Sécurité routière : 60 000 kits de visibilité vont être donnés en France

Publié le 27/10/2017 - 09:20
Mis à jour le 27/10/2017 - 14:09

L'opération "Bien vu Ensemble" a été lancée ce jeudi 26 octobre 2017 par la Sécurité routière et la Fédération nationale des syndicats d’agents généraux d’assurance pour prévenir les accidents en fin de journée dus au changement d'heure et au déclin de la luminosité.

ser-commpresse23juin151.004.jpeg
©SER
PUBLICITÉ

Un pic d’accidentalité routière a été constaté de « +47% pour les piétons en fin de journée », nous explique-t-on. Pour la tranche horaire 17h-19h, « l’augmentation des accidents corporels est de 47 %' »

Concernant la mortalité routière des piéton, cette dernière arrive à son pic en « automne-hiver avec 43 % du total annuel sur les quatre mois d’octobre à janvier ». Selon l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière, ce surplus d’accidents serait « une conséquence du temps d’éclairage réduit, les piétons étant difficilement perçus par les autres usagers, alors qu’ils ont l’impression d’être vus ».

60 000 kits distribués

Pour contrer ce phénomène, 60 000 kits de visibilités seront distribués en France et différentes actions seront menées notamment par les préfectures et représentants Agéa comme des stands, des animations, des rencontres, des ateliers mécanique vélo, des contrôles du bon éclairage des véhicules. Les agents généraux d’assurance distribueront ces kits de mi-octobre à mi-novembre 2017. Ils comprennent : un gilet jaune, un sac à dos jaune avec bandes réfléchissantes et un bracelet réfléchissant.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Port du voile par les accompagnatrices scolaires : un projet de loi soutenu par Alain Joyandet sera examiné au Sénat

Port du voile par les accompagnatrices scolaires : un projet de loi soutenu par Alain Joyandet sera examiné au Sénat

Le Palais du Luxembourg examinera le mardi 29 octobre 2019 une proposition de loi à l'initiative du groupe Les Républicains, qui sera défendue par Jacqueline Eustache-Brinio avec le plein soutien d'Alain Joyandet. L'objet est de fixer dans le droit l'obligation pour toutes les personnes qui concourent au service public de l'éducation nationale "de faire preuve d'une totale neutralité religieuse".

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

Les "Licra" (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) de Besançon et Dijon ont annoncé qu’elles accompagneraient la mère voilée dans ses démarches en estimant qu’elle ne méritait pas le bruit et la fureur alors qu’« elle accomplissait un paisible devoir civique » en accompagnant la classe de son fils au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. 

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

La mère voilée originaire de Belfort qui a déclenché malgré elle la sortie du RN  Julien Odoul au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté s'exprime dans un entretien au site islamophobie.net du collectif contre l'islamophobie en France. Elle souhaite que son fils "passe à autre chose" mais semble garder un goût amer de cette expérience... 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.12
couvert
le 21/10 à 15h00
Vent
1.79 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
93 %

Sondage