RN 57 Beure-Micropolis : "des alternatives sont possibles" estime EELV Grand Besançon

Publié le 22/02/2021 - 16:10
Mis à jour le 24/02/2021 - 11:07

EELV Grand Besançon s'oppose au doublement de la RN 57 entre Beure et Micropolis.

 © Dreal Bourgogne Franche-Comté
© Dreal Bourgogne Franche-Comté

Trop cher. Pas adapté à l'heure de l'urgence climatique. Si EELV Grand Besançon se dit "conscient" des difficultés de circulation sur cet axe de, il estime que le projet ne serait de toute façon pas finalisé avant plusieurs  années et que d'ici là les questions de déplacements se poseront différemment. Le parti écologiste affirme même que le projet de doublement ne résoudra pas les embouteillages. "L’augmentation du nombre de voies conduira mécaniquement à l’augmentation du trafic…".

"120 millions d’euros pour un projet assimilable à une autoroute qui traverse la ville de Besançon, est-ce vraiment raisonnable et souhaitable à l’heure de l’urgence climatique et sociale ? " EELV Grand Besançon

"Avec 120 millions d’euros", EELV Grand Besançon émet quelques pistes réalisables :

  • Report du trafic poids lourds sur l’A36 (pour le trafic en direction du sud). EELV estime que le transit des poids lourds représente 9% du trafic sur cette partie de la RN 57. Aux heures de pointe, il représente même 18% du trafic le matin, 15% le soir. Moins de camions qui traversent la ville c’est moins de GES ;
  • Développement de l’offre de transports publics ;
  • Investissement sur l’étoile ferroviaire (renforcement de l’offre existante sur la gare de Franois, halte ferroviaire Ouest bisontine, renforcement de la ligne des horlogers et de la gare de Saône…) ;
  • Covoiturage : développement du nombre d’aires de covoiturage ;
  • Télétravail : installation de tiers lieux (espaces de travail partagés) dans les villages et consolidation de l’extension de la fibre pour un télétravail de proximité et de qualité ;
  • Désynchronisation des temps de travail (étalement des heures d’embauche) ;
  • Développement des modes doux…

EELV estime pour conclure qu'il faut avoir "le courage d’abandonner ce projet tel que proposé aujourd’hui, coûteux pour la planète et inefficace pour répondre réellement aux besoins des Grand-Bisontines et Grand-Bisontins".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

2 x 2 voies RN 57 Micropolis Beure

Poids lourds en transit sur la RN 57 : la préfecture demande le retrait de l’arrêté municipal de Besançon

La préfecture du Doubs a demandé ce mardi 29 juin 2021 le retrait de l'arrêté pris la semaine dernière par la maire écologiste de Besançon, Anne Vignot, afin d'interdire la circulation des poids lourds de plus de 3,5 tonnes sur les principaux axes de la ville.

F. Charvier et É. Alauzet soutiennent le doublement de la RN 57

"Indispensable !" • Les deux députés LREM du Doubs signent une tribune ce jeudi 24 juin 2021 en faveur du doublement des 3,7 km de la RN 57 entre les boulevards de Besançon jusqu'à Beure alors que le projet d'aménagement sera soumis au vote le 28 juin lors du prochain conseil communautaire de Grand Besançon Métropole.

RN 57 : le Modem dit « OUI » à la 2 x 2 voies

Laurent Croizier, président du MoDem du Doubs et conseiller du Grand Besançon Métropole et Jean-Paule Michaud, maire de Thoraize et vice-président du Grand Besançon chargé de l'aménagement du territoire, se prononcent ouvertement en faveur du doublement de la RN 57 entre Micropolis et Beure. Leur formulaire en ligne a déjà récolté près de 500 adhésions...

Sondage – Êtes-vous pour contre l’aménagement en 2×2 voies de la RN57 entre Beure et Micropolis ?

Le projet d'aménagement de la RN57 entre Beure et Micropolis à Besançon fait couler beaucoup d'encre et ce, depuis de nombreuses années. Le débat sur l'éventuel dédoublement de ce trait d'union est revenu sur la scène médiatique depuis quelque temps… Et vous, êtes-vous pour ou contre l'aménagement de la RN57 en 2x2 voies ? C'est notre sondage de la semaine.

Politique

Réduction des fonds de réparation : J-F Longeot s’insurge de la décision du gouvernement…

La mise en place de ces fonds a pour but de réduire de manière significative les factures des réparation payées par les consommateurs sur les biens de consommation (électroménagers, équipements numériques…). Jean-François Longeot, sénateur de la Haute-Saône, souhaite alerter ce mois de septembre 2021 sur la volonté du gouvernement de baisser le taux de prise en charge de ces fonds.

Béatrix Loizon, la nouvelle présidente de Doubs Tourisme

Béatrix Loizon, conseillère départementale du canton d'Ornans depuis 2014, a été élue présidente de Doubs Tourisme (comité départemental du tourisme du Doubs - CDT) par les membres du conseil d'administration lors de son assemblée générale du 24 septembre 2021. Elle succède à Pierre Simon, président du CDT depuis 2015.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.95
couvert
le 29/09 à 0h00
Vent
2.2 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
100 %

Sondage