Alerte Témoin

Sénatoriales: la division de la gauche profite aux deux sortants UMP du Jura

Publié le 25/09/2011 - 20:37
Mis à jour le 25/09/2011 - 20:37

Gérard Bailly et Gilbert Barbier ont sauvé les meubles de la droite jurassienne grâce au maintien au second tour de la candidate écologiste et au retrait de la candidate divers droite.

photo_macommune_1316976626_0.jpg
Le Palais du Luxembourg ©archives carvy

Il ne manque que quelques voix à Denis Vuillermoz, vice-président socialiste du conseil régional… Sa déception est d’autant plus grande que son échec repose sur le maintien de son ancienne partenaire à la Région. A n’en pas douter, les relations entre les socialistes et les écologistes constituant la majorité du conseil régional vont sérieusement se tendre.

En effet, Antoinette Gillet (EELV), ancienne vice-présidente écologiste de l’institution régionale, malgré un piètre score de seulement 83 voix au premier tour, s’est maintenue et, en grapillant 60 voix (6,33%) au second tour, n’a pas permis à Denis Vuillermoz (45,57%) de rejoindre le Sénat. La gauche avait pourtant bon espoir de gagner au moins un siège dans ce département pour compléter la liste des 23 élus nécessaires pour inverser la majorité.

Europe-Ecologie Les Verts défend la stratégie de sa candidate en accusant le PS de ne pas avoir respecté l’accord national qui prévoyait le soutien des socialistes à Antoinette Gillet ce qui impliquait la seule candidature de Denis Vuillermoz. Le PS local estimant qu’elle n’avait aucune chance a préféré aligner deux des siens.

La droite tire les marrons du feu

En revanche, Sylvie Vermeillet, conseillère régionale qui a démissionné de l’UMP et qui avait réuni 251 voix au premier tour, s’est retirée facilitant ainsi la réélection de Gérard Bailly (50,21%) et de Gilbert Barbier (47,05%). Les candidats sortants, âgés tous deux de 71 ans, avaient pourtant perdu chacun une centaine de voix au premier tour par rapport au scrutin précédent.

Gilbert Barbier, avec seulement 14 voix d’avance sur Denis Vuillermoz, sauve son poste de justesse. Ayant perdu la ville de Dole au bénéficie du PS aux dernières municipales, il n’avait pas vraiment le vent en poupe. Il faut également rappeler que le conseil général du Jura a basculé de droite à gauche au printemps dernier. La gauche avait don bon espoir de poursuivre sur la lancée. Elle pensait, à tort, y arriver en ordre dispersé.

Claude Mislin

Les résultats du second tour:

Gérard Bailly (UMP)                           476 voix ( 50,21%)  REELU

Gilbert Barbier (UMP)                        446  voix (47,05%)  REELU

Denis Vuillermoz (PS)                       432  voix (45,57%)

Denis Jeunet (PS)                             400  voix  (42,19%)

Antoinette Gillet (EELV)                       60  voix (6,33%)

Jean-Pierre Mouget (FN)                       9  voix (0,95%)

Pierre Sarramagnan Souchier (DIV)   4  voix (0,42%)


Les résultats du premier tour:

Gérard Bailly (UMP, sortant) : 423 voix (44,67%)

Gilbert Barbier (UMP, sortant) : 314 voix (33,16%)

Denis Vuillermoz (PS) : 305 voix (32,21%)

Denis Jeunet (PS) : 280 voix (29,57%)

Sylvie Vermeillet (divers droite) : 251 voix (26,50%)

Antoinette Gillet (EELV): 83 voix (8,76%)

André Lamy (PCF) : 61 voix (6,44%)

Michel Giniès (PCF) : 60 voix (6,34%)

Jean-Pierre Mouget (FN) : 16 voix (1,69%)

Pierre Sarramagnan-Souchier (décroissance) : 6 voix (0,63%)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez en visite dans le Jura ce mardi

A l’occasion de la réunion décentralisée du Bureau Confédéral de la CGT en Bourgogne Franche-Comté, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT et Catherine Perret, membre du Bureau confédéral, viendront à la rencontre de salarié-es des entreprises jurassiennes Jacob Delafon et SKF mardi 22 septembre 2020.

Agressions au couteau : « Nous refusons que Besançon devienne une ville coupe-gorge

Suite à trois agressions au couteau dans la nuit de samedi à dimanche au centre-ville de Besançon, les élus Les Républicains au conseil municipale de Besançon ont publié un communiqué dans lequel ils appellent la maire Anne Vignot et son équipe à "sortir de sa léthargie, soutenir plus activement notre police municipale et, surtout, enfin garantir la sécurité à Besançon."

Vivez en direct le conseil municipal de Besançon du 14 septembre 2020

Le conseil municipal de Besançon de rentrée se tient ce lundi 14 septembre.  Il s'agira pour les 55 conseillers municipaux de Besançon de faire un point sur cette rentrée sous le signe de la Covid et de désigner les  représentants du conseil municipal qui siégeront dans les différentes structures partenaires (syndicats, SEM, associations, etc.)

Publiée par Jean Castex sur Vendredi 11 septembre 2020

Coronavirus : les annonces de Jean Castex à l’issue du conseil de défense

Dernier avertissement • À l'issue du Conseil de défense, le Premier ministre dévoile les nouvelles mesures de lutte contre le coronavirus  afin de "donner de la visibilité sur les prochaines semaines" comme le souhaite le président de la République  Emmanuel Macron au moment où les indicateurs de l'épidémie sont en hausse.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     23.12
    légère pluie
    le 22/09 à 15h00
    Vent
    2.39 m/s
    Pression
    1011 hPa
    Humidité
    31 %

    Sondage