Prostitution : le Mouvement du nid dit "Stop à la banalisation et à l'impunité" !

Publié le 08/07/2014 - 16:40
Mis à jour le 08/07/2014 - 16:50

A l'occasion des élections sénatoriales, la délégation du Doubs du Mouvement du nid, interpelleles candidats à l'heure pendant laquelle le Sénat examine la proposition de loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel ce mardi 8 juillet. Elle dénonce "la violence permanente que constitue la prostitution et appelle à mettre définitivement fin à sa banalisation ainsi qu'à l'impunité de ceux qui exploitent la précarité et la vulnérabilité des plus faibles pour leur imposer un acte sexuel par l'argent."

photo.jpg
Photo d'illustration ©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

« Exploitation des femmes migrantes, des jeunes en difficulté ou des personnes précaires, violences sexuelles, voilà les réalités de la prostitution » rappelle Claire Quidet, porte-parole du Mouvement du Nid. « Contrairement à ce que nous avons trop entendu, la pénalisation des seuls clients ne met pas en danger les personnes prostituées, bien au contraire ! Quinze ans après l’entrée en vigueur de sa loi, la Suède ne compte aucun meurtre de personnes prostituées. La France, comme tous ses voisins, en compte plusieurs dizaines sur la même période ! »

« Il est urgent de mettre fin à l’impunité de ceux qui imposent un acte sexuel par l’argent en interdisant l’achat d’un acte sexuel, tout en engageant enfin l’Etat aux côtés des victimes » poursuit Grégoire Théry, secrétaire général de l’association. « Nous ne tolérerons plus le silence de l’Etat sur ces violences quotidiennes et dénoncerons la responsabilité de ceux qui les cautionnent en banalisant, voire même en justifiant, la prostitution ».

« Dans le département du Doubs nous sommes frappés par la précarisation et les violences que subissent les personnes prostituées (plus de 50 personnes rencontrées dans la rue en 2013). Nous nous mobilisons de toutes nos forces pour obtenir des réelles alternatives pour qu’elles aient un avenir hors de cet enfer. » a déclaré Pascal Lonchampt, délégué du Mouvement du Nid du Doubs.

« En inversant pour la première fois la charge pénale des personnes prostituées vers les clients prostituées, la France peut enfin se donner les moyens de mieux protéger les personnes prostituées qui pourront faire respecter leurs « conditions » ou dénoncer les acheteurs abuseurs, et de casser la rentabilité du marché prostitutionnel qui motive l’investissement proxénète » a conclu Jacques Hamon, président du Mouvement du Nid.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

Alors que nous apprenions ce mercredi 10 juillet 2019 vers 22h16 l'officialisation de l'investiture d'Eric Alauzet par le bureau exécutif La République En Marche, le ton est monté à Paris, selon Le Parisien, qui relate les propos tenus par la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes…

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Après l'annonce officielle de son investiture ce mercredi 10 juillet 2019 dans la soirée , le candidat officiel d'En Marche à Besançon a réagi sur sa  page Facebook. Éric Alauzet a dévoilé une des quatre priorités issues de sa consultation auprès des Bisontins : la santé.

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Dans une lettre aux Bisontins, le candidat socialiste, place publique société civile, a souhaité faire part de ses priorités : transition écologique, qualité de vie pour tous et attractivité de Besançon et de sa communauté urbaine. Au-delà, Nicolas Bodin souhaite "ouvrir la voie vers de nouvelles méthodes de gouvernance plus ouvertes et inclusives".

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Le nom du candidat désigné  par En Marche pour les municipales devait être annoncé ce lundi 1er juillet lors de la seconde vague d'investiture. Mais LREM a fait un pas en arrière et a repoussé l'annonce au 10 juillet. En coulisses, le nom d'Éric Alauzet revient avec force et insistance. Alexandra Cordier quant à elle ne souhaite pas commenter l'imbroglio politique bisontin dans l'attente de la décision du bureau exécutif. Difficile de savoir si le match se joue encore...

Anne Vignot pressentie tête de liste de l’ « Équipe » EELV – PCF – À Gauche Citoyen

Anne Vignot pressentie tête de liste de l’ « Équipe » EELV – PCF – À Gauche Citoyen

Plus de cohérence ? Plus d'humain dans la politique ? Plus d'écologie ? Plus d'union ? Tels étaient les maîtres mots mis en avant lors de la conférence de presse qui s'est tenue ce mercredi 3 juillet 2019 salle Bidault au Kursaal de Besançon en présence de membres de "l'Équipe", composée de plusieurs formations politiques à savoir d'élus d'EELV avec en tête Anne Vignot, du PCF, ou encore "À Gauche Citoyen"et quelques dissidents du PS …

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24.59
ciel dégagé
le 16/07 à 15h00
Vent
2.57 m/s
Pression
1016.14 hPa
Humidité
39 %

Sondage