Quatre journaux de petites annonces disparaissent en Alsace et en Franche-Comté

Publié le 30/05/2012 - 19:03
Mis à jour le 30/05/2012 - 19:17

Après la disparition de Paru Vendu, quatre journaux gratuits d'annonces du Haut-Rhin et du nord de la Franche-Comté disparaissent. Ils sont édités par une filiale du quotidien régional mulhousien L'Alsace-Le Pays et cesseront leur parution fin juin, entraînant la suppression de 116 emplois.

116 postes supprimés

PUBLICITÉ

La société éditrice Cime a annoncé mercredi en comité d’entreprise à son siège de Rixheim (Haut-Rhin) l’arrêt le 30 juin prochain de ses journaux de petites annonces « Hebdo » de Mulhouse, Colmar, Belfort et Montbéliard, mieux connus sous leurs noms précédents PAM (Petites annonces mulhousiennes), PAC (Petites annonces colmariennes) et Hebdo GAB, a indiqué Nathalie Atar, secrétaire (CFTC) du comité d’entreprise.

Cet arrêt entraînera la suppression de 116 postes sur 200 au sein de la Cime, a-t-elle ajouté.

Ces journaux gratuits ont vu leur tirage fondre ces dernières années et leurs pertes s’accumuler en raison de la concurrence d’internet. « Ils n’ont pas pris le virage Internet à temps », a estimé Mme Atar.

Le principal d’entre eux, le PAM, a été fondé il y a plus de quarante ans à Mulhouse où il a rythmé les échanges de services et de biens entre les habitants.

Cime est une filiale du groupe Alsace Médias éditeur des quotidiens régionaux L’Alsace et Le Pays (Franche-Comté) et lui-même propriété du Crédit mutuel.

Trente-six reclassements ont été proposés au sein du Crédit mutuel et de son pôle presse mais la réalité de nombre d’entre eux reste à vérifier, a estimé Mme Atar.

Les salariés de la Cime prévoient d’engager une action en justice dans les prochains jours pour « faire reconnaître l’appartenance de leur entreprise au groupe Crédit mutuel », ce qui permettrait de prétendre à un meilleur plan social, a souligné la responsable syndicale.

Désigné comme interlocuteur par la direction du groupe Alsace Médias, le directeur de Cime n’a pas pu être joint à l’issue de la réunion du CE.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Colère du côté des agriculteurs du Doubs : une action prévue ce mardi soir à Besançon…

Colère du côté des agriculteurs du Doubs : une action prévue ce mardi soir à Besançon…

La FDSEA (fédérations de syndicats d'exploitants agricoles locaux) et les Jeunes Agriculteurs du Doubs ont décidé de se mobiliser ce 2 juillet 2019 à 20h30 au 7 rue de la Gare d’eau à Besançon (derrière la Préfecture). Cette action intervient suite à l'accord entre l'Union européenne et les pays du Mercosur (plusieurs pays d'Amérique du Sud)  pour plus de libéralisation de la commercialisation.

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

HLM du Grand Besançon et SAIEMB : une mobilisation contre la fusion prévue ce mercredi

HLM du Grand Besançon et SAIEMB : une mobilisation contre la fusion prévue ce mercredi

Le projet de fusion entre l'office public HLM de Grand Besançon Habitat et la société d'économie mixte SAIEMB sera à l'ordre du jour de la réunion du conseil d'administration de Grand Besançon Habitat (GBH) ce mercredi 5 juin 2019. Aussi, une mobilisation est prévue en amont de cette dernière à 16h00 au 6 rue André boulloche à Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.06
légère pluie
le 20/08 à 15h00
Vent
1.63 m/s
Pression
1025.16 hPa
Humidité
80 %

Sondage