Problèmes de sécurité : les pensionnaires de l'EPHAD de Vuillafans transférés à l'hôpital d'Ornans

Publié le 19/09/2017 - 17:46
Mis à jour le 16/04/2019 - 10:57

Suite à la demande de fermeture de l'EPHAD de Vuillafans par le maire Gérard Quété, pour des problèmes de sécurité les 27 pensionnaires ont été transférés vers l'hôpital d'Ornans mardi 19 septembre 2017. Pourquoi ? Quelle suite ? Un nouvel EPHAD prévu ? Réponses… 

DSC_1829.JPG
Gérard Quété, maire de Vuillafans © Hélène Loget
PUBLICITÉ

Trop vétuste, cette maison de retraite de 32 lits a été jugée en 2014 comme non conforme sur 54 points de sécurité par la commission de sécurité préfectorale. « Avec les plancher en bois, les boiserie très sèche, et la morticité des pensionnaires, s’il y avait un incendie, on ne pourrait pas les sauver et les sapeurs-pompiers n’auraient pas le temps d’intervenir », nous précise Gérard Quété. La rénovation du bâtiment datant du XVIIIe siècle étant trop coûteuse, les autorités sanitaires ont décidé en décembre de réaliser une extension sur le site de l’hôpital d’Ornans pour y transférer l’EHPAD.

« Une zone urbaine confinée n’est pas un gage de qualité de vie pour les pensionnaires »

Mais selon Gérard Queté, regrettant de ne pas avoir été consulté à ce sujet, propose de reconstruire un nouvel établissement de 1.500 m2 juste à côté de l’actuelle résidence située dans un parc de 13 000m2 pour « un coût égal » à celui d’une extension éventuelle de l’hôpital d’Ornans « puisque ce parc appartient déjà à l’hôpital« , souligne le maire. « L’ARS pourrait exploiter le parc où se trouve déjà la résidence, pour y construire une nouvelle structure. Il serait possible d’étendre les locaux à l’avenir, ce qui n’est pas le cas à Ornans » estime-t-il. « Les anciens locaux de l’actuel EHPAD pourraient être réhabilités en unité de stockage ou administrative ». Monsieur Quété ajoute qu‘ »une zone urbaine confinée – en référence à l’hôpital d’Ornans – n’est pas un gage de qualité de vie pour les pensionnaires mais aussi les personnels. »

Estimant que son projet est beaucoup plus adapté que celui d’Ornans, le maire se bat pour le maintien de la maison de retraite, en partie également parce qu’elle contribue à maintenir l’économie du village de 700 habitants. Les commerces pourraient être affectés par cette délocalisation.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Marche pour le climat : 450 jeunes mobilisés ce vendredi à Besançon

Marche pour le climat : 450 jeunes mobilisés ce vendredi à Besançon

Les Eco’lié.e.s, (collectif de lycéens, collégiens et étudiants) suite à l’initiative de l’ECOllectif du 15 mars, effectuent une marche pour le climat ce vendredi 24 mai 2019 à Besançon. Le top départ a été donné à 10h30, Place de la Révolution. Des rassemblements s'étaient formés au préalable devant les établissements scolaires.

Crèches : les 3/4 des agents en grève ce jeudi à Besançon

Crèches : les 3/4 des agents en grève ce jeudi à Besançon

MIS A JOUR • Le syndicat FO communaux de Besançon appelle les agents de la Direction Petite Enfance de la ville de Besançon à une journée de grève jeudi 23 mai 2019 dans le cadre d'une journée d'action nationale contre la réforme de la loi fixant les conditions des modes de garde. Un rassemblement est organisé à 14h esplanade des droits de l'homme. 152 sur 200 agents de la petite enfance se sont déclarés grévistes, selon FO.

Gilets Jaunes : 800 manifestants à Besançon, des tensions à Chalezeule et huit interpellations

Gilets Jaunes : 800 manifestants à Besançon, des tensions à Chalezeule et huit interpellations

Pour célébrer les six mois du mouvement, les Gilets Jaunes étaient plus nombreux dans les rues de Besançon en comparaison aux deux actes précédents qui avaient rassemblés 300 et 400 manifestants. Une des têtes de figures du mouvement avait appelé à un rassemblement national samedi 18 mai 2019. Au plus fort de la mobilisation Ils étaient 800 selon les autorités et largement plus d'un millier selon les gilets jaunes pour cet acte 27. A Chalezeule, les manifestants sont été dispersé par les gaz lacrymogènes et par la pluie. Le barbecue géant prévu près du rond point du bowling  n'a pas eu lieu.

Philippe Martinez réélu secrétaire général de la CGT

Philippe Martinez réélu secrétaire général de la CGT

Philippe Martinez a été réélu vendredi 17 mai 2019 secrétaire général de la CGT à l'issue du 52e congrès, a annoncé un membre de la direction devant les congressistes réunis cette semaine à Dijon.  A la tête depuis 2015 de la CGT, aujourd'hui deuxième syndicat français derrière la CFDT, Philippe Martinez était seul candidat à sa succession. A la tête depuis 2015 de la CGT, deuxième syndicat français derrière la CFDT, Philippe Martinez, 58 ans, était seul candidat à sa  succession. Il a recueilli 90,65% des suffrages exprimés.

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

"Non à l'amendement Grosperrin" • Mardi 14 mai 2019 le syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC (affilié FSU) organise une assemblée générale à partir 18h suivi d'un apéro revendicatif devant la permanence du sénateur LR Jacques Grosperrin au 34 rue Bersot à Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.41
couvert
le 27/05 à 6h00
Vent
1.49 m/s
Pression
1013.59 hPa
Humidité
95 %

Sondage