Serge, l’étudiant guinéen libéré : « il lui faut son titre de séjour »

Publié le 28/05/2019 - 07:30
Mis à jour le 27/05/2019 - 15:23

Le 14 mai dernier, Serge, étudiant guinéen à Besançon, a été libéré du centre de rétention de Metz. Il reste sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français. Le RUSF invite la population à le soutenir…

 ©
©

Dans un communiqué du 25 mai 2019, le Réseau Universitaire Sans Frontières (RUSF) rappelle que si Serge a été libéré suite aux rassemblements en son soutien, il n’a toujours pas de titre de séjour et peut se faire expulser.

Expulsé pour manque de sérieux dans les études

Serge est un étudiant guinéen à Besançon depuis 2015 ; il est sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français « parce que le préfet a estimé qu’il manquait de sérieux dans ses études », « alors même qu’il a réussi son premier semestre et est en bonne voie pour valider son année » explique le RUSF.

Un cas similaire

« Quelques semaines plus tôt, Thierno, autre étudiant guinéen, en master 2 banque et finance à Besançon, a remporté une victoire devant la cour administrative d’appel de Nancy. L’OQTF émise par le préfet du Doubs, également pour absence de sérieux et réalité des études, a été annulée" rappelle le réseau universitaire.

Et d'indiquer «Nous espérons très fort que la même cour d’appel rendra le même jugement pour Serge que pour Thierno. Les deux étudiants se trouvent dans des situations quasi identiques. »

Le RUSF « vous invite à le rejoindre ! Nous sommes trop peu nombreux à défendre concrètement les droits des étudiantes et étudiants étrangers. »

Site internet : http://rusf.org/

1 Commentaire

qu'il parte pour la guinée sans pouvoir revenir en France
Publié le 28 mai 2019 à 07h39 par Pascal Carry • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Société

Une femme retrouvée morte près de Besançon : « très probablement » un féminicide 

Une femme a été retrouvée morte dans le coffre de sa voiture vendredi 24 juillet au soir à Guillon-les-Bains près de Besançon. Elle a "très probablement" été tuée par son compagnon, mortellement blessé ensuite par le tir d'un gendarme après s'être montré ultra-violent, a indiqué dimanche le procureur de la République de Besançon.

Crues : un « dispositif exceptionnel » demandé à J. Castex pour les agriculteurs

À l’occasion de la venue de Jean Castex en Haute-Saône ce 23 juillet 2021, le syndicat FDSEA et la Chambre d’agriculture expliquent dans une lettre que les exploitants agricoles sont nombreux a avoir été impacté par fortes précipitations…Ils demandent une aide exceptionnelle.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.93
légère pluie
le 28/07 à 0h00
Vent
1.43 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
99 %

Sondage