Saône-et-Loire : Castex valide une rallonge de 57 millions d'euros pour un projet de voie rapide

Publié le 13/03/2022 - 09:02
Mis à jour le 12/03/2022 - 17:16

Le Premier ministre, Jean Castex, a validé samedi 12 mars en Saône-et-Loire l’octroi d’une rallonge de 57 millions d’euros à un projet de construction d’un tronçon de voie rapide sur la Route Centre-Europe-Atlantique (RCEA), afin qu’il tienne les délais prévus.

Archives - Jean Castex en visite dans le Jura © BJAP
Archives - Jean Castex en visite dans le Jura © BJAP

En déplacement sur le chantier de la RCEA à Navour-sur-Grosne, près de Cluny, M. Castex a signé avec le département et la région Bourgogne Franche-Comté une lettre d'intention lui attribuant la somme de 57 millions d'euros pour permettre l'accélération des travaux et leur achèvement attendu en 2024. Cette somme s'ajoute aux 6 millions d'euros financés par chacune des deux collectivités.

"Je suis attaché au train et nous avons relancé plusieurs grands projets, trains de nuit, réouverture de lignes avec les régions (...) Mais nous avons toujours besoin de la route", a-t-il déclaré. "Les routes restent utiles et apportent leur contribution au développement durable ainsi qu'à la transition énergétique", a-t-il estimé.

"La route de la mort"

Le chantier consiste à transformer en voie rapide plusieurs tronçons d'une longueur totale de 88 km de la nationale RN79, surnommée "la route de la mort" pour sa dangerosité, qui seront mis en double voie. La phase 1 de ces très importants travaux est terminée et aura coûté 200 millions d'euros.

"La phase 2 qui a été anticipée dans les études sera ainsi achevée en 2023 pour la plupart des travaux et avec une totalité de réalisation en 2024" a indiqué de son côté la Dreal (Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement).

Cette deuxième phase affiche désormais un coût de 600 millions d'euros dont 420 millions abondés par l'Etat. Dans le même temps, l'autoroute RCEA réalisée dans le département voisin de l'Allier sera terminée fin 2022. Très fréquentée, la RCEA traverse la France d'Est en Ouest. La portion entre Allier et Saône-et-Loire compte plusieurs tronçons à deux fois une voie qui rendent les dépassements excessivement dangereux. Elle est surnommée "la route de la mort" en raison d'un grand nombre d'accidents.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Huit ans après la fusion, le Mouvement Franche-Comté lance une nouvelle pétition pour séparer la Bourgogne de la Franche-Comté

Le Mouvement Franche-Comté, présidé par Jean-Philippe Allenbach, a lancé ce dimanche 15 janvier, une nouvelle pétition pour la séparation de la Bourgogne et de la Franche-Comté, soit huit ans, quasi jour pour jour, après la fusion des régions.

Menaces sur le développement ferroviaire du centre Franche-Comté : des élus alertent l’État et la Région

DOSSIER • Plusieurs élus du pôle métropolitain Centre Franche-Comté et de six agglomérations de Franche-Comté ont signé une déclaration commune publiée le 4 janvier 2023 pour le développement ferroviaire dans la région. Objectif : alerter sur les menaces qui pèsent aujourd’hui sur plusieurs lignes de train sur le territoire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.54
couvert
le 31/01 à 0h00
Vent
0.32 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
95 %