Suisse : les hommes obtiennent 2 semaines de congé paternité

Publié le 12/09/2019 - 14:00
Mis à jour le 12/09/2019 - 11:27

Le parlement suisse a voté ce mercredi 11 septembre 2019 en faveur  d'un congé paternité de deux semaines, une révolution en douceur car le droit suisse ne reconnaît actuellement pas le congé paternité contrairement à beaucoup d'autres pays.

 ©
©

Le texte a été adopté à une large majorité. Seule l'Union démocratique du  Centre (droite populiste) s'était opposée à ce projet.

20 ans pour ce résultat

"Il a fallu 20 ans et plus de trente tentatives au Parlement pour arriver à  ce résultat", a souligné la télévision suisse publique RTS. Il y a trois ans  encore, les députés avaient rejeté l'idée d'un congé de deux semaines.

Les parlementaires suisses ont cette fois dit "oui" à un congé paternité de  deux semaines, à prendre pendant les six mois qui suivent la naissance de  l'enfant et pouvant être pris sous forme de journées isolées, alors que quatre  organisations, dont des organisations de défense des droits des travailleurs  et des familles, ont lancé un référendum populaire pour demander un congé  paternité de vingt jours.

Si ces organisations maintiennent le référendum, ce sont les Suisses qui  auront le dernier mot, comme le prévoit le système suisse de démocratie  directe, et qui devront dire lors d'un vote s'ils faut établir un congé  paternité de deux semaines ou de vingt jours.

Le congé paternité n'existant pas en Suisse, les pères ont, dans la pratique, jusqu'à présent fait valoir un droit aux "jours de congés usuels",  soit un à deux jours de congés payés.

10 jours minimum de congé paternité en Union européenne

La législation sur le sujet évolue rapidement au niveau international,  l'Union européenne ayant instauré en avril une norme minimale de 10 jours de  congé de paternité, rémunéré à hauteur de la prestation maladie dans chaque  Etat membre.

En France, une pétition signée par 160 personnalités réclamait en septembre  2018 l'instauration d'un congé paternité obligatoire aligné sur le congé  maternité, au lieu de onze jours actuellement.

Les Espagnols ont allongé au printemps la durée du congé paternité à deux  mois, s'alignant sur les pays nordiques, qui offrent les systèmes les plus  généreux. L'Autriche permet elle depuis début septembre aux hommes de partir  pour un mois.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

L’armée de l’Air et de l’Espace recrute et forme dans plus de 50 métiers !

Vous avez un diplôme allant du brevet des collèges à bac +5, moins de 30 ans et vous avez effectué votre Journée de Défense et Citoyenneté, vous voulez être formé et travailler dans un contexte technologique passionnant ? L'armée de l'Air et de l'Espace recrute et forme dans plus de 50 métiers.

Cinq lycées de Bourgogne Franche-Comté équipés de stations hydrogène, une première en France

Le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté a annoncé vendredi 15 janvier 2021 avoir équipé cinq lycées de stations de stockage d'hydrogène, un investissement de 1,5 million d'euros à vocation "pédagogique", visant à "permettre aux lycéens de comprendre l'énergie hydrogène".

La situation de l’apprenti du boulanger de Besançon en grève de la faim est régularisée

+ réaction de la maire de Besançon • Stéphane Ravacley, boulanger de la rue Rivotte à Besançon, a gagné son combat. Son apprenti d'origine guinéenne, Laye Traoréiné, a été régularisé, apprend-on ce 14 janvier 2021. Après plus d'une semaine de grève de la faim, le boulanger avait fait un malaise ce mardi vers 8h30. Il avait été conduit aux urgences de Besançon.

Boulanger en grève de la faim à Besançon : le MRAP exige la régularisation de Laye Fodé Traoréiné

Dans un communiqué du 13 janvier, le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon déclare son soutien au combat du boulanger Stéphane Ravacley en grève de la faim pour protester contre l'expulsion de son apprenti guinéen Laye Fodé Traoréiné, et demande la régularisation de ce dernier.

Covid-19 : jeunes de Bourgogne Franche-Comté, « ne restez pas seuls ! »

Dans un communiqué du 13 janvier 2021, Denis Lamard, conseiller régional Bourgogne Franche-Comté délégué à la jeunesse et la vie associative et président du CRIJ de Bourgogne Franche-Comté, appelle les jeunes à ne pas rester seuls en cette longue période de crise sanitaire et de travail à distance…

Le boulanger en grève de la faim contre l’expulsion de son apprenti conduit aux urgences

Notre journaliste avait rencontré Stéphane Ravacley, boulanger de Besançon, ce lundi vers 17h00. Ce dernier qui se trouvait en forme hier, a fait un malaise ce mardi 12 janvier 2021 vers 8h30. Il a été conduit aux urgences après plus d'une semaine grève de la faim.

Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.83
légères chutes de neige
le 18/01 à 9h00
Vent
1.78 m/s
Pression
1029 hPa
Humidité
98 %

Sondage