui mis en place lors de la dernière élection présidentielle.
 
Motion adoptée en conseil fédéral le jeudi 26 mai 2016. Elle a été co-rédigée par les mandataires des différentes motions de notre fédération : Nicolas Bodin (A) / Marcel Ferreol (B) / Sébatien Coudry (D))
Résultats du vote : Contre : 0 - Abstention : 6 - Pour : 35
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Emmanuel Macron enjoint les oppositions réticentes à s’inscrire dans la voie de « compromis »

Les oppositions ont fraîchement accueilli l'allocution d'Emmanuel Macron ce mercredi 22 juin 2022 qui, avant d'entamer ce jeudi un marathon international, les a enjointes à "clarifier" dans les 48 heures la manière de "bâtir des compromis" pour résoudre la crise politique née des élections législatives.

Un groupe Nupes à l’Assemblée ? le PS, EELV et le PCF refusent la proposition de J-L Mélenchon

Mise à jour • "La Nouvelle union populaire écologique et sociale devrait se constituer comme un seul groupe" à l'Assemblée nationale, a "proposé" ce lundi 20 juin 2022 Jean-Luc Mélenchon, inquiet que l'obtention de 89 députés par le RN remette en cause son "statut" de première opposition à Emmanuel Macron. La proposition a été déclinée par le PS, EELV et le PCF...

Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.34
couvert
le 26/06 à 6h00
Vent
1.46 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
99 %

Sondage