Serge, l’étudiant guinéen libéré : « il lui faut son titre de séjour »

Publié le 28/05/2019 - 07:30
Mis à jour le 27/05/2019 - 15:23

Le 14 mai dernier, Serge, étudiant guinéen à Besançon, a été libéré du centre de rétention de Metz. Il reste sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français. Le RUSF invite la population à le soutenir…

 ©
©

Dans un communiqué du 25 mai 2019, le Réseau Universitaire Sans Frontières (RUSF) rappelle que si Serge a été libéré suite aux rassemblements en son soutien, il n’a toujours pas de titre de séjour et peut se faire expulser.

Expulsé pour manque de sérieux dans les études

Serge est un étudiant guinéen à Besançon depuis 2015 ; il est sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français « parce que le préfet a estimé qu’il manquait de sérieux dans ses études », « alors même qu’il a réussi son premier semestre et est en bonne voie pour valider son année » explique le RUSF.

Un cas similaire

« Quelques semaines plus tôt, Thierno, autre étudiant guinéen, en master 2 banque et finance à Besançon, a remporté une victoire devant la cour administrative d’appel de Nancy. L’OQTF émise par le préfet du Doubs, également pour absence de sérieux et réalité des études, a été annulée" rappelle le réseau universitaire.

Et d'indiquer «Nous espérons très fort que la même cour d’appel rendra le même jugement pour Serge que pour Thierno. Les deux étudiants se trouvent dans des situations quasi identiques. »

Le RUSF « vous invite à le rejoindre ! Nous sommes trop peu nombreux à défendre concrètement les droits des étudiantes et étudiants étrangers. »

Site internet : http://rusf.org/

1 Commentaire

qu'il parte pour la guinée sans pouvoir revenir en France
Publié le 28 mai 2019 à 07h39 par Pascal Carry • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Société

Sancey-Belleherbe est la première communauté de communes 100% fibrée de la région

Sancey-Belleherbe devient la première communauté de communes à être 100% fibrée dans la Région Bourgogne Franche-Comté. Qu'est-ce que ça change concrètement ? Quels sont les enjeux à venir ? Denis Leroux, vice-président du département en charge du numérique et président du syndicat mixte Doubs Très Haut Débit, nous en parle...

Sondage – Comment va votre moral en ce moment ?

Cette semaine commence par le Blue Monday (ou Lundi Bleu), c'est-à-dire qu'il s'agit du jour le plus déprimant de l'année. Après une année 2020 difficile sur tous les plans à cause de la Covid-19 et un début 2021 qui n'est rêver personne, nous avons voulu vous demander comment se porte votre moral en ce moment… C'est notre sondage de la semaine.

Blue Monday : comment garder le moral et éviter la déprime en ce moment ?

Aujourd'hui est appelé le "Blue Monday", soit le jour le plus triste de l'année... S'ajoute à cela l'épidémie de Covid-19, les confinements, le couvre-feu, la fermetures des salles de concerts, de spectacle et de tous les lieux culturels, l'actualité internationale peu réjouissante, nos problèmes de la vie quotidienne, sans parler du soleil qui se fait rare en ce moment, garder le moral n'est pas chose évidente pour tout le monde. Voici quelques idées pour éviter la déprime…

Cinq lycées de Bourgogne Franche-Comté équipés de stations hydrogène, une première en France

Le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé vendredi 15 janvier 2021 avoir équipé cinq lycées de stations de stockage d'hydrogène, un investissement de 1,5 million d'euros à vocation "pédagogique", visant à "permettre aux lycéens de comprendre l'énergie  hydrogène".

L’armée de l’Air et de l’Espace recrute et forme dans plus de 50 métiers !

PUBLI-INFO • Vous avez un diplôme allant du brevet des collèges à bac +5, moins de 30 ans et vous avez effectué votre Journée de Défense et Citoyenneté, vous voulez être formé et travailler dans un contexte technologique passionnant ? L'armée de l'Air et de l'Espace recrute et forme dans plus de 50 métiers.

Cinq lycées de Bourgogne Franche-Comté équipés de stations hydrogène, une première en France

Le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté a annoncé vendredi 15 janvier 2021 avoir équipé cinq lycées de stations de stockage d'hydrogène, un investissement de 1,5 million d'euros à vocation "pédagogique", visant à "permettre aux lycéens de comprendre l'énergie hydrogène".

La situation de l’apprenti du boulanger de Besançon en grève de la faim est régularisée

+ réaction de la maire de Besançon • Stéphane Ravacley, boulanger de la rue Rivotte à Besançon, a gagné son combat. Son apprenti d'origine guinéenne, Laye Traoréiné, a été régularisé, apprend-on ce 14 janvier 2021. Après plus d'une semaine de grève de la faim, le boulanger avait fait un malaise ce mardi vers 8h30. Il avait été conduit aux urgences de Besançon.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.24
couvert
le 20/01 à 9h00
Vent
3.71 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
47 %

Sondage