Alerte Témoin

Quatre journaux de petites annonces disparaissent en Alsace et en Franche-Comté

Publié le 30/05/2012 - 19:03
Mis à jour le 30/05/2012 - 19:17

Après la disparition de Paru Vendu, quatre journaux gratuits d'annonces du Haut-Rhin et du nord de la Franche-Comté disparaissent. Ils sont édités par une filiale du quotidien régional mulhousien L'Alsace-Le Pays et cesseront leur parution fin juin, entraînant la suppression de 116 emplois.

116 postes supprimés

La société éditrice Cime a annoncé mercredi en comité d'entreprise à son siège de Rixheim (Haut-Rhin) l'arrêt le 30 juin prochain de ses journaux de petites annonces "Hebdo" de Mulhouse, Colmar, Belfort et Montbéliard, mieux connus sous leurs noms précédents PAM (Petites annonces mulhousiennes), PAC (Petites annonces colmariennes) et Hebdo GAB, a indiqué Nathalie Atar, secrétaire (CFTC) du comité d'entreprise.

Cet arrêt entraînera la suppression de 116 postes sur 200 au sein de la Cime, a-t-elle ajouté.

Ces journaux gratuits ont vu leur tirage fondre ces dernières années et leurs pertes s'accumuler en raison de la concurrence d'internet. "Ils n'ont pas pris le virage Internet à temps", a estimé Mme Atar.

Le principal d'entre eux, le PAM, a été fondé il y a plus de quarante ans à Mulhouse où il a rythmé les échanges de services et de biens entre les habitants.

Cime est une filiale du groupe Alsace Médias éditeur des quotidiens régionaux L'Alsace et Le Pays (Franche-Comté) et lui-même propriété du Crédit mutuel.

Trente-six reclassements ont été proposés au sein du Crédit mutuel et de son pôle presse mais la réalité de nombre d'entre eux reste à vérifier, a estimé Mme Atar.

Les salariés de la Cime prévoient d'engager une action en justice dans les prochains jours pour "faire reconnaître l'appartenance de leur entreprise au groupe Crédit mutuel", ce qui permettrait de prétendre à un meilleur plan social, a souligné la responsable syndicale.

Désigné comme interlocuteur par la direction du groupe Alsace Médias, le directeur de Cime n'a pas pu être joint à l'issue de la réunion du CE.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Visiter les musées de Besançon ... par téléphone

Les musées du Centre à Besançon tentent, depuis début avril 2020, d'adoucir le quotidien des personnes les plus fragiles et en situation d'isolement dans le cadre du confinement. Comment ? En proposant à ces publics un nouveau type de médiation culturelle : des visites par téléphone. Explications.

Des aides alimentaires et distributions de masques pour les plus vulnérables

Dans le cadre du plan d'urgence pour l'aide alimentaire, Joël Mathurin, préfet du Doubs, s'est rendu ce 20 mai 2020 au Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) Le Roseau, géré par l’ADDSEA, dans le cadre de la mise en œuvre de l’aide alimentaire et de la distribution de masques aux  personnes en situation de précarité.

Action « casserolade » des Blouses Blanches à Besançon

Dans le cadre des actions nationales des “Jeudis de la colère“ les différents collectifs de Blouses Blanches du secteur (CIU, CIH, collectif Blues Blanches, Printemps de la Psy), soutenus par SUD Santé, organisent ce jeudi 28 mai 2020 à 14 heures sur le parvis du CHRU Jean Minjoz, une action “Casserolade“ intitulée “Je#dis ma colère“.

Les Gilets Jaunes de retour à Besançon

Ils sont toujours là et ils l'ont à nouveau chanté. Moins d'une semaine après le déconfinement, les Gilets Jaunes ont décidé de poursuivre leur mobilisation ce matin à Chalezeule et en début d'après-midi eu centre-ville de Besançon en soutien aux "premiers de corvée"
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.13
légère pluie
le 06/06 à 21h00
Vent
2.95 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
98 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune