Radicalisation : une circulaire pour renforcer les échanges entre les préfets et les maires

Publié le 14/11/2018 - 07:54
Mis à jour le 14/11/2018 - 08:19

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a signé mardi 13 novembre 2018, une circulaire renforçant les échanges entre les Préfets et les maires en matière de radicalisation.

twitter castaner ©
twitter castaner ©

Le ministère dit répondre aux attentes des maires et après les annonces d'Emmanuel Macron en mai dernier. La circulaire prévoit que les Préfets informeront les maires qui en font la demande sur l’état général de la menace sur le territoire de leur commune.

Informer et signaler

"Cette circulaire prévoit en outre la désignation, au sein des services de l’Etat, d’interlocuteurs de proximité pour permettre aux maires de signaler, en temps réel, une situation de radicalisation présumée, et garantit aux maires un retour systématique sur les signalements qu’ils effectuent" précise le ministre dans un communiqué.

Une charte de confidentialité

Enfin, elle autorise le préfet, dans certaines situations, à transmettre personnellement au maire des informations confidentielles nominatives, par exemple pour attirer son attention sur le profil d’un employé municipal présentant un risque de radicalisation, ou encore sur les risques associés au subventionnement d’une association ou d’un commerce. Pour garantir la confidentialité des échanges une charte sera signée entre le préfet, le maire et le procureur de la République.

Pour le ministre de l’Intérieur, "la politique de prévention de la radicalisation repose sur la mobilisation de tous, pour mieux déceler les signaux faibles." Et de poursuivre :  "Grâce à cette circulaire, les maires seront mieux informés, et les Français mieux protégés".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Présidentielle 2022 : un comité de soutien à Emmanuel Macron dans le Grand Besançon

À l'initiative de Karima Rochdi,  conseillère municipale de Besançon (groupe  LREM – MoDem), et de cinq autres personnalités locales, un comité de soutien à l’action du Président de la République a été  créé  à l'échelle du Grand Besançon ce jeudi 16 septembre 2021.

L'avenir de l'écologie se joue (aussi) en Bourgogne Franche-Comté

"Vers une écologie de territoires ?" Temps fort du festival des solutions écologiques porté par la région Bourgogne-Franche-Comté, un débat a réuni une petite centaine de personnes mercredi 8 septembre 2021 à la Citadelle de Besançon : des élus, des partenaires de la Région et de Ville de Besançon mais aussi une trentaine de citoyens.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.28
légère pluie
le 19/09 à 21h00
Vent
1.76 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
100 %

Sondage