Quand des étudiants en Droit de Franche-Comté et de Neuchâtel se perfectionnent ensemble...

Publié le 12/12/2017 - 15:35
Mis à jour le 12/12/2017 - 15:43

Lundi 11 et mardi 12 décembre 2017, s’est déroulé un séminaire d’échange à destination d’une cinquantaine d’étudiants en Droit de l’Université de Franche-Comté et de l’Université de Neuchâtel à Besançon. 

 ©
©

Plus précisément, ce séminaire réunit des étudiant.e.s du Master 2 "Contentieux" de Besançon (UFR SJEPG) et du Master général en droit de Neuchâtel (Faculté de droit) et des doctorants des chaires de droit pénal, de procédure pénale et de criminologie de Neuchâtel et de droit pénal du CRJFC (Centre de recherches juridiques de Franche-Comté) de l'Université de Franche-Comté. 

Ce séminaire de mise en parallèle des droit pénaux suisse et français a été organisé par André Kuhn (Professeur ordinaire à l'Université de Neuchâtel) et Béatrice Lapérou-Scheneider (Maître de conférences à l'UFC, CRJFC) avec le soutien de la Communauté du Savoir (CdS) et compte parmi ses participants plusieurs membres de la Région de gendarmerie de Franche-Comté (participants et stagiaires en formation continue).

"Aiguiser la curiosité d'étudiants en fin de formation" 

Selon Béatrice Lapérou-Scheneider, maitre de conférence en droit privé et sciences criminelles, directrice du Centre de recherches juridiques de l'Université de Franche-Comté et responsable du Master 2 Droit contentieux, "l'objectif de ce séminaire est triple :

  • Apprendre aux étudiants à présenter à un public étranger de manière simple des règles de droit parfois complexes, leurs enjeux juridiques et être capables d'argumenter et de justifier des solutions qui peuvent parfois être très différentes de celles retenues chez nos voisins.
  • Aiguiser la curiosité d'étudiants en fin de formation et les amener à s'ouvrir à d'autres approches que celles acquises tout au long de leur cursus.

Cette rencontre a également pour objet de faire découvrir à nos jeunes juristes des droits étrangers pour éventuellement ouvrir leurs horizons professionnels".

Pourquoi réunir des étudiants de Franche-Comté et de Neuchâtel ? 

"La proximité géographique de la Suisse et de la Franche-Comté un atout certain", souligne Béatrice Lapérou-Scheneider. "L'UFC et l'Université de Neuchâtel souhaitent développer leurs liens et échanges. Cette manifestation répond parfaitement à ces objectifs pédagogiques et scientifiques."

"En outre, et surtout, ayant déjà eu le plaisir de travailler à un ouvrage commun ("Droit pénal français et droit pénal suisses, une mise en parallèle", paru en 2017 aux éditions L'Harmattan) avec André Kuhn et Yvan Jeannerey tous deux professeurs de droit pénal à l'Université de Neuchâtel (Yvan Jeanneret est désormais Professeur à l'université de Genève), ce séminaire est apparu comme la possibilité de faire profiter nos étudiants des fruits de cette recherche", indique la directrice du Centre de recherches juridiques de l'Université de Franche-Comté.

Infos + 

Ce type de séminaire est une première expérience. Béatrice Lapérou-Scheneider "espère" qu'elle sera amenée à se réitérer.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

L’ENIL de Mamirolle finaliste du premier concours culinaire de la région

La remise des prix du premier concours régional "Tous à table" à destination des équipes de cuisine des lycées de Bourgogne-Franche-Comté a eu lieu ce mercredi 5 juin au lycée François Mitterrand à Château-Chinon en Bourgogne. Seul représentant comtois, l’ENIL de Mamirolle a été devancé par les lycées bourguignons. 

Classement QS World : l’Université de Franche-Comté progresse au classement mondial

Dans un communiqué du 6 juin 2024, l’université de Franche-Comté indique qu’elle fait partie des rares universités françaises à progresser cette année dans le prestigieux classement qui distingue 1.500 établissements à travers le monde et parmi lesquels figurent seulement 35 français.

Derrière le lion, le réseau des Alumni comtois…

PUBLI-INFO • Parce que nous avons besoin de liens durables dans une société en pleine mutation, découvrez la plateforme digitale innovante que l’université de Franche-Comté a souhaité mettre à la disposition de ses étudiants, anciens et actuels et ses partenaires, un outil utile, performant et à la pointe de l'innovation. D’ores et déjà, il a rapproché des milliers de membres et a développé leurs échanges professionnels.

Parcoursup : Ouverture de la phase d’admission ce jeudi 30 mai

La phase d’admission Parcoursup débutera ce jeudi 30 mai à 19h pour les 945.000 candidats qui ont validé au moins 1 vœu dans l'enseignement supérieur sur Parcoursup. La plateforme sera disponible en mode consultation dans un premier temps puis plus tard dans la soirée, les élèves pourront répondre aux propositions d’admission.

Groupes de niveau au collège : les parents d’élèves de Valdahon appellent à manifester

Le mercredi 29 mai 2024, les parents d’élèves du collège Edgar Faure de Valdahon appellent les autres parents à ne pas mettre leurs enfants au collège en vue d'une action "collège mort". La raison ? Montrer leur indignation face au fait que les élèves des classes de 6ème et 5ème seront triés par groupe de niveau dès la rentrée prochaine. Une manifestation est prévue dans la matinée du mercredi 29 mai.

À Sancey, une action “collège mort” pour dénoncer les groupes de niveau

Une action "collège mort" aura lieu au collège Henri Fertet de Sancey mercredi 29 mai 2024. Les parents d’élèves sont invités à ne pas envoyer leurs enfants au collège ce jour-là  et à se rassembler devant l’établissement à 10h. Une journée nationale de mobilisation contre la réforme du "choc des savoirs" aura également lieu le samedi 25 mai à 10h30 à Besançon. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.3
peu nuageux
le 12/06 à 21h00
Vent
0.53 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
90 %