Régionales 2021 : Stéphanie Modde s'entoure d'un pôle écologiste pour gagner en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 15/02/2021 - 16:01
Mis à jour le 15/02/2021 - 16:09

Dans le cadre des prochaines élections régionales en Bourgogne Franche-Comté, tous les groupes, partis et autres clubs et collectifs écologistes sont réunis sous la liste menée par Stéphanie Modde « Écologistes et solidaires », a-t-on appris lundi 15 février 2021. Le premier tour des élections régionales est prévu le 13 juin prochain.

Virtuellement entourée de Corinne Lepage (Cap 21 - Citoyenneté, action, participation pour le XXIe siècle), Delphine Batho (Génération écologiste), Julien Bayou (Europe Écologie les Verts) et de Jean-Marc Governatori (Alliance écologiste indépendante), Stéphanie Modde, élue écologiste à Dijon, a présenté officiellement sa candidature à l'élection régionale de Bourgogne Franche-Comté lors d'une conférence de presse sur Zoom.

Pour sa candidature, un pôle écologiste a été créé rassemblant ainsi toutes les branches politiques écologistes françaises : EELV, Génération écologiste, Alliance écologiste indépendante et Cap 21.

"Ce matin, c'est l'occasion pour nous de démontrer qu'en Bourgogne Franche-Comté, nous partons en pôle écologiste rassemblé : cet enjeu, une écologie rassemblée en Bourgogne Franche-Comté, était pour nous primordial et nous travaillons depuis le mois de juin à ce rassemblement des écologistes en Bourgogne Franche-Comté."

 La liste de Stéphanie Modde, actuellement en cours d'élaboration, "reste ouverte à celles et ceux qui se reconnaissent dans l'écologie et la gauche" a précisé la tête de liste régionale.

 Les huit principaux axes du programme de "Écologistes et solidaires"

Côté calendrier, aucune date n'est donnée quant à la publication de la liste des 100 colistiers de Stéphanie Modde ou du programme de sa liste.

Cependant, les principaux axes ont été déterminés :

  • "Mutation écologique de l'économie pour sauvegarder et créer des emplois d'avenir" ;
  • "Mettre en place un véritable bouclier sanitaire" ;
  • "Réparer les fractures et lutter contre les inégalités territoriales" ;
  • "Accompagner la transition écologique de l’agriculture et de l’alimentation grâce à l’agriculture paysanne, soucieuse de la santé et de l’environnement et tendre vers l’autonomie alimentaire" ;
  • "Accélérer l’éco-mobilité et l’accès aux transports pour toutes et tous" ;
  • "Préserver et agir puissamment en faveur de la biodiversité et du bien- être animal" ;
  • "Impliquer les habitants dans les orientations et décisions de la Région et développer la proximité" ;
  • "Vers une Région zéro fossile et zéro fissile".

Infos +

Stéphanie Modde a profité de cette conférence de presse pour présenter les huit candidats aux élections départementales de Bourgogne Franche-Comté dont Claire Maillard dans le Doubs, Pascal Blain dans le Jura, Marie-Claire Thomas en Haute-Saône et Éric Oternaud dans le Territoire de Belfort.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Bourgogne-Franche-Comté : Marie-Guite Dufay veut porter plainte contre des élus RN après des pancartes anti-immigrés en plein conseil

Marie-Guite Dufay, la présidente socialiste du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé jeudi 11 avril 2024 son intention de porter plainte pour "incitation à la haine" contre des élus du Rassemblement national qui ont brandi des pancartes anti-immigration en séance plénière.

”Violeurs étrangers dehors” : les élus du RN brandissent des pancartes en conseil régional de Bourgogne Franche-Comté

En soutien au collectif Némésis dont l’une des militantes avait brandi une pancarte ”Violeurs étrangers dehors” lors du Carnaval de Besançon le 7 avril, chacun des élus du Rassemblement national au ont, à leur tout, affiché cette même pancarte lors de l’assemblée plénière au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté ce jeudi 11 avril.

À Besançon et Cussey-sur-l’Ognon, bientôt la création d’une zone agricole protégée : pourquoi ?

Jeudi 11 avril 2024, le projet de création d’une zone agricole protégée (Zap) à Besançon et Cussey-sur-l’Ognon sera soumis au vote des élus de Grand Besançon Métropole. Quels sont les objectifs ? Quel avenir pour ces zones ? François Presse, conseillère communautaire à Grand Besançon Métropole déléguée à l'Agriculture, nous explique.

Affaire de la maire d’Avallon : Marie-Guite Duffay appelle au respect de la présomption d’innocence

Dans un communiqué du 10 avril 2024, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté a réagi suite à la mise en examen et au placement en détention provisoire de la maire d’Avallon et conseillère régionale déléguée à la ruralité Jamilah Habsaoui. Si elle appelle au respect de la présomption d’innocence, Maire-Guite Dufay a également décidé de la suspension de la délégation régionale de l’élue et de l’écarter de son groupe politique.

Pancartes anti-migrants à Besançon : le collectif Némésis soutenu par le Rassemblement national et Reconquête

Une militante d'un collectif "féministe identitaire" soupçonnée d'avoir brandi des pancartes anti-migrants dimanche 7 avril 2024 pendant le carnaval de Besançon a été placée en garde à vue mardi 9 avril pendant plusieurs heures, selon le procureur.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.69
peu nuageux
le 12/04 à 12h00
Vent
2.49 m/s
Pression
1032 hPa
Humidité
55 %