Régionales : la liste "Debout la France" en Franche-Comté

Publié le 31/10/2015 - 11:59
Mis à jour le 31/10/2015 - 11:59

A l’exception du département du Jura, Maxime Thiébaut, tête de liste de Debout la France en Bourgogne/Franche-Comté, a présenté cette semaine les listes de Franche-Comté. Âgé de 24 ans, le jeune candidat du parti de Nicolas Dupont-Aignan souhaite défendre cette classe moyenne qui travaille, paie des impôts et se sent abusée par la classe politique actuellement au pouvoir.

 ©
©

« candidats du concret »

 Avec Jean-Claude Chomette, Denis Husser et Jean-Christophe Muringer, respectivement têtes de listes dans le Doubs, la Haute-Saône et le Territoire de Belfort, Maxime Thiébaut souhaite que seuls les conseillers régionaux qui siègeront et qui travailleront soient indemnisés. Se revendiquant des « candidats du concret », ils veulent qu’avant la fin du mandat l’ensemble de la région soit couverte par le très haut débit.  "C’est un gage de développement économique" résume Maxime Thiébaut qui souhaite aussi que les marchés publics ne soient pas attribués à des sociétés employant des travailleurs détachés afin "de sauver nos entreprises locales" et notamment lutter contre le chômage.

Liste départementale de Debout la France dans le Doubs

  1. Jean-Claude CHOMETTE, ancien conseiller municipal de Besançon, militant associatif, Besançon, 65 ans (DLF)
  2. Christine BESANÇON, conseillère municipale d’Audincourt, leader de l’opposition, 56 ans
  3. Bernard LOUIS, adjoint au maire, président EPCI, Novillars, 63 ans (DLF)
  4. Éliane HUILIER, infirmière en retraite, Vandelans, 61 ans
  5. Cédric THIEVENT, éducateur de vie scolaire, Charquemont, 27 ans (DLF)
  6. Danièle DAVID, ancienne conseillère municipale, Novillars, 68 ans (DLF)                  
  7. Patrick JOBARD, chef d’entreprises, Bondeval, 49 ans
  8. Delphine MAENHOUT, assistante logistique, Nommay, 45 ans
  9. Lionel BREFORT, cadre commercial, Besançon, 49 ans (DLF) 
  10. Adeline EUVRARD, infographiste, Blamont, 39 ans
  11. Cyrille BERÇOT, chef de projet, Besançon, 41 ans (DLF)
  12. Evelyne RETORNAZ, orthophoniste, Besançon, 61 ans
  13. Stanislas GROS, responsable commercial, Vuillafans, 31 ans (DLF)
  14. Sylvie REVERS, secrétaire, Taillecourt, 55 ans
  15. Bruno COLLAS, chef d’entreprise, Dannemarie sur Crète, 52 ans (DLF)
  16. Marie-Claude BEREZECKI, secrétaire retraité, Orchamps-Vennes, 66 ans (DLF)
  17. PIERRICK VUILLEMIN, étudiant, La Longeville, 23 ans (DLF)
  18. Yolande MILLOT, employée dans la restauration, Audincourt, 60 ans
  19. Gérard SCAGNETTI, assureur en retraite, Montbéliard, 68 ans (DLF)
  20. Mounia EL GAMAH, professeur, Exincourt, 33 ans (DLF)
  21. François VOLLOT, agent de maîtrise, Montbéliard, 47 ans

Liste Debout la France pour le Territoire de Belfort

  1. Jean-Christophe Muringer, 50 ans, architecte libéral belfortin
  2. Mélanie Picard, 25 ans, commerçante en soins des animaux
  3. Pierre-Olivier Favre, 61 ans, ancien député suppléant du Doubs, consultant matrimonial
  4. Samantha Attalin, 18 ans, étudiante des métiers du textile
  5. Johann Gombert, 41 ans, fonctionnaire des finances et du budget
  6. Liliane Rollet, 67 ans, retraité de l’entreprise
  7. Johan Elis, 20 ans, étudiant des métiers du cinéma 

Liste départementale de Debout la France en Haute-Saône

  1. Denis Husser, 53 ans, Vesoul, stagiaire en formation professionnelle, militant associatif
  2. Catherine Dormoy, 46 ans, courtier en banque, conseillère municipale d’Héricourt
  3. Marc Mantovani, 56 ans, Montigny-lès-Vesoul, cadre commercial
  4. Bernadette Pinot, 67 ans, Héricourt, fleuriste
  5. Jonathan Dubreuil, 34 ans, Vesoul, commercial
  6. Marie-Christine Didelot, 52 ans, Montigny-lès-Vesoul, fonctionnaire territorial
  7. Patrick Arbey, 65 ans, Montbozon, cadre dirigeant à la retraite
  8. Laurence Froidevaux, 49 ans, Vesoul, assistante maternelle
  9. Christian Hannequin , 50 ans, Gy, conducteur de travaux
  10. Angèle Huguenard, 76 ans, Héricourt, commerçante retraitée en restauration 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Hommage aux Manouchian à Besançon : une ”instrumentalisation” du Parti communiste selon Besançon maintenant

Une cérémonie en hommage aux résistants du groupe Manouchian s’est tenue place du 8 Septembre à Besançon, organisée par le Parti communiste français et la Ville de Besançon. Pour Ludovic Fagaut (LR), chef du groupe Besançon maintenant au conseil municipal, parle d’une ”instrumentalisation à des fins partisanes”.

À Besançon, une centaine de personnes rassemblées en hommage au groupe Manouchian

Alors que le couple de résistants communistes, Missak et Mélinée Manouchian étaient panthéonisés lors d’une cérémonie d’hommage national à Paris mercredi 21 février, en même temps à Besançon, une cérémonie s’est  tenue place du 8 Septembre en présence d’une centaine de personnes.

Visas, pesticides, simplification : Gabriel Attal donne des gages aux agriculteurs avant le Salon

Un mois après le début d'un mouvement d'exaspération des paysans, Gabriel Attal a placé mercredi 21 février 2024 l'agriculture "au rang des intérêts fondamentaux" du pays, récapitulant les engagements déjà pris par le gouvernement et annonçant quelques nouvelles mesures sur les saisonniers étrangers, les pesticides et la rémunération.

Reçus à l’Elysée, FNSEA et JA attendent des “décisions claires” avant le Salon de l’agriculture

Les dirigeants des deux syndicats agricoles majoritaires, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA), ont dit attendre des "décisions claires" d'Emmanuel Macron qui les reçoit mardi 20 février 2024 dans l'après-midi à l'Elysée, à quatre jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture à Paris.

Agriculteur : ”Le toilettage normatif ne signifie pas l’abandon de toute ambition en matière environnementale” selon le sénateur Rietmann

À l’occasion d’un débat sur l’avenir du modèle agricole français le 13 février 2024, Olivier Rietmann, sénateur LR de la Haute-Saône, a défendu une revendication nouvelle exprimée par les agriculteurs lors du récent mouvement de protestation : l’impératif de simplification administrative.

Magazine municipal de Besançon : une “propagande politique” selon L. Croizier et L. Fagaut

Suite à la parution de l’édition février/mars 2024 du magazine municipal Besançon votre ville, les élus du groupe Ensemble bisontins (Renaissance-Modem-Horizon) et du groupe LR Besançon maintenant ont exprimé leur stupéfaction, mercredi 14 février 2024, en dénonçant “le détournement du magazine de la ville à des fins de propagande politique”. Le dossier porte, ce mois-ci, sur le positionnement de la maire de Besançon, Anne Vignot, au sujet de la loi immigration. Une entrevue qui n’a pas laissé les groupe d’élus sans voix.

Pour la première fois, des Rencontres régionales du patrimoine en Bourgogne Franche-Comté

Jeudi 15 février 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté organise à la Cité internationale de la gastronomie et du vin, à Dijon, les premières Rencontres régionales du patrimoine, en présence de Marie- Guite Dufay, présidente de la Région, et de Nathalie Leblanc, vice-présidente à la culture et au patrimoine.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.71
couvert
le 27/02 à 21h00
Vent
2.15 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
79 %