Régionales 2015 : nos 3 questions à… Christophe Grudler (MoDem)

Publié le 04/12/2015 - 15:57
Mis à jour le 16/04/2019 - 14:57

Ce vendredi 4 décembre 2015, nous posons nos 3 questions à chaque candidat (excepté du Front national et de l'Alliance écologiste indépendante qui ne nous ont pas répondu) dans une vidéo. Voici les réponses de Christophe Grudler, candidat du Modem en Bourgogne Franche-Comté.

Christophe Grudler from maCommune.info on Vimeo.

3ChristopheGrudler002.JPG
Christophe Grudler ©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Nos 3 questions posées en vidéo à chaque candidat sont :

  • Quels sont les 3 points forts de votre programme ?
  • Pourquoi voter pour vous plutôt qu’un autre candidat ?
  • D’après vous, comment conserver un équilibre entre la Bourgogne et la Franche-Comté ?

« Les différents candidats aux régionales n’ont pas pris conscience de ce que signifie la loi NOTRe. Ils proposent donc que des bréviaires de propositions classiques, des « copier-coller » identiques de région en région, les mêmes solutions hors-sol, loin de nos réalités territoriales, car issues de clubs de réflexion parisiens.

Les candidats eux-mêmes ne sont que des « hommes sandwichs », porteurs des placards publicitaires de leurs écuries politiques, des représentants des candidats à la présidentielle du triptyque imposé : Hollande – Sarkozy – famille Le Pen. C’est cette offre politique désuète et dépassée qui accroit l’abstention et les votes protestataires.

C’est pour cette raison que j’ai souhaité rassembler autour de moi des femmes et des hommes ancrés dans leur territoire vécu. J’ai réalisé une Union du Centre ouverte aux sensibilités diverses et à la société civile.

 Au-delà des propositions locales et des actions régionales, j’ai voulu que l’on puisse se projeter à horizon 2020. Et dès lors seul un projet « disruptif » est possible pour permettre à notre région d’être encore dans le concert des régions françaises.

D’où 3 projets d’avenir :

  • Autonomie énergétique
  • Budget participatif et citoyen
  • Démocratie permanente

3 projets d’avenir concrets pour 2020

Autonomie énergétique: Réduire vos factures d’électricité et de chauffage

Rendre notre région autonome énergétiquement est possible grâce à un réseau intelligent d’énergies alternatives : éolien, hydraulique, hydro-éolien, géothermie et biomasse. Outre une réponse concrète à la COP21 ce projet est garant d’une baisse des factures pour les particuliers et de charges pour les entreprises. Cette proposition abaissera la précarité énergétique et permettra une garantie d’égal accès à l’énergie aux familles.

Ce projet est aussi un investissement pour l’emploi d’avenir au sein des filières de l’énergie, des entreprises de TP et l’industrie en général.

 Budget participatif et citoyen: Éliminer la dette publique régionale et baisser les impôts locaux

Mobiliser le financement participatif et citoyen, les financements européens, les partenariats public-privé pour financer les investissements et les équipements régionaux. À baisser les taxes locales, la dette et les dépenses somptuaires garantira de meilleures allocations budgétaires et des investissements durables. Libérons l’initiative privée

 Démocratie permanente: Rétablir la démocratie directe

Instaurer des référendums permanents par internet, applications, sms et des consultations publiques réunissant habitants, acteurs économiques et élus. Plus de démocratie directe, c’est plus d’évaluation des politiques publiques, plus d’écoute des populations, plus de citoyenneté. »   

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Voile au conseil régional : les réactions en Bourgogne Franche-Comté

Voile au conseil régional : les réactions en Bourgogne Franche-Comté

Mise à jour le 15 octobre à 10h50 • Suite à l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie vendredi 11 octobre 2019 au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants, le groupe d'Europe Écologie - Les Verts Bourgogne Franche-Comté mais aussi France Insoumise condamnent la réaction de l'élu du Rassemblement National.

Jacob (LR) veut interdire le port du voile lors des sorties scolaires

Jacob (LR) veut interdire le port du voile lors des sorties scolaires

Le tout fraîchement élu président des Républicains Christian Jacob a réclamé ce lundi 14 octobre 2019 l'interdiction du port du voile lors des sorties scolaires, en réponse au débat relancé par un élu RN qui a pris à partie une mère voilée lors d'une séance du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté vendredi.

Mère voilée au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté : M-G Dufay se « réserve le droit de porter plainte » et souhaite rencontrer la mère de famille

Mère voilée au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté : M-G Dufay se « réserve le droit de porter plainte » et souhaite rencontrer la mère de famille

Suite à l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie le 11 octobre une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants, la présidente de Région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay indique dans un communiqué de ce lundi, qu'elle souhaite faire "un signalement au procureur de la République de tous les propos tenus tout au long de la session du conseil régional." Elle souhaite également rencontrer la mère de famille visée par l'élu RN "sans élu et sans presse".

Un nouveau président chez Les Républicains : une « foule dans nos bureaux de vote » à Besançon (LR)

Un nouveau président chez Les Républicains : une « foule dans nos bureaux de vote » à Besançon (LR)

Christian Jacob a été élu ce dimanche 13 octobre 2019 président des Républicains, devenant à cinq mois des municipales le patron d'un parti en crise profonde après deux années de délitement. A Besançon, "il y avait foule dans nos bureaux de vote et plus spécialement dans le bureau centralisateur à Besançon", précisent les membres LR :  "Dans notre Fédération le taux de 42% de participation était dépassé à 16h", est-il précisé.

Mère voilée au conseil régional Bourgogne Franche-Comté : Ndiaye et Blanquer condamnent l’élu RN

Mère voilée au conseil régional Bourgogne Franche-Comté : Ndiaye et Blanquer condamnent l’élu RN

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye et le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer ont condamné dimanche l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie vendredi 11 octobre 2019 au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants.

Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté: un élu RN prenant à partie une femme voilée devant des écoliers

Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté: un élu RN prenant à partie une femme voilée devant des écoliers

La vidéo d'un incident survenu vendredi au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, postée par un élu Rassemblement national (RN), où l'on voit ce dernier prendre à partie une femme voilée dans le public, est devenue virale sur Twitter samedi après-midi, où elle a été vue plus de 800.000 fois.

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Sous réserve du vote de ses militants, Nicolas Bodin (PS) a décidé de rejoindre l'Equipe (union de gauche) ce jeudi 10 octobre 2019. Le parti Generation.s (crée par Benoît Hamon) ainsi que Barbara Romagnan ont également rejoint cette alliance hier soir. Qu'adviendra-t-il de la candidature PS de Nicolas Bodin ? Nous lui avons posé la question…

Municipales 2020 : Géneration.s rejoint l’Equipe 

Municipales 2020 : Géneration.s rejoint l’Equipe 

Après Europe Écologie les Verts, le PCF, ou encore "À Gauche Citoyen", c'est au tour des membres du parti Génération.s (parti créé par Benoit Hamon) dont Barbara Romagnan de rejoindre l'union de gauche aussi appelée l'Equipe depuis le 3 juillet dernier. Marcel Ferreol, référent Géneration.s nous explique ce choix politique à cinq mois des élections municipales de Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.92
partiellement nuageux
le 16/10 à 15h00
Vent
2.689 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
61 %

Sondage