Rythmes scolaires : "pas de mercredi dans ces conditions !"

Publié le 23/01/2013 - 16:52
Mis à jour le 23/01/2013 - 17:17

Entre 150 et 200 professeurs des écoles se sont donnés rendez-vous place de la Révolution à Besançon contre le projet de réforme des rythmes scolaires. Blandine Turki co-secrétaire départementale du SNUipp-FSU 25 regrette le manque de concertation de la part du gouvernement. Selon elle les élèves ne sont pas forcément mieux pris en compte…

En publiant la proposition de décret sur les rythmes scolaires durant les vacances, le gouvernement voulait-il se faire un peu trop discret ? C'est le sentiment des syndicats et notamment le SNUipp-FSU qui appelait les professeurs des écoles à manifester en ce mercredi après-midi. Nombreux sont ceux qui espéraient plus de "concertation" de la part du nouveau gouvernement et qui espéraient aussi plus d'ouverture de postes. (lire notre article ici).  

Ces "instits" venaient du Pays de Montbéliard, d'un village rural comme Noironte ou de Besançon. Près de 200 enseignants du premier degrés se sont réunis pour manifester contre le projet de réforme de rythmes scolaires.  Les manifestants se sont ensuite rendus devant au rectorat où une délégation a été reçue par le préfet et par le recteur d'académie.

Si la plupart des professeurs se disent ouverts à des discussions sur les rythmes des enfants, ils estiment en revanche que cette réforme ne répond pas aux besoins des élèves ni à ceux des enseignants. Blandine Turki co-secrétaire départementale du SNUipp-FSU 25 regrette le manque de dialogue social et que le gouvernement ait cèder "si facilement" au lobbies du tourisme. 

Pour le syndicat, "le décret sur l’aménagement du temps scolaire rend obligatoire la semaine de 4,5 jours. Il n’apporte aucune garantie d’un temps périscolaire gratuit et de qualité pour tous les élèves." Une journée de grève est programmée pour le jeudi 31 janvier prochain.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Venez découvrir les microtechniques ! SUPMICROTECH ouvre ses portes le samedi 9 mars à Besançon

PUBLI-INFO • Venez découvrir les microtechniques ! SUPMICROTECH ouvre ses portes le samedi 9 mars à Besançon
SUPMICROTECH, l’École Nationale Supérieure de Mécanique et des Microtechniques, organise une journée portes ouvertes samedi 9 mars 2024 de 9h à 17h. L’occasion pour les futurs élèves et les curieux de découvrir l’univers de cette école d’ingénieurs dont la réputation n’est plus à faire : on y apprend à concevoir et à réaliser les microsystèmes du futur, pour les secteurs du transport, du luxe et de la précision, de l’instrumentation ou encore de la santé !

UTBM Innovation Crunch time : un challenge XXL avec 60 entreprises et 1.300 étudiants ingénieurs à Montbéliard

Du 4 au 8 mars 2024, l’Axone deviendra le 4e campus de l’UTBM et recevra plus de 60 entreprises et association pour mettre 1.300 étudiants ingénieurs au défi lors de la cinquième édition de l’UTMB Innovation Crunch time. Ce challenge XXL est le défi technologique universitaire le plus important en Europe.

Un plan à 60 millions d’euros pour rénover 12 écoles et 3 crèches à Besançon

PUBLI-INFO • Jusqu’en 2026, la Ville de Besançon prévoit un plan à 60 millions d’euros pour rénover 12 écoles et trois crèches, il s’agit du ”plan écoles-crèches”. Dans ce cadre, une exposition sur les murs de la mairie est consacrée à ces travaux jusqu’à l’aboutissement des projets.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -0.03
nuageux
le 29/02 à 6h00
Vent
0.59 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
94 %