Que devient le Fort Griffon ?

Publié le 04/07/2013 - 14:35
Mis à jour le 04/07/2013 - 14:36

La mise en place de l’ESPE dans l’académie de Besançon va apporter quelques changements notables. L’ancien directeur de l’IUFM, Pierre Statius, et les locaux installés dans le Fort Griffon sont les principaux touchés.

Du changement

Si les autres sites francs-comtois où était réparti l’ancien IUFM, à savoir Belfort, Lons-le-Saunier et Vesoul, ne verront pas de changements, il en est tout autrement pour le site clef de Besançon, implanté au Fort Griffon. "À partir de septembre 2013, tout sera à Montjoux, il n’y aura plus rien à Griffon", prévient le président de l’Université, Jacques Bahi. Le Conseil général du Doubs a déjà planché sur un nouveau projet pour occuper les lieux.

"Nous y conserverons uniquement le gymnase comme lieu culturel, la maison du directeur pour accueillir des chercheurs et nous utiliserons peut-être l’amphithéâtre à certaines occasions", ajoute Jacques Bahi. Le Fort Griffon ne sera donc plus le siège de l’ex-IUFM et du nouvel ESPE. À noter que le site de Vesoul devrait également voir un regroupement de ses locaux.

Un nouveau directeur nommé en novembre

Du côté du personnel, pas de mauvaise surprise, les 140 membres (environ 70 personnels administratifs et autant de personnels enseignants) retrouveront leur poste. Exception faite de l’ancien directeur de l’IUFM, Pierre Statius, qui sera remplacé. Une décision que le principal concerné a vécu comme "un limogeage".

Le président de l’Université s’en défend : "les directeurs d’IUFM n’ont pas vocation à devenir les directeurs d’ESPE. Ce n’est pas la même organisation. Nous sommes avant tout enseignants-chercheurs et pas directeurs à vie ! Moi-même je ne resterai pas président de l’université à vie." Peut-être l’ancien directeur en aurait-il aussi trop dit à la presse ?

Un administrateur provisoire a en tout cas été nommé. Il s’agit d’Eric Predine, directeur de l’UFR Staps. Le nouveau directeur de l’ESPE sera en poste d’ici novembre 2013.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

L’Université de Franche-Comté célèbre ses 600 ans d’existence

Le 21 novembre 1422, le Pape Martin V autorisait la fondation d’une université à Dole qui sera officiellement créée le 21 Jun 1423 par Philippe le Bon, Duc de Bourgogne. Six siècles plus tard, alors qu’elle a officiellement pris place à Besançon depuis 1691, l’Université de Franche-Comté est désormais l’une des dix plus vieilles universités de France et s’apprête à célébrer ses 600 ans d’existence. 

Bourgogne-Franche-Comté : les étudiants récompensés pour leur engagement

Jeudi 24 novembre s’est déroulée la remise des prix des 1ères Olympiades du développement durable de Bourgogne-Franche-Comté. Elles avaient pour objectif de sensibiliser les étudiants au développement durable et à la transition écologique, et de leur montrer qu’on peut agir au quotidien et adopter des gestes répondant aux enjeux climatiques.

Franche-Comté : ils offrent des livres dans les maternités pour sensibiliser sur le développement du langage

L’Association franc-comtoise pour la prévention en orthophonie (AFCPO) organise l'action nationale "1 bébé 1 livre" dans les maternités de Franche-Comté. Cette dernière bénéficie du haut patronage du ministère de la Culture et du ministère de la Santé et s’inscrit dans la lutte contre l’illettrisme.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 0.45
nuageux
le 07/12 à 18h00
Vent
1.77 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
85 %