Rentrée scolaire en Franche-Comté : 55 postes créés et redistribués dans les écoles

Publié le 30/08/2016 - 16:08
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:06

Le recteur de l'académie de Besançon, Jean-François Chanet, a présenté différents aspects de l'année scolaire 2016-2016 lors d'une conférence de presse ce mardi 30 août à Besançon. Entre autres, il a indiqué des créations et des redistributions de postes dans les établissements scolaires publics en Franche-Comté mais aucune suppression de poste.

1-dsc_5181.jpg
Jean-François Chanet, recteur de l'académie de Besançon et Marie-Laure Jeannin, secrétaire générale de l'académie de Besançon ©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Jean-François Chanet a d’abord évoqué les conditions budgétaires de la rentrée qui sont « les meilleures que la France ait connues depuis fort longtemps malgré la baisse des effectifs d’élèves : il y a des créations et des redistributions de postes ». Comme pour provoquer les syndicats de l’éducation, il a également déclaré « Ca ne se voit pas qu’il y a des créations de postes, mais s’il y avait des suppressions, elles se verraient »… 

En Franche-Comté, dans le premier degré, cinq postes d’enseignants supplémentaires sont prévus, dans le second degré public, cinq postes d’enseignants sont également prévus (et deux emplois de personnels de direction sont supprimés dû au rééquilibre national entre les académies). 

La priorité dans le premier degré est le maintien du dispositif « Plus de maîtres que de classes ». Dès la rentrée, 55 postes seront dédiés à ce dispositif dont :

  • 26 dans le Doubs,
  • 11 dans le Jura,
  • 10 en Haute-Saône
  • 8 dans le Territoire de Belfort 

En 2015, le Rectorat comptait 32,5 postes dédiés au dispositif « Plus de maîtres que de classes ». 

Jean-François Chanet a évoqué la suppression de certaines classes dans son académie, mais « les postes des enseignants de ces classes sont redistribués dans les autres établissements. Cela permet un taux d’encadrement est légèrement amélioré ». 

Dans le second degré, les effectifs des élèves sont en augmentation. Cinq postes supplémentaires sont prévus dans les collèges « avec une double obligation » selon le recteur : « répondre à l’augmentation des effectifs et réussir la réforme des collèges ».

Aucune création ni suppression de poste dans les lycées malgré l’augmentation des effectifs. 

L’encadrement des élèves dans l’enseignement public 

Premier degré public :

  • 25,5 élèves par classe en moyenne en préélémentaire (25,5 au niveau national)
  • 22,1 élèves par classe en moyenne en élémentaire (23 au niveau national) 

Second degré public :

  • 24,6 élèves par classe en moyenne dans le premier cycle (24,8 au niveau national)
  • 28,6 élèves par classe en moyenne dans le second cycle général et technologique (30,1 au niveau national)
  • 19,8 élèves par classe en moyenne dans le second cycle professionnel (19,3 au niveau national)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

C’est parti pour le Bac avec la philo : la morale, Montaigne et des profs qui protestent devant les lycées

C’est parti pour le Bac avec la philo : la morale, Montaigne et des profs qui protestent devant les lycées

sujets et corrigés • L'oeuvre d'art, la morale, le travail, les Essais de Montaigne ou un texte de Freud... Les 554.000 candidats des bacs généraux et technologiques ont planché ce lundi 17 juin 2019 sur l'épreuve de philosophie, qui semble se dérouler normalement malgré un appel à la grève de la surveillance. Les 190.000 candidats au bac professionnel passent eux l'épreuve de français.

Un dispositif spécial mis en place par la SNCF pour le baccalauréat 

Un dispositif spécial mis en place par la SNCF pour le baccalauréat 

Du 17 au 24 juin 2019, une série d'examens se déroulera en France. À la demande du Conseil Régional la SNCF TER Bourgogne-Franche-Comté met en place le dispositif d'alerte "SNCF Special Exams". Une vigilance "accrue" sera portée sur la ponctualité de ces trains et en cas de retard une alerte sera envoyée aux académies.

Des élèves d’Ornans présentent à Emmanuel Macron leurs productions sur Courbet

Des élèves d’Ornans présentent à Emmanuel Macron leurs productions sur Courbet

Après son discours et la visite de l'exposition "Yan Pei Ming face à Courbet", Emmanuel Macron a pris le temps de rencontrer une quinzaine d'élèves de l'école primaire Courbet et du collège Pierre Vernier d'Ornans qui ont pu lui présenter leurs travaux réalisés dans le cadre du bicentenaire de la naissance de Courbet.

Une classe du lycée Pergaud, premier prix du concours « Histoires en court »

Une classe du lycée Pergaud, premier prix du concours « Histoires en court »

Les élèves de 1èreES3 du Lycée Louis Pergaud à Besançon ont reçu la première place du concours régional « Histoire(s) en court » ce mercredi 5 juin 2019, pour leur court-métrage sur une figure régionale issue de l’immigration. Ils étaient en compétition avec une vingtaine d'autres établissements de toute la Bourgogne Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 28.24
couvert
le 18/06 à 12h00
Vent
1.74 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
52 %

Sondage