Service minimum: nouveaux échanges entre l'UMP et le maire de Besançon

Publié le 21/09/2010 - 11:02
Mis à jour le 21/09/2010 - 11:02

Faisant suite à un nouveau courrier des conseillers municipaux UMP Michel Omouri et Edouard Sassard dans lequel ils réclament « un vrai service minimum d’accueil pour le 23 septembre », Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon, tient à rappeler « aux familles bisontines que la Ville met bien en œuvre le SMA imposé par la loi ».

 ©
©
« Il s’agit d’un accueil de journée (8h30 -12h et 14h - 16h30) organisé dans les structures de quartier, sans déjeuner. Cet accueil est assuré par des professionnels de l’animation et il n’y a pas d’enseignement prodigué.

Ce dispositif ne concerne que les enfants scolarisés dans les écoles qui comptent au moins 25 % d’enseignants grévistes et pour lesquels ces derniers ont informé l’Inspection Académique du Doubs de leur participation à la grève. Ce sont les services de l’Éducation nationale qui, à leur tour, avisent les services de la Mairie.

Seuls les parents concernés recevront demain, mardi 21 septembre, un courrier personnel les informant des dispositions offertes dans le cadre du Service Minimum d’Accueil pour le mouvement de grève du jeudi 23 septembre », explique le maire dans un communiqué.

Les conseillers d'opposition veulent que « les 268 places mises à disposition soient pourvues avec une prise en charge totale pour la journée comportant toutes les prestations nécessaires, sachant combien il est difficile pour les parents de récupérer leurs enfants pour le repas. ».

Selon l'UMP, seulement 47 enfants ont été pris en charge lors de la dernière grève.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

UTBM Innovation Crunch time : un challenge XXL avec 60 entreprises et 1.300 étudiants ingénieurs à Montbéliard

Du 4 au 8 mars 2024, l’Axone deviendra le 4e campus de l’UTBM et recevra plus de 60 entreprises et association pour mettre 1.300 étudiants ingénieurs au défi lors de la cinquième édition de l’UTMB Innovation Brunch time. Ce challenge XXL est le défi technologique universitaire le plus important en Europe.

Un plan à 60 millions d’euros pour rénover 12 écoles et 3 crèches à Besançon

PUBLI-INFO • Jusqu’en 2026, la Ville de Besançon prévoit un plan à 60 millions d’euros pour rénover 12 écoles et trois crèches, il s’agit du ”plan écoles-crèches”. Dans ce cadre, une exposition sur les murs de la mairie est consacrée à ces travaux jusqu’à l’aboutissement des projets.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.17
partiellement nuageux
le 23/02 à 9h00
Vent
5.64 m/s
Pression
1001 hPa
Humidité
88 %