Rentrée scolaire en Franche-Comté : 55 postes créés et redistribués dans les écoles

Publié le 30/08/2016 - 16:08
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:06

Le recteur de l'académie de Besançon, Jean-François Chanet, a présenté différents aspects de l'année scolaire 2016-2016 lors d'une conférence de presse ce mardi 30 août à Besançon. Entre autres, il a indiqué des créations et des redistributions de postes dans les établissements scolaires publics en Franche-Comté mais aucune suppression de poste.

1-dsc_5181.jpg
Jean-François Chanet, recteur de l'académie de Besançon et Marie-Laure Jeannin, secrétaire générale de l'académie de Besançon ©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Jean-François Chanet a d'abord évoqué les conditions budgétaires de la rentrée qui sont "les meilleures que la France ait connues depuis fort longtemps malgré la baisse des effectifs d'élèves : il y a des créations et des redistributions de postes". Comme pour provoquer les syndicats de l'éducation, il a également déclaré "Ca ne se voit pas qu'il y a des créations de postes, mais s'il y avait des suppressions, elles se verraient"… 

En Franche-Comté, dans le premier degré, cinq postes d'enseignants supplémentaires sont prévus, dans le second degré public, cinq postes d'enseignants sont également prévus (et deux emplois de personnels de direction sont supprimés dû au rééquilibre national entre les académies). 

La priorité dans le premier degré est le maintien du dispositif "Plus de maîtres que de classes". Dès la rentrée, 55 postes seront dédiés à ce dispositif dont :

  • 26 dans le Doubs,
  • 11 dans le Jura,
  • 10 en Haute-Saône
  • 8 dans le Territoire de Belfort 

En 2015, le Rectorat comptait 32,5 postes dédiés au dispositif "Plus de maîtres que de classes". 

Jean-François Chanet a évoqué la suppression de certaines classes dans son académie, mais "les postes des enseignants de ces classes sont redistribués dans les autres établissements. Cela permet un taux d'encadrement est légèrement amélioré". 

Dans le second degré, les effectifs des élèves sont en augmentation. Cinq postes supplémentaires sont prévus dans les collèges "avec une double obligation" selon le recteur : "répondre à l'augmentation des effectifs et réussir la réforme des collèges".

Aucune création ni suppression de poste dans les lycées malgré l'augmentation des effectifs. 

L'encadrement des élèves dans l'enseignement public 

Premier degré public :

  • 25,5 élèves par classe en moyenne en préélémentaire (25,5 au niveau national)
  • 22,1 élèves par classe en moyenne en élémentaire (23 au niveau national) 

Second degré public :

  • 24,6 élèves par classe en moyenne dans le premier cycle (24,8 au niveau national)
  • 28,6 élèves par classe en moyenne dans le second cycle général et technologique (30,1 au niveau national)
  • 19,8 élèves par classe en moyenne dans le second cycle professionnel (19,3 au niveau national)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Grève au lycée Pergaud : un manque de surveillants à l’internat ?

Vendredi 6 décembre 2019, les Assistants d’Éducation (AED) de l’internat garçon du Lycée Pergaud ont décidé de poursuivre la grève contre la réforme des retraites au début de la semaine suivante. Le problème ? Le personnel ne serait pas assez nombreux pour surveiller l'internat selon les AED. Un point que Jean-Luc Gorgol, le proviseur de l'établissement, réfute avec force ce vendredi…

De nouveaux espaces de travail à l’université de Franche-Comté…

L’université de Franche-Comté a inauguré ce 5 décembre 2019, son réseau d’espaces de co-working « BU’lles » : 17 espaces de travail connectés, aménagés au sein de ses bibliothèques universitaires sur les campus de Besançon, Belfort et Montbéliard pour accompagner la transformation numérique et pédagogique de l’enseignement supérieur et s’adapter aux nouveaux usages des étudiants.

Concours de plaidoiries : 10 lycéens de Bourgogne-Franche-Comté en finale régionale

Le Mémorial de Caen organise la 23e édition du Concours de plaidoiries des lycéens pour les droits de l'homme. Quatorze équipes de lycéens représentant les différentes régions de France se retrouveront pour la finale au Mémorial de Caen, le vendredi 24 janvier 2020. En attendant, place aux finales régionales le 18 décembre à Dijon avec deux élèves du lycée Saint-Jean de Besançon.

« Lutter contre le harcèlement scolaire doit être une ambition prioritaire » (A. Genevard)

Annie Genevard, députée du Doubs et vice-présidente de l'Assemblée nationale, a souhaité consacrer une journée au harcèlement scolaire le 5 décembre 2019. Elle invitera Nora Fraisse, mère d'une victime de harcèlement s'étant donnée la mort en 2013. Un ciné-Débat, ouvert à tous, se déroulera à 19h30 au théâtre l'Atalante de Morteau.

Un Bisontin, major de promotion du Master « Aménagement et Promotion immobilière » à Paris

Le groupe Espi (école supérieure des professions immobilières) organisait mardi 26 novembre 2019 au Théâtre Mogador à Paris sa soirée de remise de diplômes. Parmi les 500 nouveaux diplômés du Campus de Paris, un Bisontin, Louis Jeannot, a été reçu major de sa promotion en Master (Bac + 5) "Aménagement et Promotion Immobilière".

Nouvelle session de formation d’aides-soignants en 2020

Une nouvelle session de formation d’aides-soignants ouvrira mi-février 2020 pour 75 demandeurs d’emploi titulaires d’un baccalauréat professionnel SAPAT (Services aux personnes et aux territoires) ou ASSP (Accompagnement, soins et services à la personne). La formation des stagiaires est prise en charge par la Région. Ils sont également rémunérés avec la garantie d’un emploi à la clef.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.34
légère pluie
le 15/12 à 18h00
Vent
2.89 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
86 %

Sondage