Primaires : " Pas assez de professeurs des écoles dans le Doubs " (syndicats)

Publié le 06/09/2019 - 18:09
Mis à jour le 06/09/2019 - 18:09

Le syndicat SNuipp-FSU 25 alarme, ce vendredi 6 septembre 2019 sur les conditions dans lesquelles s'est effectuée la reprise dans le premier degré pour les écoles du département du Doubs.

école, maternelle
image d'illustration © dr
PUBLICITÉ

Le manque de professeurs

 » Neuf enseignant.es des écoles manquent pour pourvoir des postes », précise le syndicat qui indique que « des titulaires remplaçants y sont affectés en urgence, mais « qu’ils manqueront pour effectuer des remplacements pendant toute l’année ».

Plus de 250 maîtresses et maîtres d’école « affectés seulement le 28 août »

« Difficile de s’organiser et de préparer la rentrée scolaire quand il faut attendre le 28 août au soir pour savoir si on sera nommé à Montbéliard, Besançon, Levier, Mouthe ou encore Maîche avec des élèves de petite section de maternelle ou de CM2… », s’inquiète le syndicat.

Une augmentation de 300€ pour les enseignant.es ?

Les salières sont une question qui préoccupe également les syndicats : « Il s’agit de 300€ annuels bruts en moyenne (donc moins de 20€ nets par mois) qui avaient été prévus pour janvier 2019 par le précédent gouvernement et dont la mise en oeuvre avait été repoussée. Ces 20€ en moyenne seront déjà amputés de 6 à 16€ dès janvier prochain par l’augmentation des cotisations retraite. En fait, certains professeurs verront leur salaire baisser ».

L’instruction obligatoire à 3 ans

C’est un point d’inquiétude pour le syndicat qui explique que cette nouvelle mesure « oblige le financement de la maternelle privée par des fonds publics« . Elle imposerait également une « lourdeur administrative » sur le contrôle de la fréquentation l’après-midi.

Des méthodes d’enseignement contestées

« Les programmes de 2015, plébiscités par toutes et tous, car ils présentent des objectifs ambitieux dans le respect du développement de l’enfant (apprentissage par le jeu, les manipulations…) souffrent de préconisations contradictoires du Ministre que tendent à « primariser » l’école maternelle », explique le syndicat. Autre point de discorde, la notation que le syndicat qualifie « d’inadaptée » en CP et CE1. «  À l’école élémentaire, le Ministre persiste et reconduit l’opération des évaluations nationales en CP et CE1 malgré le constat largement partagé d’inefficacité ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

Plus de 80 offres centrées sur l'emploi et l'insertion du bassin Grand Besançon sont disponibles depuis le 15 octobre 2019 sur le site internet de la Boussole des jeunes :    https://boussole.jeunes.gouv.fr/. 18 partenaires participent à cette action (Région, Département, CAF, Rectorat, CIRFA, MFR…)

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Le ministre de l'Éducation nationale est en visite dans le Doubs lundi 7 octobre 2019. Il s'est rendu à l'école primaire Bourgogne dans le quartier Planoise de Besançon à 9h30. Après un accueil en musique, il devrait échanger autour d'une table ronde avec les enseignants sur le dédoublement des classes de CP et CE1 et l’école inclusive.

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Les SNUipp-FSu du Doubs rejoint par le SE-UNSA et Sud éducation appellent les enseignant.es du premier degré à la grève et à se rassembler jeudi 3 octobre 2019 à Besançon, Montbéliard et Pontarlier pour rendre hommage à Christine Renon, une directrice d'école à Pantin (Seine-Saint-Denis) qui a mis fin à ses jours le 21 septembre dernier.

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Cadre de vie, offre de formations, coût du logement, transport, accueil des étudiants : le Magazine l'Étudiant vient de dévoiler son classement 2019-2020 de 44 villes étudiantes en France sur la base de 16 indicateurs regroupés en cinq critères :  attractivité, formation, vie étudiante, cadre de vie et emploi. En 19e position, Besançon grimpe de deux places au classement.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.39
légère pluie
le 17/10 à 21h00
Vent
3.66 m/s
Pression
1015.78 hPa
Humidité
95 %

Sondage