Serge, l’étudiant guinéen libéré : « il lui faut son titre de séjour »

Publié le 28/05/2019 - 07:30
Mis à jour le 27/05/2019 - 15:23

Le 14 mai dernier, Serge, étudiant guinéen à Besançon, a été libéré du centre de rétention de Metz. Il reste sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français. Le RUSF invite la population à le soutenir…

 ©
©

Dans un communiqué du 25 mai 2019, le Réseau Universitaire Sans Frontières (RUSF) rappelle que si Serge a été libéré suite aux rassemblements en son soutien, il n’a toujours pas de titre de séjour et peut se faire expulser.

Expulsé pour manque de sérieux dans les études

Serge est un étudiant guinéen à Besançon depuis 2015 ; il est sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français « parce que le préfet a estimé qu’il manquait de sérieux dans ses études », « alors même qu’il a réussi son premier semestre et est en bonne voie pour valider son année » explique le RUSF.

Un cas similaire

« Quelques semaines plus tôt, Thierno, autre étudiant guinéen, en master 2 banque et finance à Besançon, a remporté une victoire devant la cour administrative d’appel de Nancy. L’OQTF émise par le préfet du Doubs, également pour absence de sérieux et réalité des études, a été annulée" rappelle le réseau universitaire.

Et d'indiquer «Nous espérons très fort que la même cour d’appel rendra le même jugement pour Serge que pour Thierno. Les deux étudiants se trouvent dans des situations quasi identiques. »

Le RUSF « vous invite à le rejoindre ! Nous sommes trop peu nombreux à défendre concrètement les droits des étudiantes et étudiants étrangers. »

Site internet : http://rusf.org/

1 Commentaire

qu'il parte pour la guinée sans pouvoir revenir en France
Publié le 28 mai 2019 à 07h39 par Pascal Carry • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Société

Premier Forum Climat de SNCF Réseau à Besançon : ”Le ferroviaire n’est peut-être pas une solution unique, mais ça peut très fortement contribuer à réduire notre empreinte carbone”

Le premier Forum Climat de France porté par SNCF Réseau s’est tenu jeudi 13 juin 2024 à Besançon en présence de 150 élu(e)s régionaux et locaux, d’industriels, de représentants d’associations et d’experts en climat. Objectif : mobiliser la filière ferroviaire et partager une vision commune dans un monde où le train est une manière d’agir face au dérèglement climatique, tandis que le réseau ferroviaire est déjà impacté par le dérèglement climatique…

Sondage – Comprenez-vous la décision d’Emmanuel Macron de dissoudre l’Assemblée nationale ?

Directement après l’annonce des résultats des élections européennes ce dimanche 9 juin 2024 où le RN est arrivé largement en tête, le chef de l’État a pris la décision de dissoudre l’Assemblée nationale afin de "redonner le choix de notre avenir parlementaire par le vote". Comprenez-vous la décision d’Emmanuel Macron ? C’est notre sondage de la semaine.

Comment fonctionne le Parlement européen ?

Le siège du Parlement européen se situe à Strasbourg. C’est donc en France que se réuniront les 720 eurodéputés élus le 9 juin 2024 pour exercer les pouvoirs législatifs, budgétaire et de contrôle politique au niveau européen. On fait le point sur le rôle principal du Parlement qui est de représenter l’intérêt des citoyens de l’Union Européenne sur divers sujets.

80 ans du Débarquement en Normandie : un Bisontin est sur place…

Quelques jours après la remise de documents historiques au musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon, Nicolas Guillaume-Lamarre a reçu une invitation du ministère de la Défense et des Armées pour assister à la grande cérémonie internationale commémorative du 80e anniversaire du Débarquement en Normandie. Il partage, avec nous, ses photos de l'évènement qui s’est tenu jeudi 6 juin 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.89
légère pluie
le 16/06 à 21h00
Vent
2.13 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
90 %