Primaire PS: 190 bureaux de vote pour choisir le candidat socialiste

Publié le 08/10/2011 - 08:42
Mis à jour le 08/10/2011 - 08:42

Le premier tour de la primaire socialiste aura lieu ce dimanche 9 octobre. 190 bureaux de vote seront disponibles dans les quatre départements francs-comtois. Une réelle nouveauté dans la vie politique française qualifiée de « moderne » par le Premier ministre lui-même.

photo_macommune_1317971106_0.JPG
©carvy
PUBLICITÉ

« Je pense que c’est un processus moderne qui convient à droite comme à gauche, pour toutes les élections [...] C’est un processus auquel pour ma part j’adhère ». Ce n’est pas un leader de la gauche qui parle mais François Fillon. On savait que la primaire socialiste faisait des envieux même à droite. Là, c’est un véritable hommage rendu cette semaine par le chef du gouvernement en personne.

La question est maintenant de savoir si les citoyens auront le même engouement pour se déplacer ce dimanche 9 octobre pour le premier tour auquel concourent six candidats : Martine Aubry, Jean-Michel Baylet, François Hollande, Arnaud Montebourg, Ségolène Royal et Manuel Valls.

Dans tous les départements, le scrutin est ouvert de 9h à 19h. 77 bureaux sont disponibles dans le Doubs, 49 dans le Jura, 41 en Haute-Saône et 23 dans le Territoire de Belfort. Pour voter, il faut être inscrit sur les listes électorales, se munir d’une pièce d’identité, payer un euro pour participer aux frais de la campagne et signer une charte d’adhésion : « Je me reconnais dans les valeurs de la gauche et de la République, dans le projet d’une société de liberté, d’égalité, de fraternité, de laïcité, de justice et de progrès solidaire », stipule le texte à parapher.

Le vote se fera dans des isoloirs comme pour tout scrutin secret. Quant aux listes d’émargement, elles seront détruites après validation définitive des résultats conformément aux recommandations de la CNIL. Attention, il n’est pas possible de voter par procuration.

Tous les présidents de bureau de vote seront équipés de stylos numériques pour mémoriser les résultats au moment de signer le procès-verbal. Une fois validés les scores sont transmis par téléphone au siège national du PS et les stylos numériques doivent être acheminés dès que possible dans les fédérations départementales. Cette double procédure a été mise en place pour éviter toute contestation.

Sauf si l’un des candidats obtient plus de 50% des voix au premier tour, il y aura un second vote le dimanche 16 octobre entre les deux candidats arrivés en tête.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Boris Boillon « radié » du Quai d’Orsay

Boris Boillon « radié » du Quai d’Orsay

Originaire de Pontarlier, Boris Boillon est connu pour avoir été conseiller de Nicolas Sarkozy à l'Élysée et ex-ambassadeur en Irak et Tunisie. Il a été "radié" du Quai D'Orsay par un décret présidentiel du 17 octobre 2019, apprend-on ce mercredi par le quotidien La Lettre A.  

Municipale 2020 à Besançon : Jacques Grosperrin reproche aux candidats de « manquer d’imagination » dans leur programme

Municipale 2020 à Besançon : Jacques Grosperrin reproche aux candidats de « manquer d’imagination » dans leur programme

Dans un communiqué de lundi 21 octobre 2019, l'ancien candidat à l'élection municipale en 2014 Jacques Grosperrin dit être "surpris et flatté" par les candidats à l'élection en 2020 qui auraient un programme largement inspiré du sien. Il leur reproche de ne pas "avoir d'imagination".

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Christine Bouquin, présidente du Conseil Départemental du Doubs, a présenté ce 21 octobre 2019 les grandes orientations budgétaires pour l’année 2020. Et selon elle, «on continue de monter en puissance » avec 80 millions d'euros d'investissements prévus pour l'an prochain…

Port du voile par les accompagnatrices scolaires : un projet de loi soutenu par Alain Joyandet sera examiné au Sénat

Port du voile par les accompagnatrices scolaires : un projet de loi soutenu par Alain Joyandet sera examiné au Sénat

Le Palais du Luxembourg examinera le mardi 29 octobre 2019 une proposition de loi à l'initiative du groupe Les Républicains, qui sera défendue par Jacqueline Eustache-Brinio avec le plein soutien d'Alain Joyandet. L'objet est de fixer dans le droit l'obligation pour toutes les personnes qui concourent au service public de l'éducation nationale "de faire preuve d'une totale neutralité religieuse".

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Eric Alauzet, député du Doubs et candidat LREM à l'élection municipale à Besançon en 2020, annonce ce samedi 19 octobre 2019 ses premières "grandes propositions" dans le domaine des transports et de la mobilité. Il souhaite notamment réaliser un projet sur l'axe ferroviaire nord-sud de Mamirolle aux Auxons avec un transport inspiré du tramway. Il souhaite également rendre gratuit le stationnement entre midi et 14 heures au centre-ville...

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Entretien • Officiellement candidat depuis le 31 janvier 2019 et investi fin mars par le parti socialiste, Nicolas Bodin rejoint finalement "l'Équipe" qui rassemble déjà EELV, le parti communiste, Génération(s) et À Gauche citoyen avec Anne Vignot en tête de liste...

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

MUNICIPALE 2020 • Dans un communiqué de jeudi 17 octobre 2019, Eric Alauzet, candidat En Marche à l'élection municipale de Besançon réagit suite à la décision du Parti socialiste de se rallier à l'Equipe, unissant les gauches, menée par Anne Vignot. Selon le candidat, "le choix effectué par la section socialiste de Besançon signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon." Notons que 86% des militants du PS de Besançon ont voté "pour" se rallier à l'Equipe.

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Le président du groupe RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté Julien Odoul, qui avait demandé vendredi 11 octobre 2019 à ce qu'une femme dans le public retire son voile, a dénoncé jeudi une "opération de victimisation" après que cette dernière a annoncé porter plainte.

Offre d'emploi