Silence, ça tourne en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 09/02/2016 - 13:07
Mis à jour le 10/02/2016 - 09:02

Tout au long de l’année, des films sont produits et tournés dans nos deux régions. De talentueux réalisateurs en sont aussi originaires et y font référence. L’opération « Docs ici, Courts là » est là pour nous le rappeler. Le coup d’envoi de l’édition 2016 à Besançon, est donné ce mardi 9 février.

 ©
©

Avec l’APARR

L'opération promeut des films de chez nous, près de chez nous. C’est l’association des professionnels de l'audiovisuel Rhin-Rhône (APARR) qui en est à l’origine. L’objectif étant de favoriser la diffusion de ces documentaires et courts métrages de fiction tournés ou produits dans nos deux régions auprès d'un large public.

83 films au catalogue

Elle organise ainsi leur projection toute l'année, à travers cette opération en la rendant la plus accessible possible. Les structures participantes établissent elles-mêmes leurs programmations dans des cinémas, médiathèques, festivals, associations, établissements scolaires... Cette année célébrera la quatrième édition. 83 films sont à découvrir.

Le dernier film de Samuel Collardey présenté en avant-première

Le lancement officiel de la saison 2016 se fera ce 9 février à Besançon en présence du réalisateur Samuel Collardey et on pourra assister en avant-première à la projection nationale de son film "Tempête" (par Les 2 Scènes à Besançon).

Deux jours plus tard, c’est au cinéma l’Eldorado à Dijon que les cinéphiles seront invités pour découvrir "Swing absolu", un court-métrage tourné dans le Jura ainsi que "Jeunesses Françaises" : une autre oeuvre tournée au lycée Courbet de Belfort. La filière audiovisuelle locale ne manque pas de vitalité et ce sera une fois de plus l’occasion de le prouver !

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

2e édition du Metal Fest à Besançon : ”Le métal est bien vivant !”

Pour sa deuxième édition, le Besak Metal Fest fait son retour à la Rodia le 8 mai 2024 à partir de 20h. Cette soirée sera encore une fois marquée par une forte empreinte locale, avec deux groupes ”régionaux” émergents, Swarmaggedon et JE, suivis de Death Decline (Dijon) et de Mortuary (Nancy). L’objectif de ce festival est de donner de la visibilité à des groupes régionaux de niveau professionnel et de bénéficier de la présence de deux groupes à la renommée nationale. 

Musée d’Arts et du Temps : “Nous sommes inquiets pour la santé des agents” (intersyndicale)

Emmanuelle Monnin pour le syndicat Sud CT 25, accompagnée de Sophie Caron, pour Force ouvrière a indiqué "être inquiète" pour les agents, notamment suite à des problèmes de management de la part de Laurence Madeline, la directrice des musées d’arts et du Temps. L’intersyndicale lance également un appel à la maire de Besançon…

Une manifestation contre la répression des free party à Besançon

Suite à une initiative nationale lancée par le compte Instagram ”Tekno anti-répression”, le collectif Franche-Comtek appelle à manifester dans les rues de Besançon samedi 13 avril 2024. Objectif : protester contre ”la politique répressive que mène l’Etat à l’encontre des free party depuis plus de 30 ans et plus particulièrement ces cinq dernières années.”

La Citadelle de Besançon met la biodiversité à l’honneur…

Pour mettre en lumière les projets de conservation d’espèces précieuses soutenus par l’équipe du parc zoologique, le muséum organise à la Citadelle de Besançon du 16 avril au 29 mai 2024 une saison de sensibilisation, le "Printemps de la biodiversité". Sept après-midi seront ainsi dédiées à la découverte d’espèces fascinantes, de leurs environnements fragilisés et des actions mises en œuvre pour leur protection. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.33
nuageux
le 21/04 à 21h00
Vent
1.57 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
89 %