Prostitution : la parole donnée à trois femmes du monde dans le Doubs

Publié le 17/03/2023 - 14:55
Mis à jour le 17/03/2023 - 14:38

Lundi 13 mars, la délégation du Mouvement du nid du Doubs a organisé une conférence sur le thème "prostitution, abolitionnisme et droits des femmes : un regard international". Hema Sibi, Pascaline Lebrun et Miréia Crespo ont évoqué les oppressions au coeur de la prostitution au niveau mondial, ainsi que de la législation en vigueur dans leur pays.

 © Le Mouvement du nid du Doubs
© Le Mouvement du nid du Doubs

Dans le cadre du programme autour du 8 mars, le collectif a organisé une conférence dédiée à la prostitution et de la législation. Trois femmes originaires de pays différents ont partagé leur savoir.

Hema Sibi, coordinatrice de l’étude Last Girl First et membre de CAP international a présenté une partie de ce travail. CAP international est une réunion d’associations de terrain et de survivantes, présente dans 33 pays. De l’Inde au Mexique en passant par l’Europe ou l’Afrique subsaharienne, partout le constat est le même, a expliqué la jeune femme : "ce sont toujours les filles et les femmes issues des groupes les plus marginalisés qui sont le plus représentées dans la prostitution".

Aux États-Unis, 40% des victimes de prostitution sont des afro-américaines

L’étude démontre qu’aux Etats-Unis, 40% des victimes de prostitution sont des afro-américaines. Au Canada, les femmes des premières nations représentent près de 80% des personnes prostituées alors qu’elles ne représentent que 4% de la population féminine canadienne.

Pascaline Lebrun, coordinatrice de projet à La Maison de Marthe au Québec, constate la même chose. Selon elle, il est indispensable “d’avoir une approche systémique du phénomène et de l’accompagnement”. Elle rappelle que le parcours des personnes accompagnées est emprunt de facteurs de vulnérabilités.

Depuis juin 2022, la Belgique décriminalise le proxénétisme

Miréia Crespo, coordinatrice de l’association belge Isala, a souligné l’importance d’une loi protectrice pour ces personnes. Depuis juin 2022, la Belgique décriminalise le proxénétisme et l’association s’inquiète des conséquences directes sur les personnes (en majorité des femmes migrantes) et de l’impunité qui continue de régner sur les proxénètes et les clients.

A l’issue de la soirée, le public a pu échanger avec les intervenantes. Selon une membre de l’équipe de la délégation “ces échanges permettent de mettre en avant l’importance du travail et de l’expertise des différentes associations partout dans le monde”.

Info +

Dans le Doubs, la délégation du Mouvement du nid agit sur le terrain grâce aux rencontres avec les personnes en situation de prostitution et l’accompagnement inconditionnel. Elle agit également en prévention auprès des jeunes (1.200 jeunes rencontrés en 2022).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Qui sont les travailleurs indépendants en Franche-Comté ?

Depuis novembre 2022, le nombre de travailleurs indépendants (TI) n’a cessé d’augmenter en Franche-Comté avec un rythme moins soutenu qu’en 2021, selon les dernières donnés de l'Urssaf Franche-Comté. La région compte désormais 59.500 indépendants dont 27.900 travailleurs indépendants classiques et 31.600 auto-entrepreneurs (AE).

Un Français n’obtient pas la naturalisation suisse… après avoir tondu le gazon les jours fériés

INSOLITE • Un résident français de Clos-du-Doubs, commune suisse du canton du Jura, s’est vu refuser la naturalisation suisse lors de l’assemblée communale du canton du Jura le 10 avril 2024. Pourquoi ? Il lui a été reproché notamment d’avoir tondu sa pelouse pendant des jours fériés, rapporte nos confrères du Quotidien Jurassien.

Besançon et Montbéliard : 4.500 personnes et 3.500 véhicules contrôlés en 5 jours

Du 8 au 12 avril 2024, une opération "Place Nette" de grande ampleur s’est déroulée dans le département du Doubs. Réalisée en étroite coordination avec les procureurs de Besançon et de Montbéliard, cette action "coup de poing" s’inscrit dans le cadre des actions de lutte contre la délinquance liée aux trafics de stupéfiants, à l’économie souterraine et au proxénétisme voulues par le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et le Garde des Sceaux. L'heure est au bilan...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.4
partiellement nuageux
le 20/04 à 6h00
Vent
1.07 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
93 %