Sénatoriales: Louis Souvet (UMP) se lance sans attendre l’investiture parisienne

Publié le 12/06/2008 - 09:05
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:41

L’ancien maire de Montbéliard a décidé de se représenter aux sénatoriales qui auront lieu de 21 septembre. Avant de l'annoncer à la presse il a écrit aux maires du Doubs.

 ©
©

Avant même d’être investi par les instances nationales de l’UMP, Louis Souvet, 77 ans, a adressé une lettre datée du 2 juin aux maires du Doubs dans laquelle il annonce sa candidature aux sénatoriales.

« Avant que la presse ne l’annonce, je tiens à vous faire savoir que j’ai décidé de me représenter à vos suffrages pour continuer le mandat que les maires du Doubs m’ont confié en 1980 et renouvelé en 1989 et en 1998. Je suis candidat à ma succession », écrit Louis Souvet.

Quelles sont ses motivations ? « Je suis plus particulièrement motivé par le fait que je suis -pour l’instant- en bonne santé, que j’ai toujours aidé toutes les communes qui m’ont fait appel sans distinction d’appartenance politique et qu’il me parait nécessaire d’équilibrer les forces politiques en présence. Les forces de gauche étant bien représentées dans les différentes instances décisionnaires dans notre département, je pourrais, compte tenu de mon ancienneté et de mes orientations en phase avec le gouvernement actuel, être un intervenant particulièrement actif auprès des instances nationales dans l’intérêt de vos collectivités ».

Le sénateur UMP annonce qu’il fera connaître le nom de la personne qui sera à ses côtés dans les semaines prochaines.

Il y a pléthore de candidats et de candidates dans le Doubs à tel point qu’une réunion entre cadres et élus de l’UMP qui devait se tenir le 10 juin a été repoussée au 17 juin. Parmi les noms les plus cités outre les sortants : Nathalie Bertin, Annie Genevard, Christine Bouquin, Pascal Routhier, Yannick Dessent, Jean-François Longeot…

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Présidentielle 2022 : la Cour des comptes veut faire entendre sa voix avant la présidentielle

Inédites dans leur format - une quinzaine de pages - ces notes se veulent "synthétiques et pédagogiques", et s'inscrivent dans la stratégie de "modernisation" de la Cour, a défendu son premier président Pierre Moscovici, lors d'une présentation à la presse. La Cour veut ainsi se positionner "en amont des grands débats démocratiques", à six mois des élections présidentielle et législatives.

Rachat de Flowbird (ex-Parkeon) : la maire de Besançon à la rencontre des salariés bisontins

Pour la cinquième fois en moins de 20 ans, la société française Flowbird (ex-Parkeon) va être rachetée pour plusieurs millions d'euros. A Besançon, il s'agit du premier employeur privé. Les salariés, inquiets, ne savent pas encore les conditions de ce rachat. Ils se sont rassemblés une nouvelle fois devant l'entreprise ce jeudi matin. La maire Anne Vignot a rencontré les représentants syndicaux.

A Belfort, Montebourg juge les limitations de l’UE « incompatibles » avec son « Made in France XXL » 

Le candidat ex-PS à l'Elysée Arnaud Montebourg a estimé mercredi 20 octobre à Belfort que les limitations imposées par l'Union européenne (UE) étaient "incompatibles" avec les mesures qu'il souhaite mettre en place pour "reconstruire" l'industrie française et faire du "Made in France de taille XXL".

Précarité numérique : 6.000 ordinateurs prêtés aux lycéens de Bourgogne-Franche-Comté

Ce mardi 19 octobre, Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région en charge des lycées, de l’offre de formation, de l’apprentissage et de l’orientation, a procédé à la remise des ordinateurs portables de prêt aux jeunes du lycée Le Castel à Dijon, en présence de Nathalie Albert-Moretti, rectrice de l’académie de Dijon et de Philippe Viollon, proviseur de l’établissement.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.88
ciel dégagé
le 25/10 à 3h00
Vent
0.97 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
85 %

Sondage