Sepp Blatter juge "ridicule et absurde" l'accusation d'agression sexuelle qui le vise

Publié le 11/11/2017 - 12:13
Mis à jour le 12/11/2017 - 13:56

L’ancien président de la Fifa, Sepp Blatter, a jugé ce samedi 11 novembre 2017 « ridicule et absurde » l’accusation d’agression sexuelle portée contre lui par la gardienne de but américaine Hope Solo.

 ©
©

Hope Solo a accusé Sepp Blatter de lui avoir "mis la main aux fesses" lors de la cérémonie de remise du Ballon d'or 2013. "Cette accusation est ridicule et absurde", a réagi Sepp Blatter. 

"Sepp Blatter m'a mis la main aux fesses. C'était il y a quelques années lors d'une cérémonie du Ballon d'or, juste avant que je monte sur scène", a déclaré la joueuse américaine dans une interview à l'hebdomadaire portugais Expresso, à paraître samedi. Hope Solo, championne du monde et double médaillée d'or olympique, était présente cette semaine à Lisbonne pour participer au Web Summit, et a affirmé à Expresso que ce genre de situation était courant dans le football féminin. 

Ce genre de comportement "est fréquent. Je l'ai constaté tout au long de ma carrière. J'espère que davantage d'athlètes vont oser en parler. Ce n'est pas juste à Hollywood, c'est rampant, il y a en probablement un peu partout", a-t-elle ajouté. 

Depuis le scandale entourant le producteur américain Harvey Weinstein, accusé par une centaine d'actrices ou ex-collaboratrices de harcèlement, agressions sexuelles ou viol, de nombreuses femmes ont pris la parole pour dénoncer les violences sexuelles dont elles ont été victimes. Dans le monde du sport, les gymnastes américaines McKayla Maroney et Aly Raisman ont notamment dénoncé les abus sexuels qu'elle ont subis de la part d'un médecin de la sélection. 

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

“La question n’est pas uniquement la défense des droits, mais aussi leur promotion” (Amnesty International)

Du 17 au 20 mai 2024, l’hôtel de Ville de Besançon accueille l’exposition "We want to break free*". Elle sera ensuite déplacée à la médiathèque Pierre Bayle jusqu’au 1er juin. Sébastien Tüller, responsable de la commission orientation sexuelle et identité de genre d’Amnesty International, nous en parle…

Le tourisme et le commerce bisontin au coeur du prochain conseil municipal de Besançon

Au coeur des sujets du prochain conseil municipal, le tourisme et l'activité commerciale de la Ville de Besançon seront abordés comme thème principaux ce jeudi 15 mai 2024. En conférence de presse, la Ville a dressé le bilan des derniers chiffres de la saison touristique et du commerce bisontin. 

À Besançon la boutique “L’air de rien” ferme ses portes

Ce mercredi 15 mai 2024 les autocollants "déstockage massif" et "avant cessation d’activité" sur la vitrine de la boutique bisontine L’air de rien interpellent. Située au 8 rue des Granges, la boutique avait reçu en 2023 le prix du meilleur commerce indépendant de Bourgogne – Franche-Comté mais s'apprête pourtant à baisser définitivement le rideau.

Journée prison morte : mobilisation des agents pénitentiaires après l’attaque mortelle d’un convoi

L’intersyndicale appelle ce mercredi 15 mai à un blocage national après l’attaque d’un convoi pénitentiaire hier dans l’Eure dans laquelle deux agents sont morts et trois autres ont été gravement blessés. Une minute de silence sera également observée à 11h. 

Sondage – Allez-vous assister au passage de la flamme olympique dans le Doubs ?

Alors que les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 débuteront le 26 juillet prochain, la flamme olympique elle, a d’ores et déjà fait son arrivée le 8 mai dernier sur le sol français. Son parcours s’accompagne généralement d’événements et autres animations dans les villes étapes. Dans le Doubs et plus particulièrement à Besançon, son arrivée est prévue le 25 juin 2024, avez-vous prévu de vous déplacer pour voir le passage de la flamme olympique ? C’est notre sondage de la semaine.

La marche militante des fiertés, c'est ce samedi dans les rues de Besançon

À l’occasion de la journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie, le Collectif 17 mai, dont l'assocaition Nouvel Esprit, organise cette année encore une marche militante qui se tiendra samedi 18 mai à Besançon. Après avoir atteint la barre des 1.000 manifestant(e)s en 2023, l'organisation veut passer celle des 1.500 personnes mobilisées.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.85
légère pluie
le 21/05 à 3h00
Vent
1.03 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
98 %