Projet Alimentaire Territorial : des animations communes pour "mieux vivre"

Publié le 01/10/2020 - 12:00
Mis à jour le 01/10/2020 - 11:15

14 partenaires ont signé la charte du Projet Alimentaire Territorial (PAT) ce mois de septembre 2020 avec l’ambition d’agir pour sur plusieurs domaines : la santé, la qualité de l’alimentation, l’insertion sociale, la transition énergétique et écologique, l’emploi et l’économie locale.

Ce mercredi 30 septembre 2020, le rendez-vous était donné à la « Maison du mieux vivre », située à Serre-les-Sapins. Un atelier cuisine était organisé avec le chef bisontin Benoit Rotschi (ancien chef du restaurant étoilé le Mungo Park, aujourd’hui chef à domicile).

L'objectif est le même pour tous les acteurs impliqués dans ce projet : faire en sorte de mener une réflexion active sur l'évolution de nos modes de vie.  Le PAT sert à accompagner les évolutions de la société pour amener à consommer plus local, à accompagner les familles dans cette démarche et même les agriculteurs.

"Les modes de consommation des gens changent. Aujourd'hui, 30 % des jeunes agriculteurs ont diversifié leurs projets. Nous devons mener une réflexion sur le commerce local plutôt que les exportations. Il reste encore du travail à faire. Nous devons revoir les modèles agricoles pour aller, pourquoi pas, vers des activités de plein champ, de légumerie...", explique Christian Morel, vice-président de la Chambre d'agriculture du Doubs-Territoire de Belfort, en charge des circuits courts.

Des animations à venir....

"Nous voulions créer du lien autour de l'apprentissage et des échanges entre les individus (...) pour cela, il faut le temps que la mayonnaise prenne", souligne Gabriel Baulieu, 1er Vice-président et Maire de Serre-les-Sapins.

Trois conventions ont donc été signées avec : "La maison du mieux vivre", le Crous et la MJC des Clairs Soleils. Des animations sont déjà programmées sur : le compostage, l'alimentation durable, des ateliers cuisine, des animations goût, des bars à soupe...

"Nous avons prévu des livraisons de paniers alimentaires accompagnés de recettes la promotion de badge cooking (préparation de plat maison pour une semaine en deux heures de cuisine), la venue d'intervenants sur l'alimentation, la mise en place d'un jardin, d'un poulailler commun, d'un marché le dimanche...", indique Sophie Girardey-Tissot, présidente des familles rurales Franois-Serre-les-Sapins.

Voici les 14 partenaires qui ont signé la charte :

  • Le Grand Besançon Métropole
  • La Ville de Besançon
  • La Chambre interdépartementale d'agriculture Doubs-Territoire de Belfort
  • L'Ademe
  • Le Centre communal d'Acion Sociale de Besançon
  • Le Syndicat mixte de Besançon et sa région pour le traitement des déchets (Sybert)
  • L'agence d'urbanisme de Besançon et sa région
  • Le Centre régional des Oeuvres universitaires et scolaires
  • La Région Bourgogne Franche-Comté
  • Le Conseil départemental du Doubs
  • La Chambre de Commerce et d'Industrie du Doubs
  • La Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Région Bourgogne Franche-Comté
  • L'Établissement Public local d'Enseignement agricole de Besançon
  • L'École Nationale d'Industrie laitière de Besançon-Mamirolle

Infos +

Le PAT de l’agglomération bisontine est aujourd’hui reconnu par le Ministère de l’Agriculture (41 en France). Huit communes ont répondu présentes au GBM. Il est prévu que le dispositif s'étende davantage.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

Entre incivilités et volonté d’accueillir des touristes, le défi à relever aux Planches-Près-d’Arbois…

Depuis deux étés (et notamment ce mois de juillet 2020), les touristes sont venus en masse (plusieurs milliers) sur le site protégé de la cascade des Tuffs aux Planches-Près d'Arbois. Bercés entre volonté d'accueillir du monde et nécessité de préserver le site, les villageois et le maire mènent des réflexions pour les saisons à venir...

N’oubliez pas de protéger votre compteur d’eau du froid…

Le département Eau et Assainissement de Grand Besançon Métropole rappelle que le froid peut entraîner d’importants dégâts sur les réseaux d’eau potable, ruptures de canalisations ou gel des compteurs. Pour éviter ces désagréments et des frais importants, il est donc nécessaire de garantir une isolation efficace des appareils, en particulier quand ils sont placés dans des regards extérieurs.

Covid-19 : pas de dépistage pour les personnes sans ordonnance

Face à la reprise marquée de l'épidémie SARS-CoV2 dans le département du Doubs, et notamment sur Besançon, la préfecture du Doubs, l'ARS Bourgogne-Franche-Comté et la ville de Besançon en lien avec les laboratoires LPA et CBM25 ont convenu de prioriser les tests aux personnes de priorité 1 à l'exception des personnes symptomatiques sans prescription afin d'apporter la réponse la plus efficace possible face à la progression du virus, apprend-on dans un communiqué ce mois d'octobre 2020.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.2
couvert
le 30/10 à 3h00
Vent
3.02 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
95 %

Sondage