Sécurité au CHRU de Besançon : une nouvelle coopération hôpital-police-justice

Publié le 11/07/2017 - 15:00
Mis à jour le 16/04/2019 - 09:30

Ce mardi 11 juillet 2017, la préfecture du Doubs, la direction départementale de la sécurité publique du Doubs, le parquet de Besançon et le centre hospitalier universitaire de Besançon se sont réunis pour acter la signature de la convention de coopération de sécurité à Besançon.

Débuté en septembre 2016,  ce travail a été élaboré entre les services du CHRU, de la police nationale et du parquet "qui se sont réunis chaque semaine pendant six mois", précise Chantal Carroger, la directrice générale du CHRU de Besançon. Le travail a été "très long et parfois fastidieux. La convention s'inscrit dans un protocole national qui tend à garantir aux professionnels de santé les conditions de travail sécurisées".

"La signature de ce protocole formalise cette coopération, ce renforcement, entre les services d'Etat en charge d'arrêter les malfaiteurs, de les soigner, de les poursuivre, de les juger et de veiller à ce qu'ils soient enfermés", tient à préciser Vladimir Vukadinovic, vice-procureur de la République, tribunal de grande instance de Besançon.

L'objectif de la convention de sécurité

"Il s'agit d'améliorer la sécurité au sein et aux abords du CHRU de Besançon, de renforcer la coopération entre l'hôpital et les services de l'Etat (chargé de la prévention de la violence),  d'optimiser les temps d'intervention des services de la justice et des forces de l'ordre", précise Chantal Carroger.

Les procédures de coopération (notamment lors de réception de détenus, ou personnes à vue) "ont été formalisées", tient à souligner la directrice." Des évènements de sureté et sécurité vont être menés en commun suite aux attentats pour avoir les bons réflexes en cas d'attaque". "C'est un document de références et de référents", ajoute le commissaire général.

"L'objectif était de créer un document très opérationnel avec des fiches, les règles, les conduites à tenir qui seront mises en ligne pour l'ensemble des services de police", souligne Benoît Desferet, commissaire général, directeur départemental de la sécurité publique du Doubs.

Raphaël Bartolt, le préfet du Doubs explique "ce rapport de 226 pages présente des fiches, des schémas d'interventions, des plans. L'hôpital est un lieu particulier avec notamment le contexte terroriste et pour la sécurité générale, il doit être sécurisé car c'est un lieu relativement ouvert. Ce protocole évitera aussi aux forces de police d'attendrent plusieurs heures avant que la personne avec laquelle ils sont soit prise en charge. Une panoplie de cas sont expliquée et doit être traitée avec un protocole pour travailler dans de bonnes conditions" , conclut le préfet du Doubs.

Une actualisation biannuelle sera organisée pour maintenir les échanges entre les différents services dans le cadre d'un partenariat.

Les incidents en chiffres

  • Violences envers le personnel du CHRU : 200 déclarations en 2016 (n'ayant pas toujours nécessité l'intervention de la police)
  • Vols et dégradations : environ quatre à cinq méfaits par mois (qui n'occasionnent pas toujours un dépôt de plainte)
  • Plaintes de la part du CHRU : une trentaine en 2016 (violence, dégradation de biens)
  • Réquisitions : une trentaine en 2016
  • Saisies de dossiers médicaux : 30 pour 20165 et neuf pour 2017
  • Personnes en état d'ivresse conduites aux urgences par la police nationale : 150 patients en 2016
  • Prise en charge de patients détenus : 75 hospitalisations en 2016 et une centaine de consultations
  • Mesures de prévention : 184 points de vidéo protection et plus de 300 points de contrôle d'accès
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Allaitement : cachez ce sein ?

Le 2 juin dernier, une jeune maman qui voulait allaiter son enfant alors qu'elle se trouvait au musée du Louvres à Paris n'a pas été autorisée à le faire. Un agente de sécurité lui a indique que cela n'était "pas permis". Notre diéteticienne Chloé Vuillemin se penche sur cette question de l'allaitement en public, le fonctionnement de l'allaitement et ses bienfaits nutritionnels.

La SPA dévoile un nouveau film contre l’abandon des animaux avant les vacances d’été

A l'occasion de la Journée mondiale contre l'abandon des animaux de compagnie qui aura lieu ce samedi 25 juin, la SPA sensibilise les Français avec son nouveau film : "Les raisons de l’aimer". La SPA, forte de ses 63 refuges et Maisons SPA, se prépare concrètement sur le terrain à recueillir les chiens et les chats qui seront abandonnés cet été…

Les autoroutes APRR et AREA signent la charte d’engagement LGBT+ de l’association L’Autre Cercle

Ce mercredi 22 juin, Guillaume Hérent, girecteur général délégué et Pascal Billard, directeur des ressources humaines, ont signé la charte d’engagement LGBT+ avec L’Autre Cercle, à l’occasion d’une table ronde réunissant d’autres professionnels engagés en faveur de l’inclusion des personnes LGBT+ tels que la Ville de Dijon, APICIL et France 3 Bourgogne, également signataires et les salariés APRR et AREA qui ont répondu présents.

Un service en ligne pour préparer votre retraite sereinement !

PUBLI-INFO • Le passage à la retraite est une étape importante dans la vie, l’anticiper c’est être sûr de réaliser les démarches dans les temps. Et qui dit démarches, dit parfois parcours du combattant, d’autant plus quand on ne sait pas par où commencer… Avec "Mon Agenda Retraite" vous pouvez être accompagné gratuitement et pas à pas pour réaliser vos démarches jusqu’au dépôt de votre demande de retraite en ligne. Un simple email suffit, vous recevrez des informations personnalisées jusqu’à 5 ans avant votre date de départ à la retraite.

Service national universel : 140 jeunes dans le Doubs 

Originaires de Côte-d’Or, de Saône-et-Loire et de Seine-et-Marne, ces 140 jeunes de 15 à 17 ans sont arrivés à Besançon en début de semaine pour vivre de multiples expériences collectives, autour de la cohésion de groupe et des valeurs républicaines. Ils étaient ce matin au lycée Jules Haag de Besançon pour une journée d'ateliers avec la police, les pompiers et la gendarmerie. 

Sondage – Aimez-vous la chaleur ?

Du 13 au 19 juin, la météo sera particulièrement chaude, voire caniculaire, en fin de semaine avec des températures pouvant dépasser les 33°C à l’ombre et des nuits tropicales au-delà de 20°C. Aimez-vous la chaleur ? C’est notre sondage de la semaine…

Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 27.1
nuageux
le 25/06 à 15h00
Vent
2.25 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
21 %

Sondage