Alerte Témoin

Régionales : une liste dissidente se dessine à gauche… avec le Modem !

Publié le 19/10/2015 - 11:07
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:43

Ce serait un coup dur Marie-Guite Dufay. Des socialistes bourguignons, écartés de la liste de la candidate PS aux régionales en Bourgogne Franche-Comté, pourraient monter une liste dissidente avec le Modem de Christophe Grudler. Et on apprend que Pierre Moscovici n'aurait pas aidé à éviter cette dissidence. Explications. 

2014-09-19_mots_doubs.jpg
La candidate MG Dufay au coeur d'un imbroglio politique liée à sa liste pour les régionales en Bourgogne Franche-Comté © dr

Imbroglio politique

S'il est un point épineux sur lequel tous les candidats peuvent s'accorder, c'est bien celui de la difficile et oh combien complexe constitution de la liste des élections régionales. Entre la répartition géographique entre régions et départements, la parité et les égos parfois exacerbés, c'est  presque une corvée pour les candidats. Et malgré la pression locale, la pression du parti, tout ne se passe pas comme prévu.

C'est le scénario qui est en train de se dessiner pour la liste PS  en Bourgogne Franche-Comté. Agacées de ne pas paraître sur la liste PS,  Fadila Khattabi , Safia Otokoré, Florence Ombret, trois vice-présidentes de la Région Bourgogne, sont sur le point de monter avec quelques socialistes une liste dissidente en lien avec le Modem de Christophe Grudler (90). Ce dernier a de son côté été écarté de l'alliance centre et droite  "UDI Les Républicains" menée par François Sauvadet.

Moscovici n'aide pas Cambadélis pour éviter la dissidence

 À gauche, on argumente. Florence Ombret avait déjà fait acte de dissidence lors des départementales et Safia Otokoré "aurait du mal à s'implanter localement" selon le député de la Nièvre Christian Paul. Safia est également une proche de Pierre Moscovici. Elle était témoin cet été à son mariage. Le 1er secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis,  aurait donc demandé à Moscovici son appui pour éviter une dissidence. Ce à quoi le commissaire européen aurait rétorqué "Safia est une femme libre". Il ne bougera pas le petit doigt.

Reste le cas de Fadila Khattabi dont le bilan à al formation professionnelle est plébiscité. Elle est populaire et nombreux sont ceux qui regrettent qu'elle ne soit pas mieux placée sur la liste.  François Rebsamen, le maire de Dijon, a bien tenté de raisonner les ardeurs de dissidence. En vain.

Le modem et les dissidents bourguignons espèrent réunir les 100 noms sur une liste commune. De son côté, le sénateur PS François Patriat, qui a du laisser  le champ libre à Marie-Guite Dufay, ne dit mot et regarde la scène, certainement avec un regard amusé, d'autant qu'il fait  le minimum, et c'est un euphémisme pour aider sa comparse de Franche-Comté. Dur dur pour la présidente sortante a moins de deux mois du scrutin. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Le G20 en sommet d’urgence sur le coronavirus qui « menace l’humanité entière »

Les dirigeants des pays les plus industrialisés de la planète se réunissent en urgence ce jeudi 26 mars 2020 pour tenter d'apporter une réponse coordonnée à la pandémie de coronavirus qui "menace l'humanité entière", selon l'ONU, malgré des mesures de confinement sans précédent affectant plus de trois milliards de personnes.

Confinement à Besançon : entretien avec Jean-Louis Fousseret 

Coronavirus •

Le maire de Besançon insiste :  "La meilleure protection, c'est le confinement". Un peu moins d'une semaine après la décision de confiner la population, Jean-Louis Fousseret balaie l'ensemble des sujets liés à la crise sanitaire. Envisage-t-il un couvre-feu ? Commet s'organise la municipalité ? Quelle réponse aux policiers municipaux qui réclament des masques ? Quelle est la situation à Besançon ? Le maire a répondu à nos questions…

L’Assemblée vote l’article clé sur l’état d’urgence sanitaire. De nouvelles sanctions pour non-respect du confinement

Coronavirus • Alors que le conseil scientifique du gouvernement se prononcera lundi 23 mars 2020 sur la "durée" et "l'étendue" du confinement de la population, l'Assemblée nationale a voté samedi 21 mars 2020 l'article du projet de loi face au coronavirus qui permet l'instauration d'un "état d'urgence sanitaire" pour deux mois, au terme d'un âpre débat sur l'encadrement de ce régime d'exception, et l'ajout de sanctions pour non-respect du confinement.

Confinement dans le Doubs : Joël Mathurin répond à vos questions…

Premier point de situation dans le Doubs suite à la mise en place du confinement sur l'ensemble du territoire. Le préfet du Doubs a pris le temps de répondre à nos questions et à celles internautes dans un entretien à maCommune.info. Le département du Doubs fait partie des 25 en France où le Coronavirus circule le plus activement. Confinement, point sanitaire, déplacements, travail, appel d'urgence des professionnels de santé. Joël Mathurin vous répond...

Macron déclare la « guerre » au coronavirus et restreint fortement les déplacements des Français

Emmanuel Macron a pris lundi une mesure inédite dans l'histoire récente de la France en annonçant lundi une restriction sévère des déplacements de la population, parce que le pays "est en guerre" contre la pandémie du coronavirus. Le chef de l'Etat a aussi annoncé le report du second tour des élections municipales, et la suspension de toutes les réformes dont celle des retraites, aussi emblématique que contestée.

Coronavirus : quels évènements annulés ou reportés en Franche-Comté ?

Mise à jour régulière • Plusieurs évènements en Franche-Comté, sportifs, politiques et culturels ont été annulés, modifiés ou reportés suite à la publication de l’arrêté ministériel relatif à la lutte contre la propagation du virus Coronavirus (Covid-19). Voici une liste des évènements des prochaines semaines...
Offre d'emploi
 12.76
nuageux
le 28/03 à 9h00
Vent
0.88 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
63 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune