Quand seront versées les aides à l'agriculture ?

Publié le 25/07/2017 - 15:00
Mis à jour le 25/07/2017 - 15:06

A l’occasion des questions orales au Gouvernement, Michel Raison, Sénateur de la Haute-Saône, a interrogé Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, sur la politique de soutien au développement de l'agriculture et plus précisément, sur les retards de paiement des aides PAC 2015 et 2016.


1262706125.jpg
Michel Raison ©carvy
PUBLICITÉ

« La complexité liée à la mise en œuvre de la -« nouvelle Pac »- 2015 justifiait à l’époque les cafouillages. Que le retard s’accumule et que les agriculteurs se retrouvent avec des aides non finalisées de 2015 est en revanche inacceptable, d’autant plus dans un contexte de volatilité des prix et d’extrême fragilité de trésorerie des paysans », a rappelé Michel Raison après avoir détaillé les retards accumulés dans le versement des aides en appuyant son propos sur l’exemple d’une exploitation agricole haute-saônoise.

Il poursuit en rappelant la « lassitude des producteurs » épuisés par les « engagements et annonces non tenues. Une partie d’entre elle menace d’interdire l’accès des contrôleurs aux fermes tant que le solde restant dû n’est pas crédité sur leurs comptes », a prévenu le sénateur souhaitant que le gouvernement s’engage à mettre en œuvre une logistique administrative efficace afin de ne pas « reproduire l’expérience désastreuse pour le paiement des aides 2017 et enfin restaurer la confiance dans la parole publique ».

« Aussi, alors qu’un premier calendrier avait été annoncé par le Gouvernement Philippe 1 en juin dernier prévoyant notamment le règlement des retards avant la rentrée de septembre, le ministre a précisé l’échéancier : initier les paiements en novembre 2017 pour les aides bio et mesures agroenvironnementales et climatiques (MAEC) 2015 et concernant celles 2016, un paiement en mars 2018 dernier délai. Le paiement des MAEC 2017 devrait par ailleurs être initié dès juillet 2018 selon le calendrier habituel », présise-t-il.


(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Anne Gay-Mignerot, 40 ans, et Karine Mary-Odelot, 44 ans, prendront le départ de la 30ème édition du rallye Aïcha des Gazelles au Maroc l’an prochain, le 13 mars 2020. Une course folle qui nécessite de l’entraînement et une entente irréprochable. Mais avant cela, les deux copines devront trouver quelques sponsors pour participer à cette aventure.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.26
légère pluie
le 16/06 à 0h00
Vent
2.15 m/s
Pression
1021.71 hPa
Humidité
97 %

Sondage